Retour de la Grèce sur les marchés : une opération de com

le
11
Athènes ne peut pas encore crier victoire.
Athènes ne peut pas encore crier victoire.

C'est le symbole de la sortie de la crise de la dette qui manquait encore à la zone euro. Quatre ans après avoir été exclue des marchés de la dette publique, la Grèce a fait son retour sur les marchés : elle a réussi à se financer toute seule, comme une grande, auprès des investisseurs internationaux. Et quel retour. "Triomphal", titre le quotidien économique Les Échos, vendredi. Le taux d'intérêt qu'elle devra rembourser a été inférieur aux anticipations, à 4,95 % seulement. Le vilain petit canard européen se place ainsi dans la roue de l'Irlande et du Portugal, qui eux aussi avaient dû être secourus par leurs pairs et le FMI, avant de réussir leur "come-back" ces derniers mois. "Les marchés internationaux ont exprimé d'une façon incontestable leur confiance dans l'économie grecque, l'avenir de la Grèce et la capacité de la Grèce à sortir de la crise", s'est immédiatement félicité le chef du gouvernement de droite, Antonis Samaras, à la télévision. Faut-il céder à l'enthousiasme général ? Pas si sûr. Ce coup d'éclat orchestré par le Premier ministre a tout d'une opération de communication. "C'est purement une question de politique intérieure. C'est la première chose que la coalition au pouvoir peut faire pour redorer sa légitimité en perspective des élections européennes dans un contexte de forte désaffection pour les partis traditionnels de gauche comme de droite et de montée des extrêmes", nous expliquait...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gmailla7 le samedi 12 avr 2014 à 16:52

    M4426670 DES EFFORTS OUI MAIS QUI EN PROFITE PAS LES GRECS 30% DE CHOMEURS LES BANQUES QUI ONT MIS L'EUROPE DANS LA RUINE AVEC L'AVAL DES DIRIGENTS ET DES COMMISSAIRES NOS ELUS ABAT CETTE EUROPE DES.........

  • M4426670 le samedi 12 avr 2014 à 13:49

    C'est peut être de la "com", il n'empèche que les grecs ont fait des efforts considérables et que si aujourd'hui la Grèce emprunte à des taux "raisonnables" c'est grace à eux! C'est quand même un exemple, avec les espagnols, dont les français seraient bien inspirés de s'en ... inspirer! Plus ils attendent, plus ce sera dur......

  • M940878 le samedi 12 avr 2014 à 13:09

    nous avons payés pour eux ! en nous endettant encore plus !!!

  • n00b1 le samedi 12 avr 2014 à 10:44

    Ce qui est marrant avec ce genre d'évènement c'est le timing )Comme par hasard juste avant les élections européennes.Je plains ceux qui en ont acheté ... d'ici 2 ou 3 ans ils pourront s'asseoir sur une partie de leur argent. ( à nouveau )

  • M4328752 le samedi 12 avr 2014 à 10:38

    Que de la comm en revanche, la situation s'aggrave.

  • roux1238 le samedi 12 avr 2014 à 09:45

    les derniers soubresauts de la bête... la fin de l'europpe et de ces mafieux

  • piglou45 le vendredi 11 avr 2014 à 22:50

    L'image parle d'elle même. Le pays est en ruine.

  • gmex28 le vendredi 11 avr 2014 à 18:07

    Que de la com, en effet. El les élections européennes arrivent. Mieux vaut montrer une belle image de l'Europe mais on oublie le peuple, le chômage et une dette abyssale que l'on ne reverra jamais....

  • jmmerle le vendredi 11 avr 2014 à 17:48

    L'essentiel, c'est que l'Eglise et les armateurs restent exonérés d'impôts.

  • guerber3 le vendredi 11 avr 2014 à 17:47

    Personne n'a demandé aux citoyens ca qu'ils en pensent...il n'y a que les banksters et les politiques qui envoient leurs insultes...!!!