RESUME DE L'ACTUALITE A 17h00 GMT (28/12)

le
0

DJAKARTA - Un avion de la compagnie Indonesia AirAsia, transportant 155 passagers et sept membres d'équipage, dont un copilote français, a disparu des écrans de contrôle entre Surabaya, en Indonésie, et sa destination Singapour, après avoir demandé à changer de plan de vol en raison de mauvaises conditions météo. La tour de contrôle de Djakarta a perdu le contact avec le vol QZ 8501, un Airbus 320-200, à 06h17 heure locale et aucun appel de détresse n'a été reçu de l'appareil, a dit à la presse Joko Muryo Atmodjo, un représentant du ministère indonésien des Transports. Sur sa page Facebook, AirAsia indique que l'avion transportait 156 Indonésiens, trois Sud-Coréens, un Malaisien un Singapourien et un Français. A Paris, le ministère des Affaires étrangères a confirmé l'information, précisant qu'il s'agissait du copilote. Les opérations de recherche et de sauvetage qui ont été lancées ont été suspendues à la tombée de la nuit et reprendront demain matin à 06h00 locales (23h00 GMT dimanche). --- ATHENES - Les équipes de secours se préparaient ce soir à évacuer les occupants du ferry italien Norman Atlantic à bord duquel s'est déclenché un incendie tout au long de la nuit par hélicoptère, car la mer houleuse empêche les opérations de secours directement par bateau. Un responsable gouvernemental grec a fait état d'un mort, et il n'y a pour l'heure pas d'autre victime confirmée. Le ferry, parti de Patras dans l'ouest de la Grèce, devait se rendre dans le port italien d'Ancône. Près de 500 passagers et membres d'équipage se trouvaient à bord du Norman Atlantic quand, à 44 miles nautiques au nord-ouest de Corfou, il a lancé un signal de détresse. Depuis, le navire a dérivé et il se trouvait ce soir dans les eaux territoriales de l'Albanie. Selon les autorités grecques, 156 personnes ont pu être évacuées de la zone de danger. ROME - Deux personnes ont péri noyées et quatre autres sont portées disparues en mer après une collision entre deux navires marchands au large du port italien de Ravenne, dans l'Adriatique. Un navire turc, le Gokbel, a sombré après la collision avec un bateau battant pavillon du Belize, le Lady Aziza, survenue dans une mer houleuse alors que la visibilité était réduite. --- PARIS - Le trafic a repris difficilement à la mi-journée en Savoie où environ 15.000 personnes bloquées dans les embouteillages sur les routes enneigées des stations de sports d'hiver ont été hébergées dans des centres ad hoc durant la nuit. Météo France a levé à 14h00 (13h00 GMT) son alerte vigilance orange "neige et verglas" pour les quatre derniers départements, la Savoie, la Haute-Savoie, l'Ain et l'Isère, où les chutes de neige devaient s'atténuer et concerner essentiellement les massifs les plus au nord. La chute des températures devait néanmoins entraîner un gel et rendre les routes glissantes, soulignait le communiqué diffusé peu après 14h00. --- BEYROUTH - Les autorités syriennes ont accepté hier de participer à des "consultations préliminaires" en Russie en vue d'une reprise des négociations de paix l'année prochaine, mais la Coalition nationale syrienne, qui représente l'opposition modérée soutenue par les puissances occidentales, a immédiatement rejeté l'offre. "La Syrie est prête à participer à des consultations préliminaires à Moscou afin de répondre aux aspirations des Syriens à sortir de la crise", a déclaré un membre du ministère des Affaires étrangères, cité par la télévision publique. La Russie, principal allié de Bachar al Assad sur la scène internationale, milite pour une reprise des négociations de paix qui ont échoué en février à Genève. BEYROUTH - Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont exécuté 1.878 personnes en Syrie au cours des six derniers mois, pour la plupart des civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Le groupe a également passé par les armes ces deux derniers mois 120 de ses propres membres, essentiellement des combattants étrangers qui cherchaient à regagner leur pays d'origine, a ajouté l'OSDH, précisant que les hommes de l'EI avaient tué 1.175 civils, dont huit femmes et quatre enfants. L'EI a exécuté d'autre part 502 soldats de l'armée du président Bachar al Assad et 81 insurgés anti-Assad également en lutte contre l'Etat islamique. WASHINGTON - La coalition internationale sous conduite américaine a mené aujourd'hui huit raids aériens contre des objectifs du groupe Etat islamique (EI) en Syrie, aux abords de la ville kurde de Kobani, adossée à la frontière turque et assiégée par les combattants de l'EI depuis la mi-septembre, et cinq autres raids contre l'EI en Irak, notamment près de Sindjar et dans les environs de Mossoul. --- TRIPOLI - Les forces fidèles au gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale ont mené des raids aériens contre plusieurs objectifs dans la ville côtière de Misrata, ce qui représente la première attaque contre ce port tenu par l'organisation armée qui a pris le contrôle de Tripoli l'été dernier. Cette dernière a confirmé que des raids aériens étaient en cours mais a assuré qu'ils n'avaient provoqué aucun dégât. --- SEOUL - La Corée du Nord a traité hier le président Barack Obama de "singe" et imputé aux Etats-Unis les pannes d'internet qu'elle a connues depuis le début de la confrontation avec Washington concernant le piratage de la société Sony Pictures. La Commission nationale de défense, instance dirigeante présidée par le numéro un nord-coréen Kim Jong-un, a estimé que le président américain était responsable de la décision de Sony Pictures de diffuser finalement le film "The Interview", comédie qui met en scène un complot visant à assassiner le dirigeant de la Corée du Nord. "Obama a toujours des mots et des actes téméraires, comme un singe dans la forêt tropicale", a déclaré un porte-parole de la Commission nationale nord-coréenne de défense, cité par l'agence de presse officielle KCNA. --- MOSCOU/KIEV - La Russie va fournir du charbon et de l'électricité à l'Ukraine, dont les centrales sont à court de combustible en raison du conflit séparatiste dans l'est du pays, où se trouve l'essentiel des installations industrielles, a fait savoir hier Moscou. Kiev avait annoncé la veille la suspension les liaisons ferroviaires et par autocars avec la Crimée, annexée en mars par la Russie. Les autorités ukrainiennes avaient déjà coupé brièvement l'électricité à la péninsule. --- ZAGREB - Les Croates étaient appelés aujourd'hui à élire leur président, un poste essentiellement honorifique que briguent quatre candidats. Le sortant Ivo Josipovic fait figure de favori, malgré le recul du Parti social-démocrate (SDP), la formation au pouvoir dont il est issu, dans les intentions de vote pour les législatives de la fin 2015. Un second tour prévu le 11 janvier sera sans doute nécessaire pour départager l'actuel chef de l'Etat et son principal adversaire, le conservateur Kolinda Grabar-Kitarovic de l'Union démocrate croate (HDZ). Les premiers résultats sont attendus vers 21h00 GMT.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant