RESUME DE L'ACTUALITE A 11h30 GMT (27/12)

le
0

STOCKHOLM - Le Premier ministre suédois Stefan Lofven a annoncé un accord avec l'opposition et l'abandon des élections législatives anticipées qui avaient été prévues après le rejet du projet de budget présenté par son gouvernement au parlement. L'accord avec l'opposition permet à la coalition minoritaire formée des Sociaux démocrates et des Verts de se maintenir au pouvoir, mettant sur la touche le parti anti-immigration des Démocrates suédois qui se trouvait en position de faiseur de roi depuis les élections de septembre. "Cet accord montre que la Suède peut être gouvernée même dans une situation parlementaire difficile", a-t-il déclaré. --- KUALA LUMPUR - Le nombre de personnes évacuées par les autorités malaisiennes dans le nord du pays, touché par des inondations sans précédent, s'est porté à 160.000, selon le quotidien malais anglophone New Straits Times. Vendredi, le bilan s'élevait à plus de 103.000 déplacés dans les Etats du Kelantan, de Terengganu, de Pahang, de Perak et de Perlis, un niveau déjà supérieur aux 100.000 personnes évacuées lors des inondations de 2008. Le Premier ministre Najob Razak, qui s'est rendu dans le Kelantan, le plus affecté des huit Etat frappés par les intempéries, a annoncé une aide de 500 millions de ringgit (117 millions d'euros) aux victimes des inondations, qui s'ajoutent aux 50 millions de ringgit alloués jeudi. --- ROME - Près de 1.250 migrants ont été secourus en Méditerranée au cours des quatre derniers jours et cinq corps y ont été repêchés, ont fait savoir hier les autorités italiennes. Quatre opérations de sauvetage distinctes ont été menées par la marine italienne et des navires d'autres pays entre l'Afrique du Nord et la Sicile, où les passagers secourus sont acheminés. Neuf cents d'entre eux se trouvent à bord de l'Etna, un bateau italien. Les cinq corps, dont quatre ont été récupérés par un bateau chypriote et le dernier par un navire maltais, ont été également été conduits en Sicile. On ignore les conditions de leur décès. --- SEOUL - La Corée du Nord a accusé les Etats-Unis d'être à l'origine des perturbations traversées ces derniers jours par son réseau internet et a une nouvelle fois rejeté les allégations du FBI américain qui accuse Pyongyang d'avoir orchestré le piratage de Sony Pictures, exigeant que Washington apporte des preuves. Pyongyang a par ailleurs nié toute implication dans les cyberattaques dont a été victime l'une des centrales nucléaires de Corée du Sud la semaine passée, dénonçant une "campagne de diffamation" des autorités sud-coréennes. --- MOSCOU - Trois jours après l'abandon par l'Ukraine de sa neutralité pour favoriser un rapprochement avec l'Otan, Vladimir Poutine a signé une nouvelle doctrine militaire qui identifie l'Alliance atlantique comme les principaux risques extérieurs de la Russie, a annoncé hier le Kremlin dans un communiqué. Le vote par le parlement de Kiev, mardi, en faveur de l'abandon du statut de non aligné a provoqué la colère de Moscou. KIEV - Kiev et les séparatistes pro-russes ont procédé hier à l'échange de plusieurs centaines de prisonniers, a annoncé un porte-parole du président ukrainien Petro Porochenko. Cet échange qui prévoit la libération de 150 soldats ukrainiens contre 222 rebelles est consécutive aux discussions de paix entre représentants de l'Ukraine, de la Russie, des séparatistes et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) qui se sont déroulées mercredi à Minsk. --- ABIDJAN - Le procès de l'ex-première dame de Côte d'Ivoire Simone Gbagbo pour atteinte à la sûreté de l'Etat s'est ouvert hier à Abidjan. L'épouse de l'ancien président Laurent Gbagbo est accusée d'avoir joué un rôle prépondérant dans les violences qui ont suivi l'élection présidentielle d'octobre 2010. Laurent Gbagbo avait alors refusé de reconnaître sa défaite face à Alassane Ouattara. La guerre civile qui s'est ensuivie a fait plus de 3.000 morts jusqu'à la capture de Laurent Gbagbo en avril 2011. --- DUBAI - L'Iran va étendre le "filtrage intelligent" d'internet, consistant à censurer des contenus indésirables sur internet sans pour autant bloquer les sites, a annoncé hier le gouvernement. "A l'heure actuelle, le programme de filtrage intelligent n'est appliqué dans sa phase d'expérimentation qu'à un réseau social. Ce processus s'étendra progressivement jusqu'à ce que le programme soit appliqué à tous les réseaux", a déclaré le ministre des Communications Mahmoud Vaezi, cité par l'agence de presse officielle Irna. --- PARIS - Les syndicats des hôtesses et stewards SNPNC-FO et Unac de la compagnie aérienne EasyJet ont lancé un nouvel appel à la grève pour les 31 décembre et 1er janvier, a-t-on appris hier de source syndicale. "La responsabilité de ce nouvel appel à la grève incombe à la direction, cette dernière n'ayant pas pris contact avec nous", a-t-on appris auprès du SNPNC-FO, majoritaire, à l'origine avec Unac d'un premier appel à la grève pour les 25 et 26 décembre. Une quarantaine de vols, essentiellement des liaisons intérieures, devaient être annulés ou modifiés par la compagnie ce vendredi. --- PARIS - Les tarifs de la SNCF augmenteront de 2,6% en 2015 sur l'ensemble des lignes. L'augmentation concerne les billets sans réservation pour les TER et Intercités, et "le tarif réglementaire de base Plein Tarif Loisirs" pour les trains grandes lignes à réservation obligatoire (Intercités ou TGV), précise la SNCF dans un communiqué.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant