RESUME DE L'ACTUALITE A 16h10 GMT (13/09)

le
0

BERLIN/ROME - La chancelière allemande Angela Merkel s'est employée aujourd'hui à tenter de détromper ceux qui anticipent un défaut imminent de la Grèce, alors même que les Etats-Unis s'inquiètent d'une situation financière qui semble de plus en plus incontrôlable dans la zone euro.

Témoin de la crise qui n'en finit pas de déstabiliser la zone euro, l'Italie a dû s'acquitter de rendements records pour pouvoir emprunter à cinq ans, en dépit de la présence de la Banque centrale européenne (BCE) sur le marché secondaire.

Angela Merkel a assuré que l'Europe faisait tout son possible pour éviter un défaut grec. Elle a également exhorté les politiques de son propre camp à peser leurs mots pour ne pas aggraver l'instabilité des marchés.

Priée de dire sur la station de radio RBB si un défaut grec serait catastrophique pour l'euro, elle a répondu: "Nous employons tous les moyens à notre disposition pour éviter ça. Il faut éviter un processus désordonné lorsqu'il s'agit de l'euro".

Dans ce contexte de grande incertitude, une information selon laquelle Berlin et Paris annonceraient ce jour des initiatives sur la Grèce, a été rapidement démentie par les deux capitales.

En revanche, un haut fonctionnaire du gouvernement grec a fait savoir que le Premier ministre George Papandréou tiendrait demain une téléconférence avec le président Nicolas Sarkozy Angela Merkel. Des sources gouvernementales allemandes ont confirmé le fait.

---

LE CAIRE - Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a apporté un soutien appuyé à la reconnaissance d'un Etat palestinien et n'a pas épargné Israël aujourd'hui lors d'un discours prononcé devant la Ligue arabe au Caire au début d'une tournée en Afrique du Nord censée affirmer le rôle de la Turquie dans la région.

La reconnaissance d'un Etat palestinien n'est pas "une option mais une obligation", a estimé le chef du gouvernement turc conforté par l'opinion publique arabe en ce qui concerne les dissensions actuelles entre Ankara et Israël.

Le chef du gouvernement turc a également condamné "l'agressivité" de la politique menée par Israël, estimant qu'elle "mena(çait) l'avenir du peuple israélien".

---

LE CAIRE - Les Etats de la Ligue arabe souhaitent voir la Syrie recourir au dialogue, et non plus aux armes, pour faire face au mouvement de contestation contre le régime du président Bachar al Assad, a déclaré aujourd'hui le cheikh Hamad bin Djassim al Sani, Premier ministre du Qatar et président de la Ligue.

---

TRIPOLI - Le chef du gouvernement intérimaire libyen, Moustafa Abdeljalil, a prononcé hier soir son premier discours public devant une foule de 10.000 personnes réunies à Tripoli, signe d'une confiance croissante de la population dans les anciens rebelles.

Abdeljalil est arrivé à Tripoli samedi, se trouvant dans la capitale libyenne pour la première fois depuis que Mouammar Kadhafi a été contraint de fuir la ville en août.

Le président du Conseil national de transition (CNT) a appelé les combattants de son mouvement à ne pas se livrer à des représailles contre les partisans de l'ancien régime kadhafiste.

Répétant ce qu'il avait énoncé précédemment, Abdeljalil a affirmé que la loi islamique de la charia constituera la principale source d'inspiration du nouveau droit libyen.

Hier, Mouammar Kadhafi avait exhorté les Libyens à ne pas céder à ce qu'il qualifie d'entreprise de "colonisation" de leur pays dans une déclaration rapportée par la télévision syrienne Arraï, qui indique que le "Guide" de la Révolution libyenne se trouve toujours dans son pays.

---

KABOUL - Les taliban ont mené plusieurs attaques aujourd'hui à Kaboul, tirant notamment à la roquette en direction de l'ambassade des Etats-Unis et de plusieurs autres représentations diplomatiques dans le centre de la capitale afghane.

Ces opérations concertées ont fait au moins quatre morts - deux policiers et deux civils - et 22 blessés. Une dizaine d'explosions ont retenti dans le quartier des ambassades, survolé par des hélicoptères de l'Otan et de l'armée afghane.

Des coups de feu retentissaient toujours en début de soirée dans le centre de Kaboul.

---

REAU, Seine-et-Marne - Nicolas Sarkozy a annoncé aujourd'hui la construction de 30.000 places de prison supplémentaires à l'horizon 2017 pour accélérer l'exécution des peines et mettre un terme à la surpopulation carcérale en France.

---

PARIS - L'enquête judiciaire sur Liliane Bettencourt et ses liens avec le pouvoir va être relancée cette semaine avec plusieurs auditions à Bordeaux, dont celle de la magistrate Isabelle Prévost-Desprez.

La présidente de la chambre correctionnelle de Nanterre (Hauts-de-Seine), dessaisie en 2010 d'un des dossiers de l'affaire après un imbroglio entre magistrats, devait initialement s'expliquer demain sur ses déclarations mettant en cause le président Nicolas Sarkozy.

Sans explications, la convocation a été ajournée.

L'ancienne comptable de la famille Bettencourt, Claire Thibout, sera pour sa part à nouveau auditionnée jeudi par les juges, selon Le Parisien. L'embauche de la femme d'Eric Woerth par Patrice de Maistre et la Légion d'honneur remise au gestionnaire de fortune par le ministre est aussi en débat.

---

PARIS - Carl Lang a annoncé aujourd'hui sa candidature à la présidentielle de 2012 au nom d'une coalition de petits partis d'extrême droite pour qui Marine Le Pen n'est plus à même de représenter "la droite nationale."

Le président du Parti de la France estime que la dirigeante du Front national a ouvert un espace sur sa droite en se déclarant "ni de droite, ni de gauche" et en prenant des "positions démagogues".

---

PARIS - La Fédération française de cyclisme (FFC) a annoncé aujourd'hui l'ouverture d'une procédure disciplinaire contre Patrice Ciprelli, époux et entraîneur de Jeannie Longo, soupçonné d'avoir acheté de l'EPO chinoise.

Jeannie Longo, qui est la championne la plus titrée de l'histoire du cyclisme français, avec treize couronnes mondiales et une médaille d'or olympique, risque par ailleurs une suspension pour son absence lors de trois contrôles antidopage.

Cette suspension devrait la priver des prochains championnats du monde.

---

ATHENES - Mal en point en championnat, l'Olympique de Marseille se déplace ce soir au Pirée pour affronter l'Olympiakos en ouverture de la Ligue des champions.

L'affiche de la soirée oppose le FC Barcelone, tenant du titre, au Milan AC.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant