Retour des OPA géantes : quelles conséquences pour la Bourse ?

le
3
La Cimenterie de Medgidia en Roumanie (©Lafarge, Tanase Cristian)
La Cimenterie de Medgidia en Roumanie (©Lafarge, Tanase Cristian)

En 2014, Comcast a mis la main sur Time Warner Cable pour près de 70 milliards de dollars, AT&T a englouti Direct TV pour 67 milliards, Holcim a lancé une offre publique d'échange sur Lafarge pour près de 41 milliards de dollars, Halliburton a acquis Baker Hughes pour 38,6 milliards, etc. Les stratèges de Citi Research ont constaté une hausse du montant des fusions et acquisitions dans le monde de 38% en 2014 à 2.800 milliards de dollars, selon les calculs de Dealogic. C'est un sommet depuis 2007 et le cinquième plus gros montant de l'histoire. Cette évolution favorable est, selon eux, la conséquence logique de la progression des cours.

Mais le mouvement parait encore loin de son apogée, pour retrouver la corrélation historique avec les capitalisations boursières. En 2014, les opérations de M&A ont représenté 5% de la valorisation globale des entreprises, contre un ratio de 8% constaté lors des précédents pics. Le montant des transactions est attendu par Citi Research à 4.000 milliards de dollars en 2015.

La banque met plusieurs facteurs en avant pour justifier son anticipation d'une progression du nombre d'opérations financières: les liquidités disponibles dans les bilans des entreprises, les coûts de financement très faibles, une conjoncture internationale en amélioration et une confiance croissante des

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JUFRABRE le samedi 14 mar 2015 à 21:18

    Prochaine OPA : je rachète Boursorama :-) yes !

  • slysteph le samedi 14 mar 2015 à 11:08

    Prochaine OPA GENFIT May be amha ;)

  • Berg690 le samedi 14 mar 2015 à 10:23

    Avec le QE de la BCE le dépeçage peut s'emplifier.