RESUME DE L'ACTUALITE A 17h00 GMT (12/11)

le
0

BERLIN - Le robot Philae s'est posé avec succès sur la comète 67P/Tchourioumov-Guerassimenko pour procéder à une série d'expériences destinées à comprendre la formation du système solaire, annonce l'Agence spatiale européenne. Le robot s'était séparé dans la matinée de la sonde Rosetta, mise au point par l'ESA, afin d'effectuer sa phase d'approche. Il s'est arrimé à la comète, un bloc de quatre kilomètres de longueur et d'un poids de 10 milliards de tonnes, avec un système de doubles harpons. Les expériences de cette mission entamée il y a une décennie doivent aider les scientifiques à comprendre comment la Terre et les autres planètes se sont formées, les comètes étant les restes de la création du système solaire il y a 4,6 milliards d'années. --- PEKIN - Les Etats-Unis et la Chine ont l'intention de mener conjointement un projet sans précédent de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES), mesure phare d'une série d'accords dévoilés après une rencontre fructueuse entre Barack Obama et Xi Jinping à Pékin. Cette annonce par les deux plus gros émetteurs de GES est de bon augure à un an de la conférence annuelle sur le climat, prévue fin 2015 à Paris, qui pourrait déboucher sur un nouvel accord au niveau mondial. A cet égard, la Chine entend atteindre un pic de ses émissions de GES d'ici 2030, après quoi elles devraient diminuer. Les Etats-Unis vont s'efforcer quant à eux de réduire leurs émissions de 26% à 28% par rapport à leur niveau de 2005. --- PARIS - Le gouvernement a affiché son soutien au secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet, dont la droite réclame la démission après ses déclarations contradictoires sur une conversation avec l'ancien Premier ministre UMP François Fillon. Alors que la polémique enfle, le Premier ministre s'est ostensiblement montré face aux photographes en train de serrer la main de Jean-Pierre Jouyet dans le vestibule du palais de l'Elysée, à la fin du conseil des ministres. Lors des questions au gouvernement à l'Assemblée, Manuel Valls a opposé une fin de non recevoir à la demande de démission exprimée mercredi par l'UMP à l'encontre du chef de l'administration présidentielle, qui a reconnu avoir dit à des journalistes que François Fillon lui avait parlé des "affaires" gênant Nicolas Sarkozy, ce que l'ancien Premier ministre dément. --- PARIS - Le déficit budgétaire de l'Etat français atteindra 88,2 milliards d'euros cette année, soit plus que prévu, le déficit public étant confirmé à 4,4% du PIB, selon le projet de loi de finances rectificative présenté aujourd'hui. Le texte trouve de nouvelles recettes pour 2015, en luttant davantage contre la fraude et en rendant non déductible de l'impôt sur les sociétés la taxe de risque systémique payée par les banques. Cette dernière mesure doit rapporter 280 millions d'euros en 2015. La future contribution des banques au fonds de résolution européen des crises bancaires, qui remplacera progressivement la taxe systémique, sera elle aussi non déductible de l'impôt sur les sociétés. --- MGHAYR, Cisjordanie - Une mosquée et une synagogue ont été les cibles de tentatives d'incendies volontaires qui n'ont pas fait de victimes mais confirment la persistance des tensions entre Palestiniens et Israéliens, annoncent la police et des habitants. JERUSALEM - Les autorités israéliennes ont donné leur accord préliminaire à la construction de 200 nouveaux logements dans le quartier résidentiel de Ramot à Jérusalem-Est. Ramot est situé dans le nord-ouest de la partie arabe de la ville, dans une zone occupée par l'armée israélienne lors de la guerre des Six-Jours en 1967 et annexée ensuite par l'Etat hébreu. --- BEYROUTH - Les forces kurdes ont réussi à couper un axe d'approvisionnement des combattants de l'Etat islamique (EI) au sud-est de Kobani, rapportent l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) et un responsable de la ville kurde syrienne assiégée par les djihadistes. Des peshmergas, combattants kurdes venus d'Irak, prêtent main forte depuis le 31 octobre aux miliciens kurdes syriens de Kobani face aux islamistes. --- BAGDAD - Une nouvelle vague d'attentats suicides et à la voiture piégée a fait au moins 23 morts en Irak, a-t-on appris de sources sécuritaires et médicales. Le plus meurtrier a eu lieu devant le siège de la police fédérale irakienne, sur la place Nissour de Bagdad, où l'explosion d'un véhicule piégé puis un kamikaze ont tué onze personnes, dont six policiers, et en ont blessé 21 autres. --- DONETSK, Ukraine - De violents tirs d'artillerie ont visé les positions des rebelles pro-russes à Donetsk, confirmant la fragilité du cessez-le-feu conclu début septembre dans l'est de l'Ukraine. L'origine des tirs n'a pu être établie de manière précise mais les pilonnages d'artillerie sont presque quotidiens autour de l'aéroport de Donetsk, considéré comme stratégique, et les tirs dans les environs de la ville se sont intensifiés au cours de la semaine passée. --- BAKOU/EREVAN - Le ministère arménien de la Défense a accusé l'armée azerbaïdjanaise d'avoir abattu un hélicoptère militaire appartenant aux forces du Haut-Karabakh, une enclave contrôlée par les Arméniens en Azerbaïdjan. Bakou a déclaré avoir abattu un appareil arménien qui voulait attaquer des soldats azerbaïdjanais près de la ligne de démarcation établie autour de la région contestée. C'est le premier incident de ce genre depuis le cessez-le-feu conclu en 1994 afin de mettre un terme à la guerre entre les deux voisins pour le contrôle du Haut-Karabakh. --- MADRID - Le président du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a proposé aux Catalans une réforme constitutionnelle pour assainir les relations entre Madrid et Barcelone mais s'est une nouvelle fois catégoriquement opposé à un référendum sur l'indépendance de la Catalogne. Dimanche, plus de deux millions d'électeurs catalans, sur 5,4 millions, ont participé à une "consultation citoyenne" purement symbolique sur le statut de la région. A plus de 80%, ces électeurs se sont prononcés pour l'indépendance. --- BAMAKO - Un infirmier malien de 25 ans, travaillant à la clinique Pasteur de Bamako, est décédé mardi soir après avoir été contaminé par le virus Ebola, indique le gouvernement malien dans un communiqué. Le jeune homme était la deuxième personne officiellement touchée par la maladie au Mali. Il aurait contracté le virus de la fièvre hémorragique en soignant un patient arrivé de Guinée. LE CAIRE - La Confédération africaine du football a confirmé hier que la prochaine édition de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) n'aurait pas lieu au Maroc, qui s'est désisté en raison des risques liées à l'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest. Dans un communiqué diffusé à l'issue d'une réunion au Caire, le comité exécutif de la CAF indique avoir reçu plusieurs candidatures alternatives pour organiser la Coupe, dont le Maroc sera disqualifié. --- PARIS - Le juge Marc Trévidic, qui enquête sur l'assassinat des moines de Tibéhirine en Algérie en 1996, appelle Paris à faire pression sur Alger pour faciliter le rapatriement en France de prélèvements cruciaux. Après deux reports de son voyage, le juge d'instruction a pu se rendre en Algérie du 12 au 19 octobre pour exhumer et autopsier les crânes des religieux, mais il n'a pas pu rapporter en France les prélèvements effectués sur leurs crânes. Or, selon l'avocat des proches des moines, qui accuse Alger "d'obstruction", une expertise de ceux-ci pourrait permettre des avancées extrêmement significatives.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant