RESUME DE L'ACTUALITE A 11h15 GMT (27/11)

le
0
PARIS - Les électeurs ont commencé à voter dimanche en France 
pour désigner le candidat de la droite et du centre pour 
l'élection présidentielle de 2017, au second tour d'une primaire 
pour lequel François Fillon fait figure de favori face à Alain 
Juppé.  
    L'ancien Premier ministre de Nicolas Sarkozy, arrivé à la 
surprise générale en tête du scrutin la semaine dernière avec 
44,1% des voix, a voté vers 10h30 dans un bureau du 7e 
arrondissement de Paris. 
    "J'attends le verdict des électeurs", a-t-il dit à la 
presse, refusant de faire davantage de commentaires.  
    Quasiment au même moment à Bordeaux, son adversaire,    
"outsider" malgré lui après avoir recueilli 28,6% des voix au 
premier tour, disait n'avoir aucun regret tout en dénonçant la 
violence de la campagne. 
     --- 
    PARIS - Manuel Valls appelle une nouvelle fois la gauche à 
dépasser ses divisions pour éviter une élimination dès le 
premier tour de la présidentielle de 2017, voire une disparition 
pure et simple, dans une interview parue aujourd'hui dans le 
Journal du Dimanche. 
    "Nous pouvons être pulvérisés au soir du premier tour", 
rappelle le Premier ministre en ajoutant que "la gauche peut 
mourir", dans cet entretien, demandant "à tous les 
progressistes, à la gauche réformiste et à toute la gauche, de 
se ressaisir". 
    Le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone 
souhaite que François Hollande et Manuel Valls, mais aussi 
Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon, participent à la primaire 
de la gauche en janvier prochain. 
     --- 
    PARIS - Les militants du Parti communiste français ont 
tranché en faveur d'un soutien à la candidature de Jean-Luc 
Mélenchon à l'élection présidentielle de 2017, a indiqué hier le 
PCF dans un communiqué. 
    Plus de 56.000 cotisants à jour étaient appelés à voter 
entre jeudi et samedi pour choisir entre appuyer la candidature 
du cofondateur du Parti du gauche ou présenter un candidat issu 
des rangs du parti. 
    La proposition d'"une campagne communiste autonome appelant 
à voter Jean-Luc Mélenchon" a recueilli 53,6% des suffrages à 
l'issue de ce scrutin marqué par une participation de 72%, et 
"devient de ce fait la décision du Parti communiste français", a 
annoncé le PCF dans un communiqué. 
     --- 
    LA HAVANE - Le corps de l'ancien dirigeant cubain Fidel 
Castro a été incinéré hier, au lendemain de sa disparition à 
l'âge de 90 ans. Neuf jours de deuil national ont été décrétés, 
à l'issue desquels se tiendra le 4 décembre une cérémonie 
d'inhumation. 
    Les hommages des pays alliés et amis de Cuba se sont 
multipliés, de New Delhi à Moscou, en passant par Caracas ou 
Johannesburg.  
    De l'autre côté du spectre politique, Donald Trump a espéré 
que la mort de Fidel Castro éloignerait le peuple cubain des 
"horreurs endurées trop longtemps" et s'est dit prêt à tout 
faire pour soutenir la liberté et la prospérité dans l'île. 
     --- 
    BEYROUTH - L'armée syrienne et ses alliées ont pris hier le 
contrôle du quartier de Hanano à Alep-Est après des combats 
acharnés contre la rébellion, rapportent les deux camps.  
    Les forces gouvernementales ont diffusé un communiqué 
annonçant la conquête de ce secteur situé en bordure nord-est de 
la partie orientale de la grande ville du nord de la Syrie. 
    Un responsable d'un groupe rebelle a confirmé qu'une carte 
diffusée par les médias officiels montrant l'emprise des forces 
loyalistes sur Hanano était globalement exacte. 
    L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a 
également déclaré que l'armée avait pris le contrôle de ce 
secteur qui fut le premier quartier d'Alep occupé par la 
rébellion en 2012. 
     --- 
    JERUSALEM - L'armée de l'air israélienne a tué aujourd'hui 
quatre djihadistes liés à l'organisation Etat islamique, 
ripostant à des tirs de mortier et à des coups de feu tirés sur 
des militaires patrouillant sur le plateau du Golan, ont annoncé 
les autorités israéliennes. 
    Israël riposte fréquemment à des coups de feu sporadiques 
tirés depuis la Syrie, mais les échanges sont rares sur le 
plateau du Golan. 
     --- 
     
 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant