RESUME DE L'ACTUALITE A 17h15 GMT (19/12)

le
0

WASHINGTON - L'enquête sur la cyberattaque massive conduite il y a un mois contre le studio hollywoodien Sony Pictures, filiale du groupe Sony, conclut à la responsabilité de la Corée du Nord, annonce le FBI dans un communiqué. Barack Obama devrait aborder le sujet pendant sa conférence de presse de fin d'année prévue à 13h30 à Washington (18h30 GMT). La Maison blanche a déjà dit envisager une "riposte proportionnée" qui pourrait aller, selon les experts, d'une cyberattaque à un soutien militaire accru à la Corée du Sud, en passant par des sanctions financières ou la réinscription de la Corée du Nord sur la liste des pays soutenant le terrorisme, dont elle a été retirée en 2008. L'attaque contre la filiale de Sony a été lancée le 24 novembre, un mois avant la sortie de "The Interview", un film dans lequel les acteurs Seth Rogen et James Franco incarnent des journalistes recrutés par la CIA afin d'assassiner le dirigeant nord-coréen, Kim Jong-un. Le studio a renoncé cette semaine à sortir le film, craignant de nouvelles attaques informatiques. MOSCOU - Le président russe Vladimir Poutine a invité le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un à se rendre à Moscou l'an prochain pour les cérémonies du 70e anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie, a annoncé le Kremlin. Il s'agirait du premier déplacement à l'étranger de Kim Jong-un depuis qu'il a succédé en 2011 à son père à la tête de la Corée du Nord. Moscou cherche à établir des relations de confiance avec Pyongyang pour permettre à Gazprom de construire un gazoduc à travers le territoire nord-coréen pour faciliter le transport de gaz naturel russe vers la Corée du Sud. --- MOSCOU - Le parquet russe a requis une peine de dix ans de prison à l'encontre de l'opposant russe Alexeï Navalny et de huit ans de prison contre son frère Oleg, accusés d'avoir détourné 30 millions de roubles (410.000 euros). Les deux hommes sont poursuivis pour avoir volé deux entreprises entre 2008 et 2012, dont une filiale du groupe français de cosmétiques Yves Rocher. Le verdict sera rendu le 15 janvier. Avocat blogueur connu pour ses campagnes contre la corruption, Navalny, qui avait pris la tête de grandes manifestations contre le président Vladimir Poutine pendant l'hiver 2011-12, rejette des accusations qu'il juge politiques. "Je ne cesserai jamais mon combat contre cette junte. Mais ce n'était pas la peine d'emprisonner mon frère pendant huit ans. Prendre des otages ne m'arrêtera pas", a-t-il dit. --- ATHENES - Un député grec, membre d'un petit parti dont le gouvernement tente d'obtenir le soutien, affime s'être vu offrir un pot-de-vin afin de voter pour Stavros Dimas, candidat présenté par la coalition au pouvoir pour le poste de chef de l'Etat. L'élection du président grec est devenue un enjeu national et international car en cas d'échec après trois tours de scrutin, le parlement sera automatiquement dissous et des élections législatives anticipées auront lieu. Pavlos Haikalis, membre du parti des Grecs indépendants et vedette de comédies télévisées, affirme qu'on lui a offert deux ou trois millions d'euros en échange de son soutien à Stavros Dimas. La proposition lui a été faite par une personne appartenant au "secteur financier" et non par un membre du personnel gouvernemental. Sofia Voultepsi, porte-parole du gouvernement, a qualifié cette déclaration de "spectacle méprisable" et a réclamé qu'il rende publiques les preuves qu'il affirme avoir transmises au parquet. --- ISTANBUL - Le parquet turc a demandé à un tribunal d'émettre un mandat d'arrêt contre Fethullah Gülen, dignitaire musulman établi aux Etats-Unis et grand rival du président Recep Tayyip Erdogan, apprend-on de source gouvernementale. Erdogan et Gülen sont en conflit ouvert depuis qu'a éclaté il y a un an un scandale de corruption visant des proches de l'actuel président, alors Premier ministre. Erdogan a procédé depuis à une purge massive dans la police et la justice qu'il soupçonne d'avoir été infiltrées par l'organisation de Gülen. --- SYDNEY - Huit enfants âgés de 18 mois à 15 ans ont été tués et une femme de 34 ans blessée dans l'Etat du Queensland, dans le nord de l'Australie, a annoncé vendredi la police australienne, dans ce que les médias présentent comme une tuerie à l'arme blanche. Selon la police, la femme serait la mère de sept des huit enfants retrouvés morts. Aucun suspect n'a été identifié. Les Australiens sont toujours sous le choc de la longue prise d'otages dans un café du centre de Sydney qui s'est soldée dans la nuit de lundi à mardi par la mort de trois personnes, dont l'assaillant, après plus de seize heures de siège. --- PARIS - François Hollande gagne 5 points de popularité en seulement un mois avec 25% de bonnes opinions, selon un sondage BVA-Orange diffusé cet après-midi. Il s'agit du score le plus élevé depuis la déroute de la gauche aux élections municipales puis européennes, en mars et juin dernier. Le Premier ministre Manuel Valls voit lui aussi, mais dans une moindre mesure, sa popularité progresser de 2 points avec 38% de bonnes opinions (contre 61% de mauvaises). --- STRASBOURG - Fabien Engelmann, maire Front national de Hayange, en Moselle, a été déclaré inéligible pour un an par le tribunal administratif de Strasbourg en raison d'irrégularités sur son compte de campagne mais fera appel, ce qui suspend la décision. La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) avait rejeté le 24 octobre les comptes de cet ancien militant trotskiste et cégétiste, entraînant automatiquement son passage devant le tribunal. Le maire de Hayange s'était vu reprocher d'avoir dépensé pour sa campagne 1.939 euros, soit 15% du plafond des dépenses autorisées, sans passer par son mandataire financier. --- PARIS - Le milliardaire chinois Guo Guangchang a relevé aujourd'hui son offre sur le Club Méditerranée, poursuivant la féroce bataille qui l'oppose depuis le printemps au financier italien Andrea Bonomi pour le contrôle du groupe de loisirs. Fosun propose désormais de racheter le Club à 24,60 euros par action, au lieu des 24,00 euros offerts par Andrea Bonomi, valorisant la société à 939 millions d'euros. Bonomi a jusqu'au 7 janvier pour éventuellement surenchérir. --- PARIS - L'assemblée générale des actionnaires d'Alstom a approuvé aujourd'hui à 99,2% la vente du pôle énergie du groupe français à l'américain General Electric pour 12,35 milliards d'euros. La finalisation de l'opération est prévue pour le deuxième trimestre de l'année prochaine. Alstom a annoncé par ailleurs qu'il prendrait en charge une amende qui résulterait d'un accord avec la justice américaine dans une affaire de corruption présumée bien que General Electric se soit engagé à supporter tous les passifs et risques associés au pôle énergie du groupe français. L'affaire porte entre autres sur des soupçons de corruption active de fonctionnaires dans le cadre de plusieurs projets, en Indonésie, en Inde et en Chine. D'après une source interrogé mardi par Reuters, la transaction se monterait 700 millions de dollars (559 millions d'euros), une somme sans précédent aux Etats-Unis pour une affaire de corruption étrangère. --- PARIS - L'économie française devrait retrouver un peu d'allant en 2015 sous l'effet de la baisse de l'euro et du pétrole, mais insuffisamment toutefois pour enrayer à ce stade la progression du chômage, prédit l'Insee dans une note de conjoncture publiée hier. La forte atténuation de la consolidation budgétaire en zone euro jouera aussi positivement de même que deux facteurs propres à la France : une stabilisation, à défaut d'un véritable rebond, de l'activité dans le logement après deux années catastrophiques et une hausse des marges des entreprises grâce aux baisses de charges et de fiscalité. L'Insee anticipe des hausses de 0,3% du produit intérieur brut au premier comme au deuxième trimestres 2015.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant