Retard à l'allumage pour le crédit d'impôt compétitivité

le
0
Seules 4324 entreprises, sur les 2,5 millions existantes, ont demandé un préfinancement du crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE). Bercy reste malgré tout confiant.

Annoncé en novembre, le crédit d'impôt compétitivité emploi (CICE) est LA grande mesure du gouvernement en faveur des entreprises. Assis sur la masse salariale, il permet aux PME comme aux grands groupes de réduire leur impôt sur les sociétés (IS). Et ce, en 2014. Les entreprises ont en outre la possibilité d'en percevoir dès 2013 une avance - le plus souvent de 85 % - grâce aux préfinancements accordés par la banque publique bpifrance ou les banques privées.

Mais les sociétés ne se précipitent pas sur cette avance de trésorerie, notamment en provenance des établissements bancaires. «Pour l'instant, les chefs d'entreprise se renseignent. Nous avons peu de demandes de préfinancement», assure Pierre Bocquet, le directeur de la banque de détail à la Fédération bancaire française (FBF). «Je n...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant