Retour de Sarkozy : Bernadette Chirac n'a pas pu résister...

le
1
Retour de Sarkozy : Bernadette Chirac n'a pas pu résister...
Retour de Sarkozy : Bernadette Chirac n'a pas pu résister...

Bernadette Chirac n'aura pas résisté longtemps. Alors qu'elle avait, le 12 septembre dernier, fustigé voire méprisé la présidence de l'UMP pour son chouchou, elle l'a finalement approuvée ce dimanche au micro de France Info. "S'il a pris cette décision, c'est qu'il considère qu'il y a besoin de mettre de l'ordre à l'UMP. Et Dieu sait qu'il faut en mettre !" a-t-elle tranché en réaction à l'officialisation de sa candidature vendredi. L'épouse de Jacques Chirac, citant Nicolas Sarkozy sur la "pagaille" au sein de l'UMP, estime qu'il n'y en a pas "deux ou trois qui y soient d'accord". "On ne peut pas aborder une campagne présidentielle sans avoir fait de l'ordre dans le parti", a-t-elle encore justifié concernant l'ex-chef de l'État dans la perspective de 2017"Ce n'est plus de son niveau"Mi-septembre, la conseillère générale de Corrèze s'était positionnée contre cette candidature de Nicolas Sarkozy à la tête de l'UMP. "Ce n'est plus de son niveau et il a trop de choses à faire pour gagner la bataille. Il faut qu'il trouve un homme solide qui lui soit totalement fidèle", lui avait-elle opposé.Elle avait néanmoins, une fois de plus, assuré être "de tout coeur" avec Nicolas Sarkozy. "Je fais partie de ses soldats. Il a besoin de soldats", avait-elle lâché, allant jusqu'à comparer l'ex-président à Napoléon Bonaparte.

Source Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • j.delan le dimanche 21 sept 2014 à 16:08

    La vieillesse est un naufrage avait dit un ancien chef d'état bien connu en France: en voila encore une illustration, hélas.