RESUME DE L'ACTUALITE A 16h00 GMT (17/10)

le
0

JERUSALEM - Trois Palestiniens ont été abattus ce matin alors qu'ils tentaient d'attaquer des Israéliens à l'arme blanche, rapportent les autorités israéliennes, une version contestée dans un des cas par un témoin. Selon l'armée israélienne, un civil israélien s'est servi de son arme pour abattre un Palestinien qui tentait de le poignarder près d'une colonie juive à Hébron, en Cisjordanie. Mais une lycéenne palestinienne a déclaré qu'un groupe de colons avait attaqué un Palestinien désarmé, selon le père de la jeune fille contacté par Reuters. Toujours à Hébron, une Palestinienne a blessé à la main à coups de couteau une policière israélienne, qui a abattu l'assaillante. Dans un faubourg proche de Jérusalem-Est, la police des frontières a contrôlé un adolescent de 16 ans dont elle jugeait la démarche suspecte. Ce dernier a sorti un couteau et essayé de poignarder les policiers qui l'ont abattu. Au cours des deux dernières semaines, 40 Palestiniens et sept Israéliens sont morts dans des heurts et des agressions entre les deux communautés. --- LJUBLJANA - Des migrants et réfugiés qui traversent les Balkans pour rejoindre l'Union européenne ont commencé à arriver aujourd'hui en Slovénie, au lendemain de la fermeture par la Hongrie de sa frontière avec la Croatie. Selon les autorités de Ljubljana, quelque 300 migrants sont arrivés ce matin à la frontière slovéno-croate, où ils devaient être enregistrés avant de poursuivre leur voyage vers l'Autriche et l'Allemagne. Après la décision de la Hongrie, la Croatie a commencé à rediriger les demandeurs d'asile vers l'ouest en direction de la Slovénie, mais cela prend du temps, comme en témoigne la longue file d'autocars alignés durant la nuit à la frontière entre la Serbie et la Croatie, où la police contrôle les entrées. Le gouvernement hongrois, après avoir constaté que des migrants "apparaissaient" en territoire slovène, a également décidé de rétablir temporairement des contrôles à sa frontière avec la Slovénie. --- ISTANBUL - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé hier que l'Union européenne avait mis trop longtemps à réaliser l'importance du rôle d'Ankara dans la crise des migrants et il a accusé les dirigeants européens de manquer de sincérité quand ils évoquent l'adhésion de la Turquie. Lors d'un Conseil européen consacré à la crise migratoire, les dirigeants de l'UE se sont mis d'accord pour offrir à la Turquie une aide financière qui pourrait s'élever à trois milliards d'euros, la perspective d'un assouplissement de l'octroi de visas pour ses ressortissants et une relance des discussions sur son adhésion en échange de sa coopération face à l'afflux de réfugiés vers l'Europe. ---- BEYROUTH - L'armée syrienne soutenue par des combattants iraniens et du Hezbollah libanais progresse dans son offensive contre les rebelles et les djihadistes de l'Etat islamique dans la région d'Alep, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Lancée hier, cette tentative de reprendre des territoires situés dans le nord du pays fait partie d'une stratégie d'ensemble des forces soutenant Bachar al Assad avec l'appui aérien de la Russie. L'OSDH précise que l'armée et ses alliés ont repris trois villages après de violents combats et que 17 combattants et huit soldats ou miliciens ont été tués. Les forces pro-Assad tentent également de progresser à l'est de l'agglomération en direction de l'aéroport militaire de Koueires assiégé par des djihadistes de l'EI et d'autres insurgés. L'armée syrienne veut aussi reprendre les zones perdues ces derniers mois dans les provinces de Hama, Idlib et Lattaquié ainsi qu'au nord de Homs, autour de la capitale Damas et dans province de Deraa au sud, près de la frontière jordanienne. --- CONAKRY - Le président guinéen Alpha Condé a été réélu pour un deuxième mandat avec un total de 58% des suffrages dès le premier tour de l'élection présidentielle qui s'est tenu dimanche dernier, a annoncé la commission électorale. Son principal rival, Cellou Dalein Diallo, qui a obtenu 31% des voix, ne reconnaît pas les résultats et appelle ses partisans à dénoncer des fraudes. --- CITE DU VATICAN - Le pape François effectuera du 25 au 30 novembre sa première visite en Afrique et se rendra au Kenya, en Ouganda et en République centrafricaine où il lancera un appel au dialogue entre chrétiens et musulmans, a annoncé le Vatican. Pour des raisons de sécurité, le pape ne résidera que deux jours dans chaque pays et ne visitera que les capitales de ces Etats. --- PARIS - Dominique Strauss-Kahn, visé par une enquête préliminaire pour escroquerie et abus de biens sociaux, s'apprête à lancer une procédure pour dénonciation calomnieuse contre un plaignant, a fait savoir son avocat, Jean Veil. Le parquet de Paris a ouvert durant l'été cette enquête, qui porte sur la faillite fin 2014 de la société d'investissement luxembourgeoise LSK (Leyne Strauss-Kahn Partners) dont l'ancien directeur général du FMI était administrateur. "Dominique Strauss-Kahn considère que, dans cette affaire, il fait l'objet d'une dénonciation calomnieuse", a déclaré Jean Veil à la chaîne I-télé. Le dossier a été ouvert notamment à la suite d'une plainte de l'homme d'affaires français Jean-François Ott, qui estime avoir été trompé sur la situation financière de la société lorsqu'il a souscrit à une augmentation de capital. --- PARIS - Le patronat et trois syndicats ont conclu hier un accord de principe pour redresser les finances des retraites complémentaires des salariés, notamment en incitant ces derniers à travailler plus longtemps par un système de bonus-malus. Le Medef, la CGPME et l'Union professionnelle artisanale du côté patronal, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC du côté syndical, se retrouveront le 30 octobre pour finaliser cet accord visant à enrayer l'érosion des régimes Agirc et Arrco. Les délégations de la CGT et de Force ouvrière ont en revanche rejeté le compromis proposé en milieu d'après-midi par le Medef. La mesure qui a le plus cristallisé débats et oppositions est celle qui rapportera le moins: elle consiste de facto à allonger d'une année la durée de cotisation pour percevoir une pension complémentaire à taux plein. --- PARIS - Le Parti socialiste a annoncé son intention de porter plainte pour faux et usage de faux, et usurpation d'identité à la suite d'"incidents" qui se sont produits lors des opérations de vote à son référendum sur l'union de la gauche. Le scrutin, par lequel les sympathisants sont appelés à se prononcer sur l'"unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales" de décembre, s'est ouvert hier matin et doit se poursuivre jusqu'à demain soir. Pour y prendre part, les votants peuvent se rendre dans l'un des points de vote prévus ou sur internet. Il suffit alors de renseigner un nom, un prénom, une adresse électronique et d'accepter une "charte d'engagement" en cochant une case. Dès vendredi matin, des journalistes ont fait remarquer qu'il était possible de voter plusieurs fois en donnant de fausses identités. --- PARIS - Jean-Yves Le Drian affirme que la règle de non-cumul des mandats s'appliquera à lui en cas d'élection à la tête de la région Bretagne, levant ainsi une ambiguïté sur son avenir au ministère de la Défense. Le ministre avait annoncé hier son intention de briguer la présidence de sa région natale, tout en laissant entendre que la décision de le maintenir ou non au gouvernement reviendrait à François Hollande. "Quand je dis 'je serai président de la région Bretagne sur la durée', ça veut dire concrètement que la règle du cumul s'appliquera pour moi", a-t-il déclaré lors d'un entretien accordé à France 3 Bretagne. "Tout le monde connaît les règles de ce gouvernement", a-t-il insisté.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant