RESUME DE L'ACTUALITE A 16h00 GMT (24/07)

le
0
PARIS - Bernard Cazeneuve a annoncé porter plainte pour 
diffamation contre la responsable du centre de vidéo 
surveillance de la police municipale de Nice, qui affirme avoir 
subi des pressions du ministère de l'Intérieur lors de la 
rédaction d'un rapport sur la soirée meurtrière du 14 juillet. 
    Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur parle 
d'"accusations indignes" qui s'inscrivent, selon lui, "dans la 
suite des polémiques virulentes que certains élus de Nice ont 
souhaité entretenir puis alimenter chaque jour depuis le 
terrible attentat du 14 juillet." 
    Ces polémiques portent sur les moyens mis en oeuvre par 
l'Etat pour assurer la sécurité du public lors du feu d'artifice 
du 14-juillet, le Front national et certains à droite jugeant 
que l'attaque au camion qui a fait 84 morts sur la promenade des 
Anglais, aurait pu être évitée. 
    Dans une interview au Journal du Dimanche, Sandra Bertin, 
chef du Centre de supervision urbain (CSU) de la ville de Nice, 
qui était en poste le soir de l'attaque, indique qu'un 
représentant de la place Beauvau lui a donné pour instruction de 
mentionner la présence de policiers nationaux sur les lieux de 
l'attaque. 
     
    PARIS - Un dispositif de sécurité "renforcée" est déployé 
aujourd'hui à Paris pour l'arrivée du 103e Tour de France, dix 
jours après l'attaque au camion qui a fait 84 morts le 14 
juillet à Nice.  
    L'arrivée de la caravane du Tour dans la capitale est prévue 
aux alentours de 15h55 dimanche, et celle des coureurs autour de 
17h50. Des policiers doivent jalonner le parcours emprunté par 
les cyclistes, des barrières ont été installées pour accueillir 
les spectateurs, et les terrasses seront fermées et vidées sur 
toute l'avenue des Champs-Elysées.  
     --- 
    BERLIN - Un homme armé d'une machette a tué une femme et 
blessé deux autres personnes aujourd'hui à Reutlingen dans le 
Bade-Wurtemberg (sud de l'Allemagne) avant d'être arrêté, 
rapporte le journal Bild. 
     
    MUNICH - Le tireur qui a tué neuf personnes vendredi soir à 
Munich prévoyait de commettre un carnage depuis qu'il avait 
visité, voici un an, l'endroit où une fusillade avait fait 15 
morts en 2009 dans un collège du sud-ouest de l'Allemagne, a 
déclaré dimanche un responsable bavarois. 
    Les éléments retrouvés au domicile de l'agresseur montrent 
qu'il jouait souvent à des jeux vidéos violents et avait acheté 
son arme, un pistolet Glock 17, sur le "dark net", une partie 
d'internet accessible seulement avec des logiciels particuliers, 
a déclaré Robert Heimberger, président du Bureau d'enquête 
criminelle du Land de Bavière. 
    Les parents du tireur sont toujours en état de choc et n'ont 
pas encore pu être interrogés par la police, a-t-il dit. D'autre 
part, il a été établi que les victimes de la fusillade n'étaient 
pas des camarades de lycée du tireur. 
     --- 
    BAGDAD - Un attentat suicide revendiqué par le groupe Etat 
islamique (EI) a fait au moins six morts et 20 blessés ce matin 
à l'entrée d'un quartier majoritairement chiite du nord-ouest de 
Bagdad, a-t-on appris de sources policières et médicales. 
    Selon l'organisation djihadiste, qui a publié un message de 
revendication via son agence Amaq, le kamikaze a pris pour cible 
les forces de sécurité stationnées à l'entrée du quartier de 
Khadimiya. 
     --- 
    KABOUL - Un attentat suicide perpétré hier pendant une 
manifestation rassemblant plusieurs milliers de personnes à 
Kaboul et revendiqué par le groupe Etat islamique a fait au 
moins 80 morts et 231 blessés.  
    Plusieurs milliers de membres de la minorité chiite Hazara 
défilaient dans les rues de la capitale pour protester contre la 
discrimination dont ils s'estiment victimes quand plusieurs 
explosions ont retenti. Via son agence de communication Amaq, 
l'organisation djihadiste Etat islamique a revendiqué cette 
attaque, commise selon elle par deux de ses membres équipés de 
ceintures explosives.    
     --- 
    BEYROUTH - Le gouvernement syrien s'est dit prêt, 
aujourd'hui, à entamer de nouveaux pourparlers de paix avec 
l'opposition et résolu à chercher une solution politique au 
conflit, qui a fait plus de 250.000 morts en cinq ans. 
    "La Syrie (...) est prête à poursuivre le dialogue entre 
Syriens sans conditions préalables (...) et sans ingérence 
étrangère, avec le soutien des Nations unies", selon l'agence de 
presse officielle Sana, citant un responsable au sein du 
ministère des Affaires étrangères. 
    Après l'échec des dernières tentatives, l'Onu espère 
convoquer une nouvelle séance de discussions de paix à Genève, 
le mois prochain. 
     --- 
    ISTANBUL - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a renforcé 
un peu plus son emprise sur la Turquie en ordonnant hier la 
fermeture de milliers d'écoles privées, d'organisations 
caritatives et autres institutions, dans le cadre du premier 
décret depuis l'instauration de l'état d'urgence consécutive au 
putsch avorté du 15 juillet. 
    Les autorités ont en outre placé en détention provisoire un 
neveu de Fethullah Gülen, le prédicateur en exil aux Etats-Unis 
accusé par Ankara d'être l'instigateur du putsch manqué. 
    Le président turc a également annoncé, selon la chaîne de 
télévision NTV, que le Conseil militaire suprême, organe présidé 
par le Premier ministre qui supervise les forces armées, se 
réunirait jeudi prochain.  
     --- 
    LE CAIRE - L'avion solaire Solar Impulse II a décollé dans 
la nuit du Caire pour boucler la dernière étape de son tour du 
monde sans carburant entamé en mars 2015, à Abou Dhabi. 
    Le prototype d'avion à une place est parti du Caire dans la 
nuit pour rejoindre sa destination d'origine, un vol qui devrait 
durer deux à trois jours. 
     --- 
    CHENGDU, Chine - Les ministres des Finances et banquiers 
centraux du Groupe des 20 économies les plus importantes de la 
planète ont renouvelé aujourd'hui leur engagement à soutenir la 
croissance et à mieux en partager les fruits, au terme d'une 
réunion dominée par l'impact de la sortie de la Grande-Bretagne 
de l'Union européenne et par le risque protectionniste. 
    Philip Hammond, le nouveau ministre britannique des 
Finances, a assuré à ses collègues réunis à Chengdu, dans la 
province chinoise du Sichuan, que les incertitudes autour du 
"Brexit" commenceraient à s'estomper une fois que Londres aura 
présenté sa vision de ses relations futures avec l'Europe, dans 
les prochains mois espère-t-il. Mais il a reconnu que la 
volatilité sur les marchés financiers pourraient perdurer durant 
les négociations qui dureront plusieurs années. 
     --- 
    LAUSANNE - Le Comité international olympique (CIO) a décidé 
de ne pas suspendre la délégation russe des Jeux olympiques de 
Rio, qui s'ouvrent le 5 août, et de laisser aux fédérations 
sportives internationales le soin de trancher si les athlètes 
russes peuvent y participer. 
    L'annonce du CIO fait suite à l'appel de l'Agence mondiale 
antidopage (AMA) à exclure la Russie des Jeux de Rio, après la 
publication d'un rapport indépendant qui a conclu à un dopage 
répandu des athlètes russes notamment aux Jeux d'hiver de Sotchi 
en 2014. 
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant