Rétablir la peine de mort en Turquie serait inacceptable-Autriche

le
1
    VIENNE, 18 juillet (Reuters) - Le rétablissement de la peine 
de mort en Turquie, en réponse à la tentative de putsch de 
vendredi, serait inacceptable,  déclare le chef de la diplomatie 
autrichienne, Sebastian Kurz, dans une interview publiée lundi. 
    Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré dimanche 
qu'il ne fallait plus différer le débat sur le rétablissement de 
la peine capitale, abolie en Turquie en 2004, et que le 
gouvernement allait évoquer cette question avec les partis de 
l'opposition. 
    "Le rétablissement de la peine capitale serait évidemment 
tout à fait inacceptable", dit le ministre des Affaires 
étrangères autrichien dans une interview que publie le journal 
autrichien Kurier.  
    "Il ne doit pas y avoir de purge arbitraire, pas de 
sanctions pénales en dehors du cadre de l'Etat de droit et du 
système judiciaire", ajoute-t-il, le jour même où lui et ses 
homologues de l'Union européenne doivent tenir à Bruxelles une 
réunion de crise pour inviter le chef de l'Etat turc à agir dans 
le respect de la loi et des droits de l'homme. (voir 
 ) 
 
 (Francois Murphy; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco il y a 5 mois

    Laissons la Turquie s'installer dans son éloignement de l'Europe.