Retour à la case prison pour Faïd le caïd

le
0
Après six semaines de cavale, le braqueur de fourgons a été cueilli dans un modeste hôtel de Seine-et-Marne.

Allongé sur son lit de la chambre numéro 38, Redoine Faïd a été cueilli en plein sommeil. À 2 h 45 du matin, les policiers de la Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), appuyés par leurs collègues de plusieurs brigades de recherche et d'intervention (BRI, antigang), ont investi l'hôtel B & B de Pontault-Combault (Seine-et-Marne) avant de passer à l'action. «Pris de stupeur, il s'est affalé sans offrir la moindre résistance, sans dire un mot, ni prendre l'arme de poing qu'il avait à portée de main», confie au Figaro un haut responsable de la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ). Selon nos informations, le braqueur de fourgon y était retranché depuis au «moins trois ou quatre jours». Il a été «logé» dès mardi et les limiers lancés à ses trousses ont attendu qu'il y revienne à 22 h 40 avant de tendre la «souricière». Faï...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant