RESUME DE L'ACTUALITE A 17h05 GMT (15/03)

le
0

SYDNEY - Les premières cargaisons d'aide humanitaire sont arrivées au Vanuatu, où les autorités ont décrété l'état d'urgence après le passage du cyclone Pam, qui a fait au moins huit morts, rasé des milliers d'habitations et rompu partiellement les communications dans cet archipel du Pacifique. Le bilan provisoire, qui évoque également état une trentaine de blessés, risque de s'alourdir à mesure que les autorités parviendront à entrer en contact avec les îles reculées de l'archipel du Pacifique-Sud. A Sendai, au Japon, où il participe à la troisième conférence mondiale de l'Onu sur la réduction des risques de catastrophe, le président du Vanuatu a dit "redouter le pire". Son ministre du Changement climatique, James Bule, a souligné pour sa part que la population du Vanuatu était habituée aux tempêtes, même si elles sont rarement d'une telle violence, et savait ce qu'il convient de faire. Les dégâts matériels, eux, devraient être très étendus. --- WASHINGTON - Le chef de la majorité républicaine au Sénat américain, Mitch McConnell, estime que Barack Obama est sur le point de conclure un "très mauvais accord" sur le programme nucléaire iranien, ajoutant que le Congrès a bien l'intention de peser sur les négociations. "Apparemment, l'administration est sur le point de passer un très mauvais accord avec l'un des pires régimes au monde qui pourra ainsi continuer à posséder une infrastructure nucléaire", a dit McConnell sur CNN. "Nous sommes très inquiets à ce sujet." Le secrétaire d'Etat John Kerry a exprimé hier l'espoir de parvenir "dans les prochains jours" à un accord provisoire sur le programme nucléaire de l'Iran, alors que les discussions entre la République islamique et le groupe P5+1 devaient reprendre aujourd'hui à Lausanne, en Suisse. --- MOSCOU - Dans un documentaire sur l'annexion de la Crimée par la Russie dont l'agence Interfax publie aujourd'hui des extraits, Vladimir Poutine explique que Viktor Ianoukovitch, le président ukrainien renversé début 2014, était en danger et que la Russie lui a sauvé la vie. "Pour nous, il était devenu évident et nous avions reçu des informations selon lesquelles des plans étaient prêts non seulement pour sa capture mais aussi, et c'est ce que préféraient les auteurs de ce coup d'Etat, pour son élimination physique", dit Poutine dans cet extrait repris par Interfax. "Comme l'a dit une grande figure historique: pas d'homme, pas de problème", poursuit-il, reprenant une citation attribuée à Joseph Staline. --- JERUSALEM - A deux jours des élections législatives en Israël, le Premier ministre Benjamin Netanyahu, en difficulté dans les sondages, a publiquement proposé le ministère des Finances à Moshe Kahlon, dont le parti centriste pourrait être la clef d'une future coalition. Ancien membre du Likoud, le parti de la droite israélienne de Netanyahu, Moshe Kahlon a quitté le parti après le mouvement social de 2011 et a créé depuis la formation Kulanu, que les derniers sondages autorisés créditent d'une dizaine de sièges dans la future Knesset. Le Likoud, qui obtiendrait 20 à 22 sièges, serait quant à lui devancé par l'Union sioniste, formée par le travailliste Isaac Herzog et la centriste Tzipi Livni, que les sondages donnent en tête des intentions de vote avec 24 à 26 élus. --- CHARM EL CHEIKH, Egypte - Les Etats-Unis devront "au final" négocier avec le président syrien Bachar al Assad pour une transition politique en Syrie, annoncé le secrétaire d'Etat américain John Kerry dans une interview accordée à CBS News. L'administration américaine soutient de longue date qu'Assad doit quitter le pouvoir au terme d'une transition politique négociée, mais l'émergence d'un ennemi commun, l'Etat islamique (EI), semble atténuer l'attitude de Washington vis-à-vis du président syrien au moment où le conflit syrien entre dans sa cinquième année. Du reste, dans l'interview diffusée dimanche par CBS, John Kerry ne reprend pas la formule habituelle de l'administration Obama sur le fait qu'Assad a perdu toute légitimité et qu'il doit partir. --- CHARM EL CHEIKH, Egypte - L'Egypte a signé pour 36 milliards de dollars (34 milliards d'euros) de contrats lors de la conférence internationale de Charm el Cheikh sur l'investissement, annonce le Premier ministre Ibrahim Mehleb. Les autorités du Caire avaient dit tabler sur 15 à 20 milliards de dollars d'investissements étrangers lors de cette conférence organisée pendant trois jours dans la station balnéaire de la mer Rouge. --- LAHORE, Pakistan - Deux églises chrétiennes de Lahore, au Pakistan, ont été la cible aujourd'hui d'attentats à la bombe qui ont fait au moins 14 morts et près de 80 blessés, selon un nouveau bilan des services de secours. Les bombes ont explosé en plein office religieux. Un groupe dissident issu du mouvement des taliban pakistanais, le Jamaat-ul-Ahrar, a revendiqué ces deux attentats coordonnés qui se sont produits à quelques minutes d'intervalle. --- LONDRES - Le chef de file du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), qui milite pour une sortie de l'Union européenne et un durcissement de la politique migratoire, expose les conditions d'un soutien au cas par cas aux conservateurs du Premier ministre David Cameron si les élections législatives du 7 mai ne produisent pas de majorité. A en croire les sondages, à moins de deux mois du scrutin, aucun parti ne devrait disposer de la majorité absolue à Westminster. L'UKIP pourrait alors jouer un rôle crucial. "Je chercherais à conclure un accord dans lequel nous soutiendrions des votes cruciaux, comme le budget, mais en contrepartie de critères très spécifiques sur un référendum sur l'Union européenne", écrit Nigel Farage dans un livre à paraître et dont le Sunday Telegraph publie des extraits aujourd'hui. --- PARIS - Un peu plus de deux mois après la prise d'otages sanglante d'Amedy Coulibaly, le magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à Paris, a rouvert ses portes aujourd'hui en présence de Bernard Cazeneuve. "C'est important de pouvoir être dans le respect de la mémoire de ceux qui sont tombés sous le feu barbare des terroristes", a déclaré le ministre de l'Intérieur, qui était accompagné de dirigeants de la communauté juive. Laurent Mimoun, cogérant de l'établissement, a souligné que le magasin avait été réaménagé avec l'objectif de le rendre "un peu plus chaleureux", pour faire en sorte "qu'on ne célèbre pas la mort et que la vie puisse reprendre son cours". --- PARIS - Plusieurs milliers de professionnels de la santé libéraux ont manifesté cet après-midi à Paris contre le projet de loi santé de la ministre Marisol Touraine et sa mesure phare, la généralisation du tiers payant qui dispense les patients d'avance de frais médicaux. Venus de toute la France, médecins, dentistes, kinésithérapeutes, infirmiers libéraux mais aussi des étudiants se sont réunis place Denfert-Rochereau pour se diriger vers le ministère de la Santé, dans le VIIe arrondissement. Les organisateurs espéraient mobiliser 20.000 blouses blanches pour cette manifestation unitaire sans précédent depuis 1991 qui marque le point d'orgue d'un mouvement de protestation lancé fin 2014 et intervient à deux jours du début de l'examen du texte contesté en commission à l'Assemblée. --- RENNES - Les deux policiers mis en cause après la mort accidentelle de deux adolescents à Clichy-sous-Bois en 2005, qui avait embrasé les banlieues françaises, comparaissent à partir de demain devant le tribunal correctionnel de Rennes pour non-assistance à personnes en danger. Ce procès, prévu sur cinq jours, intervient après un long marathon judiciaire et le renvoi de l'affaire devant un tribunal décidé en 2013 par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Rennes, à la suite de l'annulation par la Cour de cassation d'un non-lieu rendu au profit des deux fonctionnaires. Les prévenus, un gardien de la paix présent sur le terrain et une policière stagiaire qui assurait ce soir-là la permanence du standard téléphonique, encourent une peine maximale de cinq ans d'emprisonnement et 75.000 euros d'amende. --- PARIS - La droite UMP-UDI-Divers droite arrive en tête des intentions de vote pour le premier tour des élections départementales avec 32%, devant le Front national à 29%, selon un sondage Harris Interactive pour M6 publié aujourd'hui. Le Parti socialiste est crédité pour sa part de 26%, le Front de gauche de 7% et Europe Ecologie-Le Verts de 3%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant