RESUME DE L'ACTUALITE A 17h15 GMT (25/11)

le
0

PARIS - La France annonce qu'elle reporte "jusqu'à nouvel ordre" la livraison d'un premier porte-hélicoptères Mistral à la Russie en raison de la dégradation de la situation dans l'est de l'Ukraine, sans toutefois provoquer de crise avec Moscou. "Le président de la République considère que la situation actuelle dans l'est de l'Ukraine ne permet toujours pas la livraison du premier BPC", lit-on dans un communiqué de la présidence. "Il a donc estimé qu'il convenait de surseoir, jusqu'à nouvel ordre, à l'examen de la demande d'autorisation nécessaire à l'exportation du premier BPC" à la Russie. L'entourage de François Hollande a fait savoir qu'un "contact à haut niveau" avait eu lieu mardi entre les autorités russes et françaises, le président français "souhaitant que les autorités russes soient préalablement tenues au courant". "L'entreprise liée contractuellement avait besoin de connaître la position de l'Etat quant à l'autorisation ou non de livrer le bâtiment", a-t-on expliqué de même source. "Nous sommes pour le respect des contrats signés mais la France doit aussi tenir compte des circonstances exceptionnelles liées à la dégradation de la situation en Ukraine". En Russie, le vice-ministre de la Défense Iouri Borissov a déclaré que son pays ne lancerait pas de procédure contre la France à la suite de ce report mais espérait toujours que le contrat serait honoré, rapporte l'agence de presse RIA. --- FERGUSON, Missouri - La ville de Ferguson, dans le Missouri, a vécu une nuit d'émeutes sur fond de tensions raciales après la décision d'un grand jury de ne pas inculper le policier blanc à l'origine du décès d'un jeune Noir en août dernier. Selon un bilan dressé ce matin par le chef de la police du comté de St Louis, une dizaine de bâtiments ont été incendiés. Il a fait état de 150 coups de feu durant cette nuit de vandalisme et d'affrontements entre manifestants et forces de l'ordre qui ont procédé à une soixantaine d'arrestation. Les survols de la zone ont été limités. La police a eu le plus grand mal à contenir les manifestants. Des vitrines ont été brisées, des voitures et des locaux d'entreprises incendiés, malgré les appels à la retenue lancés par Barack Obama lui-même. Il n'y a apparemment pas eu de blessé grave. Selon le chef de la police, les émeutes de lundi soir et de mardi matin ont pourtant été "bien plus graves" que les troubles qui ont suivi la mort de Michael Brown, le jeune homme de 18 ans mortellement blessé par le policier blanc Darren Wilson alors qu'il n'était pas armé, le 9 août dernier. --- PARIS - La croissance de l'économie mondiale devrait progressivement s'améliorer au cours des deux prochaines années mais à un rythme modéré, du fait notamment des difficultés du Japon et de la zone euro, sur laquelle plane le risque de la déflation, estime l'OCDE. L'Organisation de coopération et de développement économiques prédit de grandes disparités entre régions en termes de croissance comme de politique monétaire, qui devraient se traduire par une forte volatilité sur les marchés de la dette et des changes. Dans les pays développés, les Etats-Unis et la Grande-Bretagne feront mieux que le Japon et la zone euro. Parmi les grandes économies émergentes, l'Inde, l'Indonésie et l'Afrique du Sud repartiraient de l'avant alors que la croissance devrait stagner en Russie l'an prochain et ralentir en Chine. Globalement, l'OCDE table dans ses prévisions économiques d'automne sur une croissance mondiale de 3,3% cette année, qui passerait à 3,7% en 2015 puis à 3,9% en 2016. --- DUBAI - L'échec des dernières discussions internationales sur le programme nucléaire iranien et la décision de les prolonger de sept mois incite les "durs" du régime de Téhéran à demander des comptes au président Hassan Rohani. Ce dernier, dont le mot d'ordre est le pragmatisme, a reçu le soutien tacite de l'ayatollah Ali Khamenei, "guide suprême" de la Révolution, qui a implicitement approuvé la prolongation des discussions entre Téhéran et le groupe P5+1 (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Grande-Bretagne et Allemagne). --- TRIPOLI - L'aéroport Mitiga de Tripoli, dernier aéroport commercial en fonctionnement de la capitale, a été touché par un bombardement aérien pour le deuxième jour consécutif, a-t-on appris auprès d'habitants de la capitale libyenne. L'aéroport principal de Tripoli, endommagé par des combats cet été, est fermé depuis juillet. --- HONG KONG - Des heurts ont éclaté à Hong Kong après l'évacuation partielle par les forces de l'ordre d'un site de militants pro-démocratie dans le quartier de Mongkok, plusieurs manifestants étant embarqués dans les fourgons de la police. --- KIEV - La Russie a envoyé du matériel aux séparatistes qui combattent l'armée régulière dans l'est de l'Ukraine et cinq convois d'équipements lourds ont été vus lundi franchissant la frontière, annonce le ministère des Affaires étrangères à Kiev. L'armée ukrainienne a annoncé par ailleurs qu'un soldat avait péri et que cinq autres avaient été blessés au cours des 24 dernières heures, témoignant de la fragilité du cessez-le-feu en vigueur depuis le 5 septembre. --- STRASBOURG - Le pape François invite les Européens à renouer avec leurs grands idéaux en accordant plus d'importance à la personne humaine qu'à l'économie afin de conjurer l'impression de "fatigue et de vieillissement" d'une Europe bureaucratique. Le souverain pontife, qui s'exprimait à Strasbourg 26 ans après Jean-Paul II, a salué devant le Parlement et le Conseil de l'Europe l'élargissement des institutions européennes survenu depuis mais a fait le constat de l'égoïsme et de la désillusion qui semblent s'être emparés des peuples européens. --- LISBONNE - L'ancien Premier ministre portugais José Socrates, membre du Parti socialiste, a été inculpé hier soir pour corruption et fraude fiscale et maintenu en détention préventive après trois jours de garde à vue. L'avocat de l'ex-chef du gouvernement, Joao Araujo, a qualifié la décision d'"injuste et injustifiée" et annoncé son intention de faire appel. C'est la première fois qu'un ancien chef du gouvernement portugais est ainsi placé en détention depuis la fin de la dictature salazariste en 1974. --- PARIS - Les députés français adoptent en deuxième lecture, par 277 voix contre 253, le projet de loi de réforme territoriale qui fixe à 13 le nombre de régions métropolitaines. Une commission mixte paritaire (CMP) sera convoquée le 27 novembre afin de tenter de mettre au point un texte commun aux deux assemblées, le Sénat ayant approuvé une carte comportant 15 régions, alors que le gouvernement en avait proposé 14. --- PARIS - Le gouvernement français a jugé recevable une proposition de résolution socialiste visant à reconnaître un Etat palestinien qui sera examinée vendredi par les députés, avant un vote solennel de l'Assemblée nationale le 2 décembre. Le secrétaire d'Etat chargé du Parlement, Jean-Marie Le Guen, l'a annoncé mardi devant la Conférence des présidents et le texte devrait être approuvée sans problème. --- PARIS - Le parquet général devrait se prononcer dans la journée en faveur de la révision de l'arbitrage qui a soldé en 2008 son litige avec le Crédit lyonnais dans la revente d'Adidas, a-t-on appris de source judiciaire. La cour d'appel de Paris, qui doit examiner un recours du Consortium de réalisation (CDR), structure créée en 1995 pour gérer le passif du Crédit Lyonnais après sa quasi-faillite, devrait mettre l'affaire en délibéré, a-t-on précisé. Si la cour décidait au final de permettre le recours, l'affaire serait intégralement rejugée au civil devant la cour d'appel de Paris.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant