RESUME DE L'ACTUALITE A 16h05 GMT (02/04)

le
0

LAUSANNE - Une déclaration commune est en cours de finalisation à Lausanne entre le chef de la diplomatie iranienne, Mohammad Javad Zarif, et la Haute Représentante de l'Union européenne, Federica Mogherini, a annoncé cet après-midi un diplomate occidental, se disant dans l'incapacité de précisé si un accord a été conclu ou non. Il a ajouté qu'une session plénière entre les représentants de l'Iran et des puissances du P5+1 était sur le point de débuter. Les négociateurs de Téhéran et des pays du P5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni + Allemagne) tentent de mettre au point au accord cadre pour empêcher la République islamique de se doter de l'arme atomique en échange d'une levée des sanctions. Federica Mogherini agit en coordinatrice du P5+1. --- PARIS - La seconde boîte noire de l'A320 de Germanwings qui s'est écrasé le 24 mars dans les Alpes-de-Haute-Provence avec 150 personnes à son bord a été retrouvée, a-t-on appris aujourd'hui auprès de la gendarmerie. Les enquêteurs avaient découvert la première boîte noire, qui enregistre les conversations (CVR), le jour du crash et ont pu ainsi établir que le copilote, Andreas Lubitz, a délibérément précipité l'appareil dans le massif montagneux. Cette seconde "boîte noire" est le Flight Data Recorder (FDR) qui enregistre les données de vol. --- ADEN, Yémen - Les miliciens houthis et leurs alliés de l'armée fidèles à l'ex-président Ali Abdallah Saleh se sont rendus maîtres aujourd'hui du quartier du Cratère, dans le centre d'Aden, infligeant un revers à la coalition sunnite conduite par l'Arabie saoudite qui mène des raids aériens depuis plus d'une semaine au Yémen. Quelques heures après cette prise de position, plusieurs dizaines d'hommes armés de nationalité inconnue sont arrivés par mer dans une partie de la ville portuaire non encore investie par les combattants chiites. Un responsable portuaire a déclaré qu'il s'agissait d'agents de sécurité qui ont débarqué d'un navire chinois afin d'apporter de l'aide et d'évacuer des civils. Un responsable yéménite a dit qu'aucune force militaire terrestre n'avait débarqué. --- ISMAILIA, Egypte - Au moins 15 soldats égyptiens et deux civils ont été tués aujourd'hui dans l'attaque de plusieurs points de contrôle du Sinaï. Aucune revendication n'a été formulée, mais des djihadistes de la péninsule multiplient les actes de guérilla depuis l'éviction du président Mohamed Morsi, issu des Frères musulmans, déposé par l'armée en juillet 2013. --- NAIROBI - L'attaque d'un campus universitaire à Garissa, dans l'est du Kenya, revendiquée par les islamistes somaliens d'Al Chabaab, a fait au moins 70 morts et près de 80 blessés, selon le ministre kenyan de l'Intérieur, qui ajoute que le siège des locaux est pratiquement terminé et la menace posée par les assaillants en grande partie éliminée. --- LISBONNE - Le réalisateur portugais Manoel de Oliveira, doyen des cinéastes qui avait débuté sa carrière en 1931 à l'époque du cinéma muet, est décédé aujourd'hui à l'âge de 106 ans dans sa ville natale de Porto. Récompensé par deux Lions d'or au Festival de Venise ainsi que par un prix du jury et une Palme d'or à Cannes pour l'ensemble de son oeuvre, Manoel de Oliveira a tourné jusqu'à la fin de sa vie. --- MOSCOU - Au moins 56 personnes sont mortes hier soir dans le naufrage d'un chalutier russe dans l'océan Pacifique, près de la péninsule du Kamtchatka, et 13 autres sont portées disparues, selon un nouveau bilan communiqué aujourd'hui par le centre de coordination des secours. Il y avait 132 personnes à bord du chalutier-usine Dalnyi Vostok, et 63 ont pu être secourues. --- PARIS - Quatre jours après le second tour de scrutin, les assemblées des 98 départements français en jeu dimanche dernier élisaient aujourd'hui leur président, consacrant la victoire de la droite qui en dirigera un peu plus des deux tiers. Vingt-six départements sont passés de gauche à droite lors du scrutin au cours duquel le Front national a échoué à remporter un département malgré son score très élevé du premier tour, avec plus de 25% des suffrages. Dans le Tarn-et-Garonne. Jean-Michel Baylet, président du Parti radical de gauche, a renoncé à briguer la présidence du département, qui revient au candidat indépendant soutenu par la droite, Christian Astruc. L'élection s'annonçait serrée dans ce département, la gauche et la droite ayant gagné chacune 14 des 30 sièges du département, alors que le binôme qui pouvait départager l'élection a décidé de se déclarer sans étiquette. --- PARIS - Manuel Valls a dit aujourd'hui ne pas être touché par les "attaques" et les "rumeurs" émanant de son camp depuis la défaite de la gauche aux départementales, qui laissent présager un difficile travail de rassemblement pour porter la fin du quinquennat. Des "frondeurs" socialistes aux anciens ministres Cécile Duflot, Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti, les critiques ont plu ces derniers jours sur le chef du gouvernement. "Je ne les entends pas", a déclaré l'intéressé à Matignon après la réunion bimensuelle du gouvernement. "Ce qui m'intéresse ce sont les Français. Ce ne sont ni les rumeurs, ni les attaques personnelles parce qu'au fond, elles discréditent ceux qui les tiennent". Avant lui, la ministre de la Justice Christiane Taubira s'était livrée à une séance de déminage sur son entretien à l'Obs, où elle décrit une gauche qui "a adopté les mots de la droite - c'est une faute - parce qu'elle a cru qu'elle devait constamment démontrer ses capacités gestionnaires". --- PARIS - La présidente du Front national Marine Le Pen a exprimé aujourd'hui son "profond désaccord" avec son père Jean-Marie, qui a maintenu que les chambres à gaz étaient un "détail de l'histoire", propos pour lesquels il a déjà été condamné de nombreuses fois. Le président d'honneur du FN a également estimé sur BFM TV et RMC qu'il y avait des gaullistes, mais aussi de "fervents pétainistes" et "d'anciens partisans de l'Algérie française" au sein de la formation présidée par sa fille. SOS racisme demande au parquet de Paris de se saisir du dossier tandis que l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) annonce qu'elle portera plainte pour contestation de crimes contre l'humanité. --- TOULOUSE - Le maire UMP de Tarbes, Gérard Trémège a été mis en examen aujourd'hui pour prise illégale d'intérêt, favoritisme et trafic d'influence, a-t-on appris auprès du parquet de Pau. L'élu avait été interpellé et placé en garde à vue mardi comme quatre autres responsables administratifs de la mairie et une perquisition avait eu lieu à son domicile. --- PARIS - La cour d'appel de Paris a décidé aujourd'hui de rouvrir les débats dans l'affaire de la surirradiation accidentelle de plus de 400 personnes dans un hôpital public d'Epinal (Vosges) entre 2001 et 2006, dans laquelle un radiophysicien et deux médecins sont poursuivis. Les débats reprendront le 2 juin afin d'étudier la qualification juridique de certains faits et de vérifier des questions de prescription, a expliqué le président Gérard Lorho. --- PARIS - L'Autorité de la concurrence s'est rendue aujourd'hui dans des locaux de Numericable-SFR en Région parisienne, où elle a procédé à des saisies de matériel et des mises sous scellés de bureaux dans le cadre d'une enquête sur la fusion des deux opérateurs. Selon plusieurs sources du secteur, le gendarme de la concurrence soupçonne les deux entreprises d'avoir commencé leurs travaux de rapprochement avant même que l'opération soit autorisée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant