Retour de Sarkozy : «Je n'ai pas le culte des sauveurs», lance Fillon

le
2

Après Alain Juppé dimanche matin, qui a promis un «match» pour 2017 à Nicolas Sarkozy, un autre ténor de la droite française a envoyé un message fort à l'ancien président de la République (2007-2012), officiellement de retour en politique depuis vendredi. Depuis un barbecue de rentrée avec ses militants à Domont (Val-d'Oise), François Fillon a affirmé ne «pas avoir le culte des sauveurs, mais le culte des idées». 

Selon l'ancien Premier ministre, la question «n'est pas de savoir qui peut battre François Hollande» car «a priori, tout le monde» peut le faire. «La question est "Comment rassembler les Français" et surtout pourquoi faire», a poursuivi le député de Paris. Sans jamais citer Nicolas Sarkozy, François Fillon a tenté de minimiser l'importance de l'élection à la tête de l'UMP à laquelle l'ex-chef de l'Etat est désormais officiellement candidat.

«Au-dessus de cette compétition interne»

«Mon parti, c'est mon pays (...) Mon rôle au sein de la direction collégiale (NDLR : de l'UMP) me commande de ne pas prendre parti, de rester au-dessus de cette compétition interne. Je ne donne aucune instruction», a expliqué François Fillon, qui gère temporairement le parti de droite, avec Alain Juppé et Jean-Pierre Raffarin, depuis le mois de juin.

Après le congrès de l'UMP en novembre, lors duquel un nouveau président sera élu, François Fillon assure qu'il agira en «homme libre». Il préparera «un projet pour la France» en vue de la primaire de 2016 à laquelle il est candidat pour représenter son camp à la présidentielle de 2017.

Fillon ds le Val d'Oise : "Je n'ai pas le culte des sauveurs. Mais le culte des idées" #retourSarkozy pic.twitter.com/XFAbofkseZ-- Olivier Beaumont (@olivierbeaumont) 21 Septembre 2014

Fillon : "Aujourd'hui la question n'est pas de savoir : qui peut battre François Hollande ? A priori, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6998582 le dimanche 21 sept 2014 à 17:33

    Le seul homme d'Etat que possède la France aujourd'hui c'est Juppé. Il faut qu'il tennebon et ne se laisse pas impressionner par e matamore des estrades !

  • M8334029 le dimanche 21 sept 2014 à 16:13

    La bêtise des Français est incommensurable Delà une majorité ayant voté pour Hollande + 30 % attirés pas Lepen + les militants UMP qui ont oublié pire "pas compris" l'incohérence économique de Sarkosy et son attitude fèlée du bocal et Bling bling .... reste qui ???... pour suivre un chemin cohérent et sérieux ??? Pauvre pays.