RESUME DE L'ACTUALITE A 17h00 GMT (26/12)

le
0

BANDA ACEH, Indonésie - Les rescapés et les proches des 226.000 victimes du tsunami de 2004 se sont rassemblés sur les rivages de l'océan Indien à l'occasion du 10e anniversaire de la catastrophe, dont les stigmates sont toujours visibles. Le séisme de 9,15 degrés de magnitude qui s'est produit le 26 décembre 2004 a soulevé une vague de plus de 17 mètres qui a dévasté le littoral d'une douzaine de pays, rayant de la carte des villes entières en quelques secondes. Dans certaines de ces zones, la vie n'a toujours pas repris un cours normal et les habitants se plaignent de la lenteur de la reconstruction. Dans la seule province indonésienne d'Aceh, où le tsunami a mis fin à un vieux conflit séparatiste, près de 167.000 personnes ont trouvé la mort. Les survivants leur ont rendu hommage vendredi, nombre d'entre eux fondant en larmes à la lecture de poèmes ou lors de la projection d'un montage vidéo montrant des images de la province dévastée après le passage de la vague. --- KUALA LUMPUR - Plus de 100.000 personnes ont été évacuées dans cinq Etats du nord de la Malaisie touchés par des inondations sans précédent depuis des décennies. De nombreux cours d'eau sont sortis de leur lit après des pluies diluviennes en pleine période de mousson, compliquant l'évacuation des populations et l'acheminement de denrées alimentaires, a déclaré dans un communiqué le Premier ministre Najib Razak. Au total, 103.412 ont été déplacées dans les Etats de Kelantan, Terengganu, Pahang, Perak et Perlis, annonce l'agence de presse d'Etat Bernama, un niveau supérieur aux 100.000 personnes évacuées lors des inondations de 2008. --- AMMAN - Au moins 45 civils ont été tués et 175 blessés dans des bombardements gouvernementaux sur des territoires du nord de la Syrie contrôlés par le groupe Etat islamique, a-t-on appris auprès d'habitants et de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Des hélicoptères et des avions de combat ont lâché des barils d'explosifs sur des zones résidentielles et industrielles dans les villes d'Al Bab et Kabassine, au nord-est d'Alep, hier et dans la nuit, selon des témoins. --- MOSCOU - Trois jours après l'abandon par l'Ukraine de sa neutralité pour favoriser un rapprochement avec l'Otan, Vladimir Poutine a signé une nouvelle doctrine militaire qui identifie l'Alliance atlantique comme les principaux risques extérieurs de la Russie, annonce vendredi le Kremlin dans un communiqué. Le vote par le parlement de Kiev, mardi, en faveur de l'abandon du statut de non aligné a provoqué la colère de Moscou. KIEV - Kiev et les séparatistes pro-russes procéderont bientôt à un échange de prisonniers, a déclaré un conseiller du chef de la Sécurité d'Etat (SBU) ukrainienne. Cet accord sur l'échange de 125 soldats ukrainiens contre 225 rebelles est consécutif aux discussions de paix entre les envoyés de l'Ukraine, de la Russie, des séparatistes et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) qui se sont déroulées mercredi à Minsk. --- ABIDJAN - Le procès de l'ex-première dame de Côte d'Ivoire Simone Gbagbo pour atteinte à la sûreté de l'Etat s'est ouvert à Abidjan. L'épouse de l'ancien président Laurent Gbagbo est accusée d'avoir joué un rôle prépondérant dans les violences qui ont suivi l'élection présidentielle d'octobre 2010. Laurent Gbagbo avait alors refusé de reconnaître sa défaite face à Alassane Ouattara. La guerre civile qui s'est ensuivie a fait plus de 3.000 morts jusqu'à la capture de Laurent Gbagbo en avril 2011. --- PORT-AU-PRINCE - L'ancien maire de Port-au-Prince et vétéran de la politique haïtienne Evans Paul a été désigné par le président Michel Martelly pour occuper le poste de Premier ministre dans l'espoir de résoudre une longue crise politique. Venu à la politique dans les années 1990, avec le soutien de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide, Evans Paul doit encore être investi par le Parlement avant de pouvoir former son gouvernement. --- DUBAI - L'Iran va étendre le "filtrage intelligent" d'internet, consistant à censurer des contenus indésirables sur sans pour autant bloquer les sites, a annoncé vendredi le gouvernement. "A l'heure actuelle, le programme de filtrage intelligent n'est appliqué dans sa phase d'expérimentation qu'à un réseau social. Ce processus s'étendra progressivement jusqu'à ce que le programme soit appliqué à tous les réseaux", a déclaré le ministre des Communications Mahmoud Vaezi, cité par l'agence de presse officielle Irna. --- ISTANBUL - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a dénoncé vendredi les pays européens qui s'inquiètent d'une détérioration de la liberté de la presse en Turquie, leur conseillant de s'intéresser plutôt aux moyens de lutter contre le racisme et l'islamophobie sur le continent. L'Union européenne a vivement critiqué des arrestations effectuées à la mi-décembre dans des médias jugés proches du prédicateur musulman installé aux Etats-Unis Fethullah Gülen, qu'Erdogan accuse d'avoir créé "un Etat parallèle" afin de le déstabiliser. --- PARIS - Les syndicats des hôtesses et stewards SNPNC-FO et Unac de la compagnie aérienne EasyJet ont lancé un nouvel appel à la grève pour les 31 décembre et 1er janvier, a-t-on appris de source syndicale. "La responsabilité de ce nouvel appel à la grève incombe à la direction, cette dernière n'ayant pas pris contact avec nous", a-t-on appris auprès du SNPNC-FO, majoritaire, à l'origine avec Unac d'un premier appel à la grève pour les 25 et 26 décembre. Une quarantaine de vols, essentiellement des liaisons intérieures, devaient être annulés ou modifiés par la compagnie ce vendredi. --- PARIS - Les tarifs de la SNCF augmenteront de 2,6% en 2015 sur l'ensemble des lignes. L'augmentation concerne les billets sans réservation pour les TER et Intercités, et "le tarif réglementaire de base Plein Tarif Loisirs" pour les trains grandes lignes à réservation obligatoire (Intercités ou TGV), précise la SNCF dans un communiqué. --- PARIS - Le ministère du Logement a agréé l'Observatoire des loyers de l'agglomération parisienne (Olap), une étape nécessaire à la mise en place de l'encadrement des loyers de logements dans la capitale. La loi Alur adoptée lorsque Cécile Duflot était ministre du Logement prévoyait un encadrement des loyers dans 28 grandes villes mais les professionnels du secteur y voyaient un possible frein à l'investissement locatif et le Premier ministre Manuel Valls a décidé qu'il serait uniquement expérimenté à Paris en 2015. --- PARIS - Les grillages installés autour de neuf bancs publics à Angoulême (Charente) afin d'empêcher des SDF de s'y installer ont été temporairement retirés en raison de leur "dangerosité", rapporte La Charente Libre. Les grilles, dont l'installation à la veille de Noël avait suscité l'indignation, ont été démontées jeudi soir, selon Antoine Truffaux, le directeur de cabinet du maire d'Angoulême, cité par le quotidien.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant