RESUME DE L'ACTUALITE A 16h00 GMT (29/03)

le
0
LONDRES - La Première ministre britannique, Theresa May, a 
enclenché mercredi la procédure de divorce avec l'Union 
européenne, précipitant le Royaume-Uni dans l'inconnu et 
amorçant deux années de négociations susceptibles de mettre à 
l'épreuve le bloc européen. 
    Neuf mois après le vote des Britanniques en faveur du 
Brexit, May a officialisé la sortie de l'Union européenne, 
rejointe en 1973 par le Royaume-Uni, invoquant dans une lettre 
au président du Conseil européen, Donald Tusk, l'article 50 du 
traité européen de Lisbonne. 
    La lettre, signée mardi par Theresa May, a été remise de la 
main à la main à Donald Tusk par Tim Barrow, représentant 
permanent du Royaume-Uni auprès de l'UE. 
    Au même moment, Theresa May déclarait devant les députés de 
la Chambre des Communes que "le moment est venu d'être unis, 
pour garantir que nous oeuvrions en faveur du meilleur accord 
possible pour le Royaume-Uni, et du meilleur avenir possible 
pour l'ensemble d'entre nous". 
     --- 
    PARIS - L'ancien Premier ministre Manuel Valls votera dès le 
premier tour de la présidentielle pour Emmanuel Macron, candidat 
du mouvement En Marche!, estimant qu'il ne faut prendre "aucun 
risque" face au Front national. 
    "Ce n'est pas un ralliement, c'est le choix de la raison", a 
dit ce matin le candidat malheureux de la primaire organisée par 
le Parti socialiste fin janvier, sur BFMTV RMC. "Je ne prendrai 
aucun risque pour la République, je ne prendrai aucun risque 
pour la France, je ne veux pas le soir du premier tour que je me 
retrouve face au choix entre François Fillon et Marine Le Pen". 
    L'ancien locataire de Matignon a également dénoncé "l'échec" 
de la stratégie du candidat investi par le PS Benoît Hamon, 
ancien frondeur, soulignant qu'il n'acceptait pas "la 
marginalisation de la gauche de gouvernement". 
    Emmanuel Macron, qui engrange depuis plusieurs mois de 
nombreux soutiens de droite comme de gauche - dont celui du 
ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian - a "remercié" au 
micro d'Europe 1 Manuel Valls de son soutien. 
    "Pour autant, le leader d'En Marche!, qui entend être "le 
garant du renouvellement des visages, des pratiques", a indiqué 
qu'il ne prévoyait pas de gouverner avec Manuel Valls s'il était 
élu en mai. 
     --- 
    PARIS - Les partenaires sociaux, aiguillonnés par l'approche 
de l'élection présidentielle, sont parvenus hier soir à un 
compromis sur une nouvelle convention d'assurance chômage au 
prix d'une révision à la baisse de leurs ambitions initiales. 
    Ce compromis, qui doit encore être validé par la direction 
des organisations patronales et syndicales, a été jugé 
"équilibré" par les délégations de la CFDT, de la CFTC, de Force 
ouvrière (FO) et de la CFE-CGC du côté syndical, par le Medef, 
la CPME et l'U2P du côté patronal. 
    Seule la CGT a laissé entendre qu'elle rejetterait cet 
accord, qui constitue, selon son négociateur, Denis Gravouil, un 
"recul des droits considérable" des salariés et chômeurs. 
    Selon les calculs de l'Unedic, organisme gestionnaire de 
l'assurance chômage, les mesures permettront de faire près de 
900 millions d'euros d'économies au total en régime de 
croisière, à quoi s'ajouteront quelque 270 millions de recettes. 
     --- 
    PARIS - Les ministres de l'Intérieur et de l'Outre-Mer, 
Matthias Fekl et Ericka Bareigts, se rendent aujourd'hui en 
Guyane française pour poursuivre les discussions destinées à 
trouver une issue à la crise qui bloque ce département situé en 
Amérique du Sud, annonce le Premier ministre. 
    Décidé à reprendre en main ce dossier épineux à moins d'un 
mois du premier tour de l'élection présidentielle, Bernard 
Cazeneuve avait annoncé lundi la venue à Cayenne, avant la fin 
de la semaine, de membres de son gouvernement. 
    Il souligne dans un communiqué que le travail de la mission 
dépêchée sur place a permis d'établir une liste de 
revendications de nature à favoriser un "dialogue fructeux". 
     --- 
    PARIS - Les décisions prises par la nouvelle présidence 
américaine en matière de lutte contre le réchauffement 
climatique constituent un "recul grave", a estimé l'ancien 
président de la COP21 Laurent Fabius. 
    Donald Trump a annulé par décret une bonne partie des 
réglementations contre le réchauffement climatique mises en 
place par son prédécesseur Barack Obama, afin de stimuler la 
production d'énergies fossiles sur le sol américain. 
    "Le démantèlement d'importantes réglementations 
protectrices, l'encouragement à des projets polluants d'énergies 
fossiles, l'annonce d'une amputation massive des budgets 
nationaux et internationaux dans ce domaine sont contraires aux 
connaissances scientifiques les mieux établies et aux objectifs 
d'intérêt général poursuivis par l'Accord mondial de Paris, déjà 
ratifié par 141 pays dont les Etats-Unis", juge Laurent Fabius 
dans un communiqué.     
     --- 
    PARIS - Un conseil d'administration d'EDF devrait valider le 
6 avril la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim, 
située dans le Haut-Rhin, rapporte Le Canard Enchaîné dans son 
édition datée d'aujourd'hui. Deux sources au fait du dossier ont 
confirmé à Reuters qu'un conseil d'EDF était prévu le 6 avril, 
soit environ deux semaines avant le premier tour de l'élection 
présidentielle, précisant toutefois que l'ordre du jour de la 
réunion n'était pas encore fixé.  
    D'abord promise par François Hollande pour 2016, la mise à 
l'arrêt définitive des deux réacteurs de 900 mégawatts de 
Fessenheim est désormais prévue pour fin 2018, lorsque l'EPR de 
Flamanville entrera en service. 
     --- 
    JERUSALEM - Des policiers israéliens ont abattu aujourd'hui 
une Palestinienne qui menaçait de les attaquer à l'aide d'un 
couteau à l'entrée de la vieille ville de Jérusalem, ont indiqué 
des porte-parole de la police. 
    L'incident s'est produit porte de Damas, une des voies 
fortement gardée donnant accès à Jérusalem-Est, qui a été le 
théâtre d'agressions du même type par le passé. 
    "La police a répondu à une situation qui présentait une 
menace vitale et elle a abattu la terroriste sur place", a 
déclaré Mickey Rosenfeld. 
    Luba Samri, une autre porte-parole de la police, a précisé 
que l'assaillante, une habitante de Jérusalem-Est âgée de 49 
ans, s'est approchée d'un groupe de policiers avec un couteau et 
a tenté de les poignarder. 
    Au moins 241 Palestiniens ont été tués dans des violences 
depuis octobre 2015 et le début d'un nouveau cycle de violences 
en Israël et dans les territoires occupés. 
    Deux Américains et 37 Israéliens ont été tués dans des 
incidents de cette nature au cours de cette période. 
     --- 
    ROME/ATHENES - Un canot pneumatique qui avait à son bord 
autour de 150 migrants a sombré en Méditerranée et seul un de 
ses occupants, un Gambien de 16 ans, s'en est tiré vivant, a 
déclaré aujourd'hui l'Organisation internationale pour les 
migrations (OIM). 
    La frégate espagnole Canarias a repêché mardi l'adolescent, 
qui flottait agrippé à un débris, et l'a remis aux gardes-côtes 
italiens. Le bateau, a déclaré le garçon, avait quitté le port 
libyen de Sabratha deux jours avant son naufrage, et avait à son 
bord, selon lui, 147 migrants venus de pays de l'Afrique 
subsaharienne. 
    Depuis le début de l'année, près de 600 migrants ont péri 
pendant la traversée entre l'Afrique du Nord et l'Italie, selon 
les estimations de l'OIM. Le nombre de migrants arrivés en 
Italie est en hausse de plus de 50% depuis le début de l'année, 
par rapport à la même période de 2016. 
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant