RESUME DE L'ACTUALITE A 16h00 GMT (10/10)

le
0

OSLO - Le prix Nobel de la paix a été attribué ce matin à l'adolescente pakistanaise Malala Yousafzaï et à l'Indien Kailash Satyarthi pour récompenser leur lutte en faveur de l'accès de tous les enfants à l'éducation, a annoncé le comité Nobel norvégien. A 17 ans, Malala Yousafzaï devient la plus jeune lauréate d'un prix Nobel. Elle succède au Britannique d'origine australienne Lawrence Bragg, qui avait 25 ans lorsqu'il a partagé le prix Nobel de physique avec son père en 1915. "C'est une condition préalable au développement pacifique du monde que les droits des enfants et des jeunes soient respectés", précise le comité. Originaire de Mingora dans la vallée de Swat, Malala Yousafzaï a suscité une vague de compassion internationale en octobre 2012 après avoir été grièvement blessée à la tête dans une tentative d'assassinat revendiquée par les taliban en raison de sa campagne en faveur de la scolarisation des jeunes filles au Pakistan, débutée à l'âge de 11 ans via un blog pour le service en ourdou de la BBC. Agé de 60 ans, Kailash Satyarthi s'inscrit pour sa part "dans la tradition de Gandhi", selon les termes du comité Nobel, qui rappelle que cet Indien a "dirigé diverses formes de contestation et de manifestations, toutes pacifiques, contre la grave exploitation des enfants à des fins de profits financiers". --- BEYROUTH - Les combattants de l'Etat islamique continuent de progresser dans Kobani, ville du nord de la Syrie proche de la frontière turque, et contrôlent désormais presque intégralement le secteur où se trouve le siège de l'administration kurde, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Un responsable militaire kurde joint par téléphone à Kobani a minimisé ces propos, assurant que les djihadistes ne contrôlaient que 20% de la ville. Le Commandement central américain (CentCom) a indiqué que l'US Air Force avait mené neuf raids en Syrie entre jeudi et vendredi, dont sept près de Kobani. L'émissaire spécial des Nations unies pour la Syrie a appelé la Turquie à apporter son aide aux Kurdes qui défendent la ville, disant craindre une répétition du massacre de Srebrenica en 1995 en Bosnie. --- BRUXELLES - Des responsables européens tentent de convaincre les autorités françaises et italiennes de modifier leurs projets de budgets pour 2015 avant de les transmettre à la Commission européenne la semaine prochaine pour éviter un probable jugement négatif de sa part, a-t-on appris de sources européennes. Le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy, a plaidé en ce sens lors de rencontres privées avec le président français, François Hollande, et le Premier ministre italien, Matteo Renzi, en marge du sommet européen sur l'emploi à Milan mercredi dernier, selon une source. "Nous avons l'impression que le projet de budget de la France est assez loin de l'objectif, à la fois en terme de déficit nominal et de mesures effectives, concernant le déficit structurel et le nombre et la qualité des réformes qui doivent être réalisées", a quant à lui déclaré le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, dans un entretien accordé à Reuters. --- PARIS - Aucun cas d'Ebola n'a été diagnostiqué à ce stade sur le territoire français, a annoncé la ministre de la Santé Marisol Touraine, qui a précisé que les analyses pratiquées sur une patiente à l'hôpital Bichat, à Paris, étaient négatives. Europe 1 avait fait état d'un cas "probable" dans cet établissement, une femme soupçonnée d'avoir contracté le virus en Afrique et qui avait été placée en chambre stérile. "Les analyses menées ont permis d'écarter la suspicion d'Ebola", a déclaré Marisol Touraine lors d'une conférence de presse. MADRID - Sept personnes supplémentaires ont été admises dans l'unité de l'hôpital madrilène où sont placées en observation les victimes potentielles de la fièvre Ebola, ce qui porte à 14 le nombre total de personnes sous surveillance, parmi lesquelles l'infirmière Teresa Romero dont l'état était toujours qualifié vendredi de grave. Alors que les critiques se multiplient contre la gestion de la crise par son gouvernement, Mariano Rajoy a répété vendredi sur le perron de l'hôpital Carlos III que le risque de contagion était limité. --- HONG KONG - Des milliers de manifestants se sont rassemblés dans le centre de Hong Kong pour continuer à réclamer plus de démocratie et le départ du chef de l'exécutif, au lendemain de l'annulation par les autorités des négociations prévues dans la journée avec les étudiants. La police a demandé que soient levés les barrages qui bloquent les rues du quartier des affaires. Elle a précisé qu'elle prendrait "le moment voulu" les mesures nécessaires si le centre-ville n'est pas dégagé. Les étudiants réclament des élections libres et la démission du chef de l'exécutif local, Leung Chun-ying. --- CLACTON-ON-SEA, Angleterre - Le Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), europhobe et anti-immigrés, a remporté son premier siège à la Chambre des communes, confortant sa crédibilité à sept mois des élections législatives. A Clacton-on-Sea, une station balnéaire du sud-est de l'Angleterre, le candidat de l'UKIP, Douglas Carswell, un transfuge du Parti conservateur, a remporté 60% des suffrages. Dans la circonscription d'Heywood & Middleton, dans la région de Manchester, fief traditionnel de l'opposition travailliste, l'UKIP a obtenu près de 39% des suffrages, alors qu'il avait fait moins de 3% en 2010, et seulement deux points de moins que le Labour (41%) qui conserve donc son siège de justesse. --- PARIS - La star d'Hollywood et ancien gouverneur de Californie Arnold Schwarzenegger a promis d'aider François Hollande à faire un succès de la conférence des Nations unies sur le climat qui se tiendra en 2015 à Paris. "Je serai ici aussi souvent que possible et j'aiderai dans la mesure de mes possibilités pour qu'un accord puisse intervenir", a déclaré l'acteur culte du film Terminator dans la cour de l'Elysée après avoir rencontré le chef de l'Etat. L'ancien "Monsieur Univers" dirige actuellement une association de régions luttant contre le réchauffement climatique. --- PARIS - Les députés français ont adopté ce matin l'un des articles les plus importants du projet de loi sur la transition énergétique, qui vise à réduire la part du nucléaire dans la production d'électricité de 75% à 50% en 2025. L'article premier de ce texte prévoit également de diminuer de moitié la consommation énergétique en 2050 par rapport à l'année 2012. Un amendement a été entériné qui introduit un objectif intermédiaire de réduction de 20% en 2030. L'examen de ce texte devrait s'achever dans la journée, les députés devant se prononcer sur l'ensemble du texte mardi prochain. Le Sénat devrait l'examiner à son tour en décembre ou en janvier, l'objectif du gouvernement étant de faire adopter définitivement ce projet de loi au printemps avant la tenue à Paris fin 2015 du sommet mondial sur le climat. --- PARIS - Ségolène Royal a assuré aujourd'hui que la mise à contribution des sociétés d'autoroutes pour compenser l'abandon de l'écotaxe, une piste difficile à mettre en oeuvre selon le ministre des Finances, se ferait sans augmentation des péages. La ministre de l'Ecologie a appelé les concessionnaires autoroutiers à faire un effort "au nom de l'intérêt national" au lendemain de la suspension "sine die" de l'écotaxe, réduite à un péage de transit poids lourds, en raison des difficultés liées à sa mise en oeuvre et de la grogne des routiers. --- PARIS - Les décrets instaurant le compte pénibilité dans les entreprises à partir du 1er janvier ont été publiés aujourd'hui, une conséquence de la réforme des retraites de janvier 2014 dénoncée par le patronat, à l'heure d'une mobilisation pour la compétitivité des entreprises. Quatre facteurs ouvriront des droits à une formation, à une compensation salariale ou à un départ anticipé à la retraite : travail de nuit, travail en équipes successives alternantes, travail répétitif et travail en milieu hyperbare. Six facteurs supplémentaires entreront en vigueur un an plus tard, le 1er janvier 2016 : le port de charges lourdes, les postures pénibles, les vibrations mécaniques, le bruit, les températures extrêmes et les agents chimiques dangereux.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant