Retour des bonus mirobolants à Wall Street

le
0
En 2010, les rémunérations des 25 plus grands établissements se sont élevées à 135 milliards de dollars, selon une enquête du Wall Street Journal .

La crise financière et les v½ux de modération des bonus sont déjà bien loin des préoccupations à Wall Street. En 2010, les rémunérations des 25 plus grands établissements de la cote américaine ont distribué pas moins de 135 milliards de dollars, une hausse de 5,7% sur un an, selon une enquête du Wall Street Journal. La rémunération moyenne par employé s'est ainsi élevée à 141.000 dollars, une progression de 3% en un an.

Pourtant les résultats des entreprises sont médiocres. Certains établissements, comme Bank of America, ont même terminé l'année dans le rouge et, en moyenne, les chiffres d'affaires ont augmenté de seulement 1% à 417 milliards de dollars.

Les grands établissements financiers ont affiché un ratio de rémunération (rapport entre le chiffre d'affaires et la rémunération) est en progression de 1,4 point à 32,5%. Mais les chiffres varient fortement d'une société à l'autre.

Inégalité de traitements

Morgan Stanley a affiché le tau

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant