RESUME DE L'ACTUALITE A 16h10 GMT (19/10)

le
0

PARIS - François Hollande a annoncé aujourd'hui que le gouvernement chercherait une position commune des partenaires sociaux sur le futur compte personnel d'activité et a souhaité que les jeunes sans qualification bénéficient de plus de droits à la formation. En ouvrant la quatrième conférence sociale, le président français a en outre évoqué la possibilité de lier ce compte, qui entrera en vigueur début 2017, à l'assurance chômage, si les partenaires sociaux le décidaient lors de la négociation sur la nouvelle convention Unedic l'an prochain. A l'issue de la table ronde sur le compte d'activité, son rapporteur a fait état d'un accord des partenaires sociaux sur le principe d'une négociation. François Hollande a par ailleurs déclaré que le plan sur les formations prioritaires serait porté l'an prochain de 100.000 à 150.000, une mesure qui bénéficiera à toutes les classes d'âge, en particulier aux chômeurs de longue durée. PARIS - François Hollande a prôné aujourd'hui l'apaisement social en France, estimant que la crise d'Air France ne reflétait pas l'état du pays, et il a défendu les syndicats réformistes face aux attaques de Nicolas Sarkozy et à la colère de la CGT. --- LJUBLJANA - Environ 5.000 migrants provenant de Croatie ont gagné aujourd'hui la Slovénie, et l'on s'attendait à ce que 1.200 autres arrivent encore par le train avant la fin de la journée. Le ministère de l'Intérieur slovène a déclaré que l'Allemagne acceptait moins d'arrivées et que l'Autriche, en conséquence, demandait à la Slovénie de ralentir le flot des entrants. --- AMMAN - Le chef militaire du groupe rebelle syrien Nour al Dine al Zinki a été tué dans les combats qui font rage au sud d'Alep, a annoncé aujourd'hui ce groupe insurgé. L'armée syrienne, aidée au sol par des renforts iraniens et du Hezbollah et dans les airs par l'aviation russe, a lancé vendredi une offensive terrestre au sud d'Alep, ouvrant un nouveau front dans son entreprise de reconquête de l'ouest du pays. BEYROUTH/AMMAN - Les rebelles qui combattent l'armée syrienne et ses alliés au sud d'Alep, dans le nord-ouest de la Syrie, ont annoncé aujourd'hui avoir reçu de nouveaux missiles antichars TOW, de fabrication américaine, fournis par des pays hostiles au président Bachar al Assad. Appuyée par des frappes aériennes russes, l'armée gouvernementale, soutenue par des soldats iraniens et des miliciens du Hezbollah, a lancé vendredi une offensive dans la région. Les rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) ont dit avoir reçu des armes durant le week-end mais l'un d'eux a estimé que c'était en nombre insuffisant. --- PARIS - L'ambassadeur de France en Israël a été convoqué lundi par le ministère des Affaires étrangères israélien au lendemain des critiques émises par le Premier ministre Benjamin Netanyahu sur une proposition, attribuée à la France, d'envoyer des observateurs internationaux sur l'esplanade des mosquées de Jérusalem. L'accès à ce lieu saint de l'islam et du judaïsme est au coeur du regain de tensions israélo-palestiniennes de ces dernières semaines qui ont fait huit morts côté israélien et une quarantaine côté palestinien. Des rumeurs, démenties par Israël, ont notamment circulé en septembre sur une modification des règles - "statu quo" - qui régissent le site depuis 1967. JERUSALEM - Un migrant érythréen, pris à tort pour un agresseur arabe, a été tué dans une attaque dimanche à Beersheba, dans le sud d'Israël, blessé par un vigile puis roué de coups par une foule d'Israéliens en colère, a-t-on appris aujourd'hui. L'attaque contre cet homme, que des journaux israéliens décrivent comme un lynchage, a été enregistrée dans une vidéo amateur. Elle souligne le sentiment de panique qui monte en Israël après près de trois semaines de violences en Israël et dans les territoires palestiniens. Ces violences ont coûté la vie à 41 Palestiniens, huit Israéliens et, désormais, un Érythréen. Elles trouvent en partie leur origine dans les interrogations concernant le statut de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem. --- LE CAIRE - La participation au premier jour des élections législatives en Egypte, hier, s'est élevée à 15 ou 16%, a déclaré aujourd'hui le Premier ministre, Chérif Ismaïl. Le scrutin, reporté à plusieurs reprises, se déroule en deux temps, les 18 et 19 octobre puis les 22 et 23 novembre. Le Premier ministre a dit s'attendre à une meilleure participation aujourd'hui, les fonctionnaires ayant obtenu une demi-journée de congé pour aller voter. --- ROME - La justice italienne a relaxé aujourd'hui l'écrivain Erri De Luca, qui était poursuivi pour avoir déclaré dans une interview en 2013 que le projet de ligne ferroviaire à grande vitesse Turin-Paris devait être saboté. Le procès de l'auteur napolitain de 65 ans, soutenu par les militants écologistes et de nombreux autres écrivains, était considéré comme un cas d'exemple pour la liberté d'expression en Italie. Le parquet italien avait requis huit mois de prison fermes pour incitation à la délinquance. Le tribunal de Turin a estimé que les faits n'étaient pas constitués. Le jugement a été salué par des acclamations dans une salle d'audience bondée. --- PARIS - La France a jugé aujourd'hui "regrettable" l'incident qui s'est produit samedi à l'aéroport parisien d'Orly, au cours duquel le ministre algérien de la Communication a été fouillé, un traitement qualifié d'"inacceptable" par Alger. Selon les autorités algériennes, le ministre de la Communication Hamid Grine a fait l'objet samedi dernier à l'aéroport d'Orly d'une fouille "en dépit de son statut de membre du gouvernement, détenteur, de surcroît, d'un passeport diplomatique et transitant par un salon réservé aux personnalités officielles". --- PARIS - L'avion impliqué dans un incident avec un aéronef russe transportant des parlementaires russes est suisse et non français, a-t-on indiqué aujourd'hui au ministère français des Affaires étrangères. Le porte-parole adjoint de l'état-major des armées françaises a indiqué de son côté qu'aucun incident impliquant un avion français n'était survenu dans l'espace aérien français. Moscou avait dénoncé un peu plus tôt un incident aérien impliquant un avion de chasse français qui se serait dangereusement rapproché lundi d'un appareil transportant le président de la chambre basse du Parlement russe dans l'espace aérien français. L'aéroport de Genève est situé à proximité de la frontière franco-suisse. --- PARIS - Le barreau de Paris avait appelé aujourd'hui à une grève générale empêchant toute audience dans la capitale pour dénoncer le "passage en force" du gouvernement sur le financement de l'aide juridictionnelle. Le mouvement, qui fait écho à la grogne des policiers, pourrait être reconduit demain et s'étendre à toute la France, le Conseil national des barreaux (CNB) menaçant de faire voter vendredi le principe d'une grève générale. Les avocats dénoncent le vote en catimini, selon eux, jeudi soir, de la disposition de la loi de finances qui oblige les avocats à payer de leur poche l'augmentation de l'enveloppe consacrée à l'aide juridictionnelle. --- ORLEANS, Loiret - Des chercheurs français ont mis en évidence une dépression de consanguinité chez le frelon asiatique, phénomène qui pourrait conduire à la diminution de l'expansion en Europe de cet insecte qui menace la biodiversité en Europe.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant