RESUME DE L'ACTUALITE A 17h00 GMT (21/12)

le
0

TUNIS - Près de 5,3 millions d'électeurs sont appelés aux urnes aujourd'hui en Tunisie pour départager Béji Caïd Essebsi et Moncef Marzouki au second tour de l'élection présidentielle qui clôt la transition près de quatre ans après le renversement de Zine ben Ali. Au premier tour, le 23 novembre, Essebsi, candidat de l'alliance laïque Nidaa Tounès, a obtenu 39,4% des suffrages contre 33,4% à Marzouki, président sortant élu il y a trois ans par l'assemblée constituante. Moins de 200.000 voix les séparent. Ancien ministre et président de la Chambre des députés du temps d'Habib Bourguiba et de Ben Ali, Essebsi est accusé par ses détracteurs d'incarner à 88 ans les régimes autocratiques du passé. Marzouki, 69 ans, se voit reprocher son alliance avec les islamistes d'Ennahda qui lui a permis d'être élu président de transition. Les bureaux de vote, qui ont ouvert à 08h00 (07h00 GMT), fermeront à 18h00. L'Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) ne devrait communiquer aucun résultat préliminaire avant demain. Un important dispositif de sécurité a été mis en place pour assurer le bon déroulement de cette première élection présidentielle au suffrage universel direct que des islamistes ont menacé de perturber. Tard hier soir, un homme armé a été tué et trois autres arrêtés dans une fusillade devant un bureau de vote du gouvernorat de Kairouan, dans le centre du pays. --- NEW YORK - Un Noir de 28 ans a abattu hier deux policiers à New York avant de se donner la mort. Un message laissé sur internet évoque un acte de vengeance contre les violences policières dont sont victimes des membres de la communauté afro-américaine. "Ils prennent un des nôtres (...) Prenons deux des leurs", peut-on lire sur ce texte diffusé via le site Instagram et accompagné de hashtags évoquant Eric Garner et Michael Brown, deux Noirs morts cette année dans des incidents impliquant des policiers blancs, le premier à New York, le second à Ferguson dans le Missouri. Dans les deux cas, des grands jurys ont décidé de ne pas poursuivre les policiers. Avant de se rendre à Brooklyn, le tireur a grièvement blessé par balle sa compagne, dans le comté de Baltimore dans le Maryland. Barack Obama a dit condamner sans réserve ce double meurtre. Les policiers, a-t-il dit, "méritent chaque jour notre respect et notre gratitude". --- HONOLULU - Les Etats-Unis ont noué des contacts avec plusieurs pays pour tenter d'organiser une riposte internationale au piratage informatique du studio de cinéma Sony Pictures, qu'ils imputent à la Corée du Nord. Les pays consultés sont la Grande-Bretagne, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, le Japon, la Chine et la Russie. Washington a opposé en revanche une fin de non recevoir à la Corée du Nord, qui a démenti hier être à l'origine de cette attaque informatique et a proposé la création d'une commission d'enquête conjointe pour établir la vérité. Barack Obama a toutefois déclaré ce jour que le piratage subi par Sony Pictures n'était pas considéré comme un "acte de guerre". Les "Guardians of peace" (Gardiens de la paix) qui ont revendiqué la cyberattaque contre la filiale de Sony ont exigé, et obtenu, que la comédie "The Interview", dans laquelle deux journalistes sont mandatés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, ne soit pas diffusée. SEOUL - La justice sud-coréenne a ouvert une enquête sur un vol de données informatiques dont a été victime l'opérateur de centrales nucléaires Korea Hydro and Nuclear Power (KHNP). Une responsable du bureau des procureurs a confirmé qu'une adresse IP liée au piratage avait été identifiée, mais a refusé de préciser si les enquêteurs soupçonnaient le régime nord-coréen. --- MONT SINDJAR, Irak - Des combattants kurdes irakiens se sont déployés hier sur le flanc nord du mont Sindjar en faisant le signe de la victoire, deux jours après avoir réussi à briser l'encerclement par l'Etat islamique de ce refuge de la minorité yazidie, assiégée depuis des mois par les djihadistes. Une journaliste de Reuters arrivée dans ce massif montagneux du nord-ouest de l'Irak hier soir a pu voir les combattants kurdes et yazidis célébrer le succès de leur offensive déclenchée mercredi matin avec l'appui aérien des Etats-Unis. C'est le sort des Yazidis assiégés par l'EI, ainsi que la progression des djihadistes vers Erbil, la capitale du Kurdistan autonome, qui a incité Barack Obama à ordonner des frappes aériennes contre le groupe islamiste en août dernier. Des milliers de Yazidis, une minorité religieuse kurdophone, ont été tués ou capturés par les hommes de l'EI. --- ATHENES - A deux jours du deuxième tour de la présidentielle en Grèce, le Premier ministre Antonis Samaras a offert d'élargir sa coalition aux élus indépendants et d'organiser un scrutin législatif à la fin 2015 en échange de la désignation par les parlementaires d'un président avant la fin de l'année. Dans une allocution télévisée, Antonis Samaras, qui a besoin d'un minimum de vingt voix en provenance des indépendants ou des petits partis, a appelé les députés de la Vouli, le parlement monocaméral, à écouter "la voix de l'intérêt national et du bon sens" en élisant son candidat Stavros Dimas à la tête de l'Etat. Le dirigeant conservateur redoute de ne pas obtenir la majorité nécessaire à l'élection du chef de l'Etat, ce qui entraînerait la convocation de législatives anticipées pour lesquelles le parti de gauche Syriza est donné favori. --- PORT AU PRINCE - La ministre haïtienne de la Santé Florence Duperval Guillaume a été nommée Premier ministre par intérim en remplacement de Laurent Lamothe, qui a démissionné il y a une semaine après des mois de crise politique. Cette nomination est un premier pas pour tenter de trouver une solution au blocage institutionnel qui menace dès le mois prochain le pays le plus pauvre de l'hémisphère Nord, qui peine à se remettre du terrible tremblement de terre qui a pratiquement rasé la capitale il y a cinq ans. --- BUCAREST - Le chrétien libéral Klaus Iohannis a prêté serment comme nouveau président de la Roumanie en jurant de combattre la corruption et de renforcer les institutions mises en place à la chute du communisme il y a vingt-cinq ans. Issu de la minorité allemande, ancien maire de Sibiu, une ville de Transylvanie, Klaus Iohannis avait remporté une victoire surprise le 16 novembre aux dépens du Premier ministre de centre gauche Victor Ponta. --- PARIS - Le parquet antiterroriste a été saisi hier après la mort d'un individu qui a attaqué au couteau des policiers du commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) en criant "Allahou Akbar" avant d'être abattu, a-t-on appris de sources judiciaires. "Celui-ci, connu des services de police pour des faits de délinquance de droit commun, ne s'était jamais signalé par des activités à caractère terroriste. Les premiers éléments de l'enquête orientent cependant les investigations en ce sens", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué diffusé hier soir. Trois policiers ont été blessés, dont deux sérieusement, mais leurs jours ne sont pas en danger, a indiqué la préfecture d'Indre-et-Loire. --- PARIS - Thales annoncera demain la nomination d'Henri Proglio, l'ex-patron d'EDF, au poste de président non exécutif, avec pour directeur général Patrice Caine, actuel numéro deux de l'équipementier d'aérospatiale et de défense, a-t-on appris auprès de sources proches du dossier, confirmant une information de l'AFP. L'Etat et Dassault Aviation, les deux principaux actionnaires du groupe, discutent depuis plusieurs semaines sur la succession de l'ex-PDG Jean-Bernard Lévy, dont la nomination surprise à la tête d'EDF pour remplacer Henri Proglio a été annoncée le 15 octobre. Ni Thales, ni Bercy n'ont souhaité faire de commentaires, tandis que Dassault n'était pas immédiatement disponible.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant