Retour aux profits pour Chrysler 

le
0
Chrysler, sur lequel personne n'aurait parié un dollar en pleine crise, a réussi à se refaire une santé.

Piloté par Sergio Marchionne, également patron de Fiat, le plus petit des constructeurs américains a publié ce lundi son premier bénéfice net depuis sa sortie de faillite, il y a presque deux ans, à 116 millions de dollars. Le chiffre d'affaires a bondi de 35% sur cette période, grâce à une «gamme rajeunie » et à une augmentation des prix d'achat.

Le groupe a confirmé qu'il comptait dégager un bénéfice de 200 à 500 millions de dollars sur l'ensemble de l'année. Il a aussi promis jeudi de rembourser sa dette de 7,5 milliards de dollars aux États-Unis et au Canada d'ici à l'été, grâce notamment à une grande émission obligataire.

Contrairement à General Motors et Ford, Chrysler était le seul des Big Three à être resté dans le rouge fin 2010. Et ce principalement en raison des intérêts versés à ses créanciers, car il avait dégagé un bénéfice opérationnel de 763 millions de dollars pour l'ensemble de l'année 2010.

Parallèlement, Fiat, qui dé

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant