RESUME DE L'ACTUALITE A 16h15 GMT (08/08)

le
0

WASHINGTON - L'aviation américaine a bombardé aujourd'hui des pièces d'artillerie utilisées par l'État islamique contre les forces kurdes qui défendent Erbil, capitale du Kurdistan irakien autonome, a annoncé le porte-parole du Pentagone. Deux chasseurs F/A-18 ont largué des bombes à guidage laser sur une pièce d'artillerie mobile près d'Erbil, a déclaré le contre-amiral John Kirby dans un communiqué. Les rebelles islamistes utilisaient l'artillerie pour bombarder les forces kurdes qui défendent Erbil, où se trouve du personnel américain, a-t-il précisé. La frappe s'est déroulée à 10h45 GMT. Les chasseurs ont décollé du porte-avions USS George H.W. Bush, qui avait été déployé en juin en prévision d'une possible action militaire en Irak, selon des responsables militaires. Barack Obama a annoncé jeudi soir avoir autorisé des frappes aériennes ciblées pour contrer l'avancée des djihadistes dans le nord de l'Irak dans le but d'empêcher un "génocide potentiel" des minorités religieuses assiégées. PARIS - François Hollande a salué les frappes américaines menées contre des pièces d'artillerie utilisées par l'Etat islamique en Irak et annoncé qu'il examinerait avec les partenaires de la France les actions à mener pour mettre fin aux souffrances des populations civiles dans ce pays. "Le président de la République se félicite (...) de la décision importante prise par le président Obama d'autoriser des frappes aériennes ciblées afin de contrer l'Etat islamique ainsi que de mettre en œuvre un effort humanitaire dont nous savons combien il est impérieux et urgent", dit-il dans un communiqué. --- GAZA/JERUSALEM - Israël a repris ses frappes aériennes sur la bande de Gaza en réponse aux tirs palestiniens de roquettes, les négociations au Caire n'ayant pas permis de parvenir à une prolongation de la trêve arrivée à terme dans la matinée. Dans la capitale égyptienne, les Palestiniens accusent Israël d'être responsable de l'échec de la trêve et se disent prêts à poursuivre les négociations, tandis que le gouvernement israélien se refuse à toute discussion tant que des roquettes seront tirées de Gaza. A la fin de la trêve, à 05h00 GMT, les sirènes d'alerte ont résonné dans le sud d'Israël. Selon l'armée israélienne, le Hamas a tiré 45 roquettes de Gaza dont deux interceptées par le système antimissile "Dôme de fer". Les activistes palestiniens du Djihad islamique et des Comités de résistance populaire ont revendiqué la responsabilité de ces salves tirées de l'enclave palestinienne. Israël accuse le Hamas d'avoir rompu le cessez-le-feu par des tirs de roquettes survenus environ quatre heures avant la fin de la trêve. La reprise des combats après la fin de la trêve a fait ses premières victimes. Un garçon de dix ans a été tué dans une frappe israélienne près d'une mosquée de la ville de Gaza, ont annoncé des responsables médicaux palestiniens. Un activiste du Djihad islamique a été tué dans une autre frappe, ont annoncé des responsables locaux. --- BEYROUTH - Les djihadistes qui ont investi cette semaine la ville libanaise d'Ersal, proche de la frontière syrienne, ont dit vouloir échanger les 19 soldats de l'armée libanaise qu'ils y ont capturé contre des islamistes détenus dans des prisons libanaises. --- MOSCOU - L'embargo total imposé par la Russie sur des importations alimentaires en provenance de nombreux pays occidentaux doit entrer en vigueur aujourd'hui. Le Premier ministre Dmitri Medvedev a précisé que Moscou allait interdire l'importation de fruits, de légumes, de viandes, de poissons, de lait et de produits laitiers en provenance des Etats-Unis, de l'Union européenne, d'Australie, du Canada et de Norvège en réponse aux sanctions imposées notamment par l'Union européenne et les États-Unis à la Russie en raison du conflit ukrainien. --- KIEV - Le gouvernement ukrainien a déclaré aujourd'hui que le cessez-le-feu observé avec les rebelles séparatistes pro-russes sur le site du crash du Boeing de la Malaysia Airlines restait bien d'actualité malgré l'annonce de sa suspension. "L'ordre du président ukrainien pour un cessez-le-feu dans la zone des recherches est toujours en vigueur", affirme le gouvernement dans un communiqué. --- LONDRES - L'épidémie de fièvre due au virus Ebola qui sévit en Afrique de l'Ouest est un événement exceptionnel et constitue désormais un risque mondial pour la santé publique, a déclaré aujourd'hui l'Organisation mondiale de la santé (OMS). La déclaration de l'urgence au niveau mondial a pour effet de relever le niveau de vigilance pour la transmission du virus. Les conséquences possibles d'une nouvelle propagation de l'épidémie, qui a fait près de 1.000 morts dans quatre pays d'Afrique de l'Ouest, sont "particulièrement graves", compte tenu de la virulence d'Ebola, précise l'OMS. --- PARIS - La Banque de France a annoncé ce matin tabler sur une croissance de 0,2% de l'économie française au troisième trimestre 2014, dans sa première estimation fondée sur son enquête mensuelle de conjoncture de juillet. L'Insee, un peu plus optimiste, anticipait fin juin une croissance de 0,3% pour juillet-septembre alors que les économistes interrogés le mois dernier par Reuters prévoient pour leur part également sur une hausse de 0,2% du produit intérieur brut de la période. L'enquête de la Banque de France sur le mois de juillet fait apparaître une baisse d'un point de l'indicateur du climat des affaires dans l'industrie, à 96, et une stabilité de celui des services, à 93. Celui du secteur du bâtiment est également inchangé, à 92. Selon la Banque, la production industrielle a progressé légèrement le mois dernier, sous l'impulsion notamment de l'agroalimentaire, de l'industrie automobile et de la pharmacie. L'Insee a de son côté annoncé ce matin que la production industrielle avait rebondi de 1,3% en juin après sa forte baisse de mai, qui a été révisée à -1,6%. --- FRANCFORT - L'opérateur allemand Deutsche Telekom a rejeté hier l'offre du français Iliad sur sa filiale américaine T-Mobile US. Une source proche d'Iliad a déclaré que le groupe envisagerait une éventuelle amélioration de son offre - 33 dollars par action T-Mobile US pour 56,6% du capital - mais qu'il souhaitait au préalable discuter avec Deutsche Telekom pour mieux cerner ses attentes.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant