Retour des OPA géantes aux États-Unis

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Dans un communiqué publié le 15 avril, Dish Network a précisé que son offre de rachat de 25,5 milliards de dollars (7 dollars par action) de Spring Nextel, payable en numéraire et en actions, faisait ressortir une prime de 12% sur le cours de clôture de la cible, le 12 avril dernier. L'action Sprint Nextel, troisième opérateur américain de téléphonie mobile, gagnait déjà plus de 10% dans les transactions d'avant Bourse.

En octobre dernier, le conseil d'administration de Sprint avait accepté une proposition de rachat de 70% de son capital par le groupe nippon Softbank, d'un montant inférieur (20,1 milliards de dollars). L'objectif de la fusion projetée est, selon les propos de Charges Ergen, président de Dish, rapportés par les agences de presse américaines, de pouvoir «proposer des vidéos, de l'Internet haut débit et des services de voix à travers le pays en un seul package, que les gens soient chez eux ou en déplacement ».

La contre-OPA qui n'a pas encore été examinée par le conseil d'administration de Sprint paraît très ambitieuse car Dish a affiché un chiffre d'affaires 2012 de 14,3 milliards de dollars, alors que la cible, Spring Nextel a totalisé 35,3 milliards de dollars de ventes. La dette du nouvel ensemble s'élèverait à 36 milliards de dollars, sans compter les 9 milliards de dollars de dette d'acquisition. L'offre de 25,5 milliards de dollars présentée par Dish se décompose entre 17,3 milliards en espèces et 8,2 milliards en actions, les actionnaires de Sprint contrôlant 32% du nouveau groupe, une participation supérieure à celle proposée par Softbank (30%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant