RESUME DE L'ACTUALITE A 16h00 GMT (17/05)

le , mis à jour à 18:16
0

RAMADI, Irak - Les combattants de l'Etat islamique se sont emparés d'un des derniers quartiers de Ramadi encore tenu par les forces gouvernementales irakiennes dimanche et ont commencé à assiéger une base militaire stratégique installée dans les environs de la ville, indiquent aujourd'hui les services de sécurité irakiens. Les djihadistes se sont rendus maîtres de la majeure partie du chef lieu de la province occidentale d'Anbar, à 110 km de Bagdad, vendredi, et ont hissé leur drapeau sur le gouvernorat. Des forces spéciales de l'armée irakienne, qui tenaient encore le quartier de Malaab, ont été contraintes de se replier vers l'est dimanche après avoir subi de lourdes pertes. --- BEYROUTH - Les djihadistes du groupe Etat islamique (EI) se sont retirés des quartiers de Palmyre dont ils s'étaient emparés samedi, dans le centre de la Syrie, a déclaré aujourd'hui l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'attaque contre Palmyre, ville aussi appelée Tadmour et célèbre pour son site antique, a laissé craindre que ses vestiges archéologiques ne subissent le même sort que celui réservé par l'EI à d'autres sites qui ont été détruits ou endommagés en Irak. Les djihadistes se sont retirés des quartiers nord de la ville, pris samedi, mais ils tiennent toujours un village situé au nord de la ville, a rapporté l'OSDH, organisation proche de l'opposition et basée à Londres, qui suit l'évolution des combats grâce à un réseau d'informateurs sur le terrain. --- CITE DU VATICAN - Le pape François a canonisé aujourd'hui deux Palestiniennes au Vatican lors d'une cérémonie place Saint-Pierre, en présence du président palestinien Mahmoud Abbas. Sont devenues "saintes" la soeur Marie-Alphonsine Danil Ghattas, qui vécut de 1843 à 1927 et fonda la Congrégation des soeurs du Saint-Rosaire de Jérusalem, et Mariam Baouardy (1846-1878), qui fonda un couvent de carmélites à Bethléem. Hier, le souverain pontife avait reçu Mahmoud Abbas en audience privée, parlant de lui comme d'un "ange de paix" et appelant de ses voeux de nouveaux efforts pour parvenir à la paix avec Israël. --- KABOUL - Une voiture piégée conduite par un kamikaze a foncé aujourd'hui sur un véhicule de l'Union européenne près du principal aéroport de la capitale afghane Kaboul, faisant au moins trois morts et 18 blessés. Les taliban ont revendiqué l'attentat contre la mission de police de l'UE en Afghanistan (Eupol Afghanistan), qui conseille les services de sécurité afghans. --- KIEV - Trois soldats ukrainiens ont été tués et 17 autres blessés au cours des dernières 24 heures lors de combats face aux séparatistes de l'est du pays, a annoncé à la mi-journée l'armée ukrainienne. --- SKOPJE, 17 mai (Reuters) - Des dizaines de milliers de manifestants se sont rassemblés aujourd'hui à Skopje, capitale de la Macédoine, pour demander la démission du Premier ministre Nikola Grouevski impliqué dans un scandale d'écoutes illégales qui a plongé le pays dans sa plus grave crise politique depuis 2001. Les protestataires, dont un certain nombre sont venus en bus jusqu'à Skopje, se sont rassemblés devant les locaux du gouvernement, brandissant des drapeaux macédoniens et albanais en signe d'unité communautaire contre le pouvoir. Le Premier ministre conservateur, au pouvoir depuis neuf ans, a tenté d'endiguer la contestation croissante en procédant récemment au limogeage de sa ministre de l'Intérieur et du chef des services de contre-espionnage. --- RYAD - L'émissaire de l'Onu pour le Yémen, Ismaïl Ould Cheikh Ahmed, a appelé la coalition arabe et les belligérants yéménites à prolonger de cinq jours supplémentaires la trêve humanitaire en vigueur depuis mardi et qui doit expirer ce soir. Dans le même temps, dix personnes au moins ont péri au cours de combats entre rebelles chiites Houthis et miliciens locaux à Taëz, dans le sud du Yémen, selon des habitants et des médecins. --- WASHINGTON/DAMAS/BEYROUTH - La Maison blanche a qualifié de "coup dur" porté à l'Etat islamique et à son financement la spectaculaire opération commando menée hier en Syrie dans laquelle un haut responsable du groupe djihadiste a été abattu. Abou Sayyaf, qui codirigeait, selon Washington, les opérations financières, pétrolières et gazières de l'EI, était la cible de l'attaque. Selon des sources syriennes, deux autres cadres du groupe ont également été tués, ainsi qu'une douzaine de combattants, islamistes. Aucun militaire américain n'a été tué ou blessé, a indiqué le Pentagone. Le raid a été mené après des avancées de l'EI à la fois en Syrie et en Irak, où ils ont hissé vendredi leur drapeau noir sur le gouvernorat de Ramadi, chef lieu de la province d'Anbar, à une centaine de kilomètres à l'ouest de Bagdad. --- WASHINGTON - Les Etats-Unis sont "vivement préoccupés" par la décision d'un tribunal égyptien de réclamer la peine de mort à l'encontre de l'ancien président Mohamed Morsi, a déclaré aujourd'hui un responsable du département d'Etat. "Nous sommes vivement préoccupés par une nouvelle condamnation à mort de masse prononcée par un tribunal égyptien à l'encontre de plus de 100 accusés, dont l'ancien président Morsi", a déclaré le responsable. --- PARIS - Najat Vallaud-Belkacem a dénoncé ce matin la "malhonnêteté intellectuelle" de l'opposition de droite qui mène selon elle une campagne d'enfumage et de désinformation contre la réforme du collège qui cristallise les critiques depuis plusieurs semaines. A deux jours d'une manifestation prévue contre ce texte qui doit entrer en vigueur à la rentrée 2016, la ministre de l'Education a contre-attaqué en s'en prenant aux tenants de l'immobilisme et aux adeptes des réformes "laissées dans les tiroirs". --- NICE, Alpes Maritimes - Le Premier ministre français s'est prononcé hier contre l'instauration de quotas de migrants dans l'Union européenne, lors d'un déplacement surprise à Menton, dans les Alpes Maritimes, près de la frontière franco-italienne. Face à l'afflux croissant d'immigrés clandestins qui traversent la Méditerranée au péril de leur vie, Manuel Valls, accompagné par le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, a en revanche prôné la mise en place de garde-frontière européens. "Je suis contre l'instauration de quotas de migrants. Ceci n'a jamais correspondu aux propositions françaises", a-t-il dit. "En revanche, l'Europe doit avoir une politique de l'asile." La Commission européenne a proposé mercredi de relocaliser dans des pays de l'UE les réfugiés jouissant déjà d'une protection internationale dans certains, pour alléger le fardeau d'Etats comme l'Italie ou la Grèce, et d'offrir 20.000 autres places réparties dans l'Union à des personnes identifiées dans les zones de crise comme ayant besoin d'une telle protection. --- PARIS - Le maire de Bordeaux, Alain Juppé, reste le candidat préféré des Français pour porter les couleurs de l'UMP lors de l'élection présidentielle de 2017 mais Nicolas Sarkozy le devance largement à droite, selon un sondage BVA pour Orange et iTELE. Sur 1.124 personnes interrogées les 12 et 13 mai, 41% préfèreraient voir Alain Juppé candidat de l'UMP en 2017, en légère baisse (-2 point), cependant, par rapport à février. Nicolas Sarkozy arrive en deuxième position, avec 18% d'avis positifs, mais progresse de cinq points. Il est suivi par l'ex-ministre Bruno Le Maire (11%, -2 points) et l'ancien chef du gouvernement François Fillon (10%, +1 point).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant