RESUME DE L'ACTUALITE A 16h15 GMT (12/05)

le , mis à jour à 18:34
0

KATMANDOU - Un nouveau violent séisme, de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter, a ébranlé le Népal aujourd'hui, faisant au moins 41 morts et plus de 1.000 blessés, des bâtiments fragilisés par le tremblement de terre du 25 avril s'étant effondrés. A ce bilan s'ajoutent, dans le nord de l'Inde frontalier du Népal, cinq morts dans l'effondrement de bâtiments. Au Tibet, des chutes de pierres ont tué un automobiliste, ont rapporté les médias chinois. L'épicentre a été localisé à 76 km à l'est de Katmandou, dans une région montagneuse proche de la frontière avec le Tibet. Le séisme a été ressenti jusqu'à New Delhi et Dacca, la capitale du Bangladesh, et a été suivi d'une demi-douzaine de répliques, dont une a atteint la magnitude 6,3. Cette secousse survient alors que Népal panse toujours ses plaies après le séisme du 25 avril, de magnitude 7,8, qui a fait 8.046 morts et plus de 17.800 blessés selon le dernier bilan fourni par les autorités, et détruit des centaines de milliers de bâtiments. --- LA HAVANE - Discours à l'université de La Havane, cérémonies officielles, rencontre avec Fidel Castro: François Hollande a déroulé hier une visite remplie de symboles dans une Cuba castriste dont l'Histoire, dit-il, "parle au monde". Le rapprochement de La Havane avec Washington était en toile de fond de ce voyage, le premier d'un chef de l'Etat français, durant laquelle François Hollande a prôné un accompagnement respectueux de l'ouverture en cours entre l'île communiste et le reste du monde. L'heure passée avec Fidel Castro, héros de la Révolution cubaine de 1959, a constitué le moment fort de cette journée. --- LONDRES - Le Premier ministre britannique David Cameron a confirmé son intention d'organiser un référendum sur le maintien du Royaume-Uni au sein de l'Union européenne et le fera si possible avant la fin 2017, a rapporté son porte-parole. Les dirigeants européens ont proposé au chef du gouvernement britannique, qui a remporté une majorité absolue à la Chambre des Communes lors des élections législatives de jeudi dernier, de discuter de réformes, mais l'exécutif européen assure qu'il ne peut être question de renégocier les traités fondateurs de l'UE. Cameron exposera lors du sommet européen des 25 et 26 juin les points sur lesquels il entend voir évoluer les choses. --- HAMBOURG - Les ministres de l'Energie du G7 ont affiché aujourd'hui en Allemagne un consensus inédit en matière de lutte contre le réchauffement climatique, ce qui est de bon augure pour la conférence de Paris qui aura lieu à la fin de l'année. Près de 200 Etats seront représentés à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (Cop 21), qui aura lieu du 30 novembre au 11 décembre. Elle doit déboucher sur un accord universel et contraignant visant à maintenir le réchauffement en deçà de 2°C. "Je n'ai jamais vu une telle entente sur les objectifs des pays du G7", s'est félicité le ministre Allemand de l'Economie et de l'Energie, Sigmar Gabriel, s'adressant à la presse après deux jours de discussions avec ses homologues canadien, français, italien, japonais, britannique et américain à Hambourg. --- SOTCHI, Russie - John Kerry a rencontré aujourd'hui à Sotchi Vladimir Poutine, dans l'intention de tester sa souplesse dans le conflit ukrainien ainsi que dans son soutien au régime du président syrien Bachar al Assad. Avant d'entamer son entretien avec le président russe, le secrétaire d'Etat américain a été reçu par le ministre des Affaires étrangères russe Sergueï Lavrov, avec qui il a discuté pendant plus de quatre heures. Le secrétaire d'Etat américain effectue là la visite de plus haut rang d'un responsable américain depuis le début des grandes manifestations en Ukraine fin 2013, qui ont débouché sur la chute du président Viktor Ianoukovitch et précédé le conflit séparatiste dans l'Est. MOSCOU - Moscou a dépensé plus de 50 milliards de roubles (près d'un milliard d'euros) pour soutenir les rebelles séparatistes de l'est de l'Ukraine depuis le début du conflit qui a coûté la vie à au moins 220 soldats russes, lit-on dans la version finale du rapport sur lequel travaillait l'opposant Boris Nemtsov lorsqu'il a été assassiné à deux pas du Kremlin le 25 février dernier. Finalisé par des collaborateurs de Nemtsov et des journalistes proches de l'opposition, publié aujourd'hui, ce rapport de 65 pages, basé sur des informations de sources publiques et des entretiens avec les familles de soldats tués, dénonce "une guerre non déclarée, une sale guerre cynique qui tient du crime contre la nation russe". Un porte-parole du Kremlin n'a pas souhaité faire de commentaire. --- LE CAIRE - De nouveaux raids aériens de la coalition arabe ont visé aujourd'hui la capitale yéménite, Sanaa, à quelques heures du début d'une trêve humanitaire qui, si elle entre bel et bien en vigueur, doit durer cinq jours, au terme d'un mois et demi de frappes. Le nouvel émissaire des Nations unies pour le Yémen, le diplomate mauritanien Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, est arrivé à Sanaa pour préparer la trêve humanitaire, qui doit entrer en vigueur ce soir à 23h00 locales (20h00 GMT), et relancer des pourparlers politiques, actuellement dans l'impasse, entre les différents belligérants de la guerre civile yéménite. --- PARIS - La réforme des programmes du collège, vivement décriée, est susceptible d'amendements mais celle du collège, tout aussi critiquée, "ne bougera plus", a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, cible d'une salve croissante d'attaques. Soutenue par François Hollande et Manuel Valls face à la droite mais aussi ses détracteurs à gauche, des intellectuels de droite et de gauche, des syndicats d'enseignants et même les autorités allemandes, la ministre de l'Education a réaffirmé ce matin sur France Inter que "le statu quo actuel" ne pouvait perdurer dans un collège producteur d'"inégalités sociales et scolaires". Quelque 140.000 élèves quittent chaque année le système scolaire français sans diplôme. --- PARIS - La Haute autorité pour la transparence de la vie publique a transmis au parquet national financier les dossiers du député UMP Patrick Balkany et de son épouse Isabelle en raison de doutes sur la sincérité de leurs déclarations de patrimoine. Le maire de Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) et son épouse, qui est aussi sa première adjointe, sont déjà visés par une enquête pour blanchiment de fraude fiscale dans laquelle les juges cherchent à savoir si le couple a cherché à dissimuler une partie de ses avoirs au fisc. --- PARIS - Henri Proglio a annoncé qu'il renonçait à la présidence du conseil d'administration du groupe d'électronique et de défense Thales, accusant le ministère de l'Economie de mener campagne contre lui en exigeant qu'il renonce à des mandats d'administrateur en Russie. Dans une interview publiée aujourd'hui par le quotidien le Monde, il s'en prend violemment au gouvernement. "Il faut arrêter de me prendre pour un guignol, un espion, un goinfre, un traître", ajoute-t-il, se disant "sali depuis des semaines par une campagne alimentée par Bercy". Le ministère de l'Economie lui a demandé notamment de couper ses liens avec Rosatom, l'agence russe de l'énergie atomique. "Il était normal que nous demandions à Henri Proglio de choisir entre des fonctions éminentes de dirigeant non-exécutif à la tête de Thales et des engagements réels, rémunérés, auprès de grands acteurs du secteur militaire et civil en particulier nucléaire russe", a déclaré à la presse le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. "Ça ne nous paraissait pas compatible. Ce n'est pas un problème de droit, c'est un problème d'éthique, de conflits d'intérêt." --- NEW YORK - Verizon Communications a annoncé aujourd'hui qu'il rachèterait AOL pour 4,4 milliards de dollars (3,91 milliards d'euros), opération qui permettra au premier opéateur américain de téléphonie mobile d'accéder au lucratif service de publicité numérique de sa cible ou encore à son blog très suivi TechCrunch et au site du Huffington Post. L'opération vise à faire du portail et fournisseur d'accès une filiale à 100% de Verizon. --- NEW YORK - "Les femmes d'Alger" (version "O"), une huile peinte par Pablo Picasso en 1955, a été adjugé cette nuit chez Christie's à New York à 179,4 millions de dollars (161 millions d'euros), record absolu pour une vente aux enchères. Un autre record a été battu, celui de la sculpture la plus chère, avec "L'homme au doigt" d'Alberto Giacometti (1947), qui s'est vendu 141,3 millions de dollars (126,6 millions d'euros). Le précédent record appartenait déjà à une oeuvre de l'artiste suisse, "L'homme qui marche I", adjugé 104,3 millions de dollars en 2010.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant