Retour à Notre-Dame de l'Atlas

le
0
REPORTAGE - Le monastère de Midelt, au Maroc, où vit aujourd'hui le frère Jean-Pierre, est devenu le sanctuaire de l'esprit de Tibhirine en Algérie.

La poste de Midelt, au Maroc, a gardé une allure coloniale. Un style bien français pour cette ville adossée aux pentes brutales de l'Atlas. Le frère Jean-Pierre, moine cistercien, y vient souvent, mais il y a deux mois, un colis précieux l'attendait. Le paquet, soigneusement fermé, était de la taille d'un petit livre.

Pas d'empressement toutefois pour ce contemplatif au pas lent et assuré, prieur de sa communauté. Après la poste, la petite camionnette Peugeot suivit sa tournée habituelle: le souk et son marché de légumes d'hiver. Poignées de mains multiples où, comme en famille, l'on échange les dernières nouvelles des uns et des autres. Fût-ce au milieu de la chaussée... Les frères, religieux catholiques, sont connus de tous.

Mais une fois franchi l'élégant portail du monastère Notre-Dame de l'Atlas, un autre frère Jean-Pierre, plus âgé, l'attendait. Il avait, ce jour-là, la curiosité d'un enfant. Car le paquet ne contenait pas un livre mais un film, Des ho

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant