RESUME DE L'ACTUALITE A 16h00 GMT (22/10)

le
0

PARIS - Air France a maintenu auujourd'hui son "plan B" malgré une amélioration de ses performances cet été, estimant que seul un succès des négociations d'ici janvier permettrait de revenir au plan "Perform 2020", moins drastique. La copmpagnie aérienne a confirmé lors d'un comité central d'entreprise (CCE) ce plan alternatif annoncé début octobre après l'échec des négociations syndicales, qui prévoit 2.900 suppressions de postes et le retrait de 14 avions de sa flotte d'ici 2017. Air France, qui devrait être bénéficiaire en 2015 pour la première fois depuis 2008, veut notamment ramener son pôle moyen-courrier à l'équilibre en 2017 et porter en deux ans la part de ses lignes long-courriers rentables de 50% à 80%. --- PARIS - François Hollande espère une démonstration d'amitié du Premier ministre grec, Alexis Tsipras, lors de sa visite à Athènes, qui débute ce soir, pour aider une gauche à la peine avant les élections régionales de décembre. A Paris, on nie toute arrière-pensée, en soulignant que la France a été aux côtés des Grecs pendant les difficiles négociations de l'été et que le président français répond à une invitation du président et du Premier ministre grecs. Il s'agit de "montrer que la Grèce a les ressources pour surmonter la crise, mettre en oeuvre les réformes et retrouver le chemin du redressement" et de "réaffirmer l'engagement de la France à fournir son aide et son assistance", explique-t-on. Selon un haut responsable grec, la visite du président français, qui s'achèvera demain, s'explique aussi par son besoin de ressouder la gauche, dont une partie a vu dans le leader de Syriza, Alexis Tsipras, un héros de la lutte contre les politiques d'austérité. --- LJUBLJANA - La Slovénie a adressé une demande d'aide à l'Union européenne pour la mise à disposition de policiers alors que le pays peine à gérer l'afflux de migrants sur son territoire, a annoncé la ministre slovène de l'Intérieur sur la télévision nationale. "La Slovénie a déjà demandé aux autres membres de l'UE des unités de police", a déclaré Vesna Györkös Znidar dans une intervention hier soir. Au cours des dernières 24 heures, plus de 10.000 personnes sont arrivées en Slovénie, pays de deux millions d'habitants qui est devenu une route de contournement empruntée par les migrants pour rejoindre l'Autriche et l'Europe occidentale. Le commissaire européen à la migration et aux affaires intérieures, Dimitris Avramopoulos, doit se rendre dans la journée en Slovénie pour discuter de la crise migratoire. Le Premier ministre hongrois Viktor Orban a de son côté appelé les dirigeants européens à changer leur politique en matière d'immigration affirmant que dans le cas contraire ils risquaient d'être confrontés à une crise politique et à des menaces pour l'ordre démocratique. --- WASHINGTON/ERBIL - Un membre des forces spéciales de l'armée américaine a été tué lors d'une opération commando qui a permis de libérer environ 70 otages détenus par les djihadistes de l'Etat islamique (EI) dans le nord de l'Irak, ont annoncé jeudi les autorités américaines. Il s'agit du premier militaire américain tué lors d'une opération terrestre contre l'EI. --- STOCKHOLM - Un homme masqué a tué à l'arme blanche un professeur et un élève et a blessé deux autres personnes aujourd'hui dans une école de Trollhattan, ville industrielle de 50.000 habitants située au nord de Göteborg, dans l'ouest de la Suède, ont annoncé les autorités. La police a ouvert le feu sur l'agresseur, un homme d'une vingtaine d'années, qui a été blessé. Selon la presse locale, l'assaillant habillé de noir, portant un casque, un masque et brandissant une épée, avait posé pour quelques photos avec des étudiants de l'école Kronan avant de les agresser. Des témoins ont cru un moment qu'il s'agissait d'une farce pour Halloween. --- JERUSALEM - La police israélienne a abattu ce matin un Palestinien et en a blessé un second par balles après qu'ils eurent poignardé et blessé un étudiant à un arrêt d'autobus dans la ville de Beit Shemesh près de Jérusalem. Les deux assaillants étaient originaires de Cisjordanie. L'agresseur blessé et la victime ont été tous deux hospitalisés, a précisé un porte-parole de la police. Les violences, qui ont fait 49 morts palestiniens, dont 25 assaillants, et neuf tués israéliens depuis le début du mois d'octobre, seront au centre des discussions que le secrétaire d'Etat américain John Kerry doit avoir dans la journée avec le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Berlin. Un porte-parole du département d'Etat a indiqué que Kerry tentera d'examiner avec Netanyahu les moyens concrets de mettre fin à ce nouveau cycle de violences. --- PARIS - François Hollande a annoncé aujourd'hui aux syndicats de police reçus à l'Elysée un plan global destiné à répondre à l'exaspération des forces de l'ordre, qui avaient manifesté leur colère la semaine dernière devant le ministère de la Justice. L'ensemble des syndicats ont estimé avoir été entendus par le chef de l'Etat, qui les reverra fin mars au terme de négociations menées par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve et visant à déboucher sur un protocole d'accord.Le seul bémol pour les syndicalistes consiste à savoir comment l'exécutif financera les mesures annoncées, qu'ils ne peuvent chiffrer pour l'instant mais implique "des budgets importants", ont-ils dit à leur sortie de l'Elysée. PARIS - Après les policiers et les avocats, des gardiens de prison ont exprimé leur colère aujourd'hui lors d'une manifestation organisée dans le centre de Paris à l'appel de quatre syndicats. Plus de 3.000 surveillants, selon les organisateurs, ont défilé de la place du Châtelet jusqu'à la place Vendôme, sous les fenêtres de la ministre de la Justice Christiane Taubira, comme l'avaient fait la semaine dernière les policiers. Les surveillants n'ayant pas le droit de grève, seuls ceux au repos ont pu manifester.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant