Retour de demandeurs d'asile : l'UE signe un accord de principe avec le Mali

le , mis à jour le
0

C'est une première. L'Union européenne a signé dimanche, à Bamako, un accord de principe avec le Mali visant, via des aides financières, à lutter contre «les causes profondes de la migration irrégulière» et à «favoriser le retour des migrants maliens depuis l'Europe».

 

Dans le cadre du plan d'action adopté entre États européens et africains au sommet de La Valette (Malte) sur l'immigration en novembre 2015, Bruxelles s'était engagé à aider financièrement l'Afrique pour endiguer les flux de migrants, avec un fonds d'1,8 milliard d'euros. Mais jusqu'à ce dimanche, aucun partenariat n'avait été conclu.

 

Lutter contre les trafiquants d'êtres humains

 

L'accord UE-Mali comprend des initiatives concrètes et précises pour aider les jeunes au travail, le renforcement des capacités des services de sécurité maliens et une meilleure collaboration avec les pays voisins «pour lutter contre les réseaux de trafiquants d'êtres humains et améliorer le contrôle des frontières». Neuf projets d'un montant de 145,1 millions d'euros ont été adoptés en ce sens.

 

En contrepartie, «des fonctionnaires maliens se rendront dans les pays membres de l'UE pour aider à déterminer l'identité des migrants, afin d'accélérer leur retour», a précisé le communiqué, évoquant leur «réadmission et réintégration».

 

Des accords souhaités avec d'autres pays

 

«C'est seulement avec ce genre de collaborations que nous pouvons prendre le problème de la migration à la racine», a-t-il déclaré à de Bamako le ministre néerlandais Bert Koenders, dont le pays assurait la présidence de l'UE au début de l'année. «Les jeunes Maliens peuvent tant contribuer au futur de leur pays. Nous devons éviter que les Maliens en route pour l'Afrique du Nord ou l'Europe ne perdent la vie ou ne tombent entre les mains de passeurs», a poursuivi le ministre des Pays-Bas.

 

Le nombre de demandeurs d'asile originaires ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant