RESUME DE L'ACTUALITE A 17h15 GMT (12/03)

le
0

PARIS - La justice française va enquêter sur la vidéo diffusée sur internet en début de semaine qui montre l'exécution d'un Arabe israélien par un enfant présenté comme membre de l'organisation Etat islamique. Un djihadiste s'exprimant en français apparaît sur les images en compagnie de l'enfant qui abat avec un pistolet un homme accusé d'être un espion d'Israël. Les services français pensent que cet homme pourrait être Sabri Essid, demi-frère de Mohamed Merah, qui a tué sept personnes en France en 2012, dit-on de source policière. Ils cherchent également à savoir si l'enfant qui a tiré les coups de feu n'est pas un fils ou un beau-fils de Sabri Essid, parti en Syrie avec sa famille depuis plus d'un an. --- BAGDAD - La progression de l'armée irakienne et des milices chiites est ralentie dans Tikrit, où des échanges de tirs sporadiques avec les combattants du groupe Etat islamique sont signalés au lendemain de l'entrée des forces gouvernementales dans la ville. Les djihadistes qui se sont emparés en juin dernier de l'ancien fief familial de Saddam Hussein occupent en particulier le vaste ensemble de bâtiments présidentiels construits par l'ancien président irakien. Ce complexe, ainsi que trois autres quartiers du centre de Tikrit, sont encore tenus par l'EI. --- FOTOKOL, Cameroun - Boko Haram se livre à des représailles à caractère ethnique contre des arabophones du nord du Nigeria, les accusant d'aider l'armée tchadienne engagée dans la lutte transfrontalière contre l'organisation islamiste. Les attaques contre les Baggaras - groupe ethnique qui parle une forme d'arabe répandue au Tchad - ont poussé 10.000 habitants à fuir le Nigeria en direction du Cameroun au cours des dernières semaines, ont rapporté les autorités camerounaises. Une bonne partie du contingent tchadien engagé contre Boko Haram au Nigeria s'est replié en territoire camerounais et se prépare à se déployer plus au sud. --- FERGUSON, Missouri - Deux policiers ont été blessés par balle tôt ce matin à Ferguson, dans le Missouri, lors d'une manifestation devant le commissariat de police de cette ville des Etats-Unis théâtre d'émeutes en août après la mort d'un adolescent noir tué par un policier blanc. L'un d'eux a été touché au visage et l'autre à l'épaule. Les deux policiers ont pu quitter l'hôpital dans la journée. --- MOSCOU - Vladimir Poutine a justifié l'annexion de la Crimée par la Russie il y a un an en expliquant que cette initiative "décisive" avait évité un conflit du type de celui qui secoue l'est de l'Ukraine, rapporte l'agence de presse russe Ria Novosti. Réagissant avec célérité au renversement du président Viktor Ianoukovitch à Kiev, Moscou a annexé la péninsule, qui héberge une importante base navale et de nombreux russophones, en mars 2014, après y avoir envoyé des soldats sans signe distinctif et organisé un référendum dont les résultats n'ont pas été reconnus par la communauté internationale. --- DJAKARTA - Les dix étrangers condamnés à mort en Indonésie pour trafic de drogue, dont le Français Serge Atlaoui, seront exécutés en même temps mais pas avant au moins seize jours, le temps d'examiner leurs différents recours, a annoncé le parquet général indonésien. Arrêté en 2005 dans un atelier clandestin de production d'ecstasy, Serge Atlaoui a été condamné à mort en 2007. Ses proches affirment que cet artisan soudeur de profession avait accepté d'installer des machines dans cet atelier en ignorant leur usage. Ils le disent victime d'un procès inéquitable. --- SAINT-JEAN-DE-SOUDAIN, Isère - La France doit retrouver confiance à la faveur de la reprise économique pour ne plus avoir peur, a déclaré aujourd'hui François Hollande qui s'efforce avec Manuel Valls de détourner les électeurs du Front national avant les élections départementales. "C'est au moment où, justement, nous sommes dans cette phase de reprise qu'il faut ouvrir les yeux, ne rien nier de la réalité, des difficultés, mais avoir confiance dans ce que nous sommes", a dit le président, qui visitait des entreprises exportatrices en Isère, un département qui pourrait basculer à droite le 29 mars. "C'est en ayant confiance dans ce que nous pouvons porter ensemble que nous n'aurons plus peur", a dit le chef de l'Etat, pour qui la baisse de l'euro, des taux d'intérêt et des prix du pétrole constituent un environnement idéal et une bouffée d'oxygène pour les entreprises françaises. --- PARIS - Les habitants de la dizaine de villes qui ont élu un maire Front national il y a un an se déclarent satisfaits à 73% de leur choix, dix points de plus que ceux de villes comparables dirigées par des élus d'autres bords politiques. Un sondage Ifop-Fiducial pour iTELE, Sud Radio et Paris Match diffusé aujourd'hui montre que seuls 27% des habitants des villes "frontistes" (Beaucaire, Béziers, Cogolin, Fréjus, Hayange, Hénin-Beaumont, Le Luc, Le Pontet, Mantes-la-Ville et Villers-Cotterêts) se disent plutôt ou très mécontents. Ils estiment à 52% que les médias donnent une mauvaise image de leur ville, et 34% d'entre eux se disent "choqués" par certaines mesures prises par leur maire, comme la fin de la gratuité dans les cantines dans certaines villes. --- PARIS - L'Autorité de la concurrence a infligé un montant total de 192,7 millions d'euros d'amendes à dix producteurs de produits laitiers frais pour s'être entendus sur les prix des produits vendus sous marques de distributeurs entre 2006 et 2012. Elle a condamné pour entente les producteurs Yoplait, Senagral (Senoble), Lactalis, Novandie (groupe Andros), Les Maîtres Laitiers du Cotentin, Laïta, Alsace Lait, Laiterie de Saint Malo, Yeo Frais (groupe 3A) et Laiteries H. Triballat (Rians)". Yoplait, qui a révélé l'existence du cartel, a été exonéré d'une amende de 44,7 millions d'euros, et Senagral, deuxième à donner l'alerte, a vu la sienne réduite à 46 millions d'euros, contre un montant initial prévu de 101,3 millions. Lactalis a indiqué qu'il ne contestait pas les griefs notifiés mais qu'il entendait faire appel d'une décision qu'il juge trop sévère.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant