RESUME DE L'ACTUALITE A 11h00 GMT (26/12)

le
0

AMMAN - Au moins 45 civils ont été tués et 175 blessés ces dernières heures dans des bombardements gouvernementaux sur des territoires du nord de la Syrie contrôlés par le groupe Etat islamique, a-t-on appris auprès d'habitants et de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Des hélicoptères et des avions de combat ont lâché des barils d'explosifs sur des zones résidentielles et industrielles dans les villes d'Al Bab et Kabassine, au nord-est d'Alep, hier et dans la nuit, selon des témoins. "Il n'y avait pas de groupe armé dans le marché, seulement des personnes pauvres. Pourquoi Assad nous tue-t-il ? Que Dieu nous venge", a déclaré Youssef al Saad, un habitant de Kabassine volontaire au sein du groupe de défense civile locale, contacté par Skype. Selon l'OSDH, 37 personnes ont été tuées dans ces raids. La télévision d'Etat syrienne ne fait pas état de bombardements à Al Bab, une ville de quelque 100.000 habitants qui est la cible de raids intensifs de la part des forces gouvernementales depuis le début de la campagne de coalition menée par les Etats-Unis contre les djihadistes de l'Etat islamique en Syrie fin septembre. Au total, selon l'OSDH, au moins 110 personnes ont trouvé la mort au cours des 72 dernières heures dans plus de 470 raids menés par les forces gouvernementales contre les zones rebelles, y compris sur les faubourgs insurgés de l'est de Damas. --- CITE DU VATICAN - Le pape François a dénoncé hier dans sa bénédiction de Noël la "persécution brutale" des minorités de la part des combattants de l'Etat islamique et a appelé à ne pas se montrer indifférent face aux souffrances dans le monde. Plusieurs dizaines de milliers de personnes s'étaient rassemblées sur la place Saint-Pierre à Rome pour entendre la traditionnelle bénédiction "Urbi et Orbi", à la ville et au monde. Dans cette allocution solennelle, le Saint-Père a plaidé pour une fin des conflits qui touchent plusieurs pays africains, il a appelé à une reprise du dialogue entre Israéliens et Palestiniens, il a condamné l'attaque des taliban qui ont tué 130 écoliers la semaine passée au Pakistan et a remercié ceux qui luttaient contre l'épidémie de fièvre Ebola. S'exprimant sur un ton sévère, le pape a réservé ses paroles les plus dures aux djihadistes de l'Etat islamique responsables de la mort et de l'exil de musulmans chiites, de chrétiens et d'autres communautés en Syrie et en Irak. --- BANDA ACEH, Indonésie - Les rescapés et les proches des 226.000 victimes du tsunami de 2004 se sont rassemblés sur les rivages de l'océan Indien à l'occasion du 10e anniversaire de la catastrophe, dont les stigmates sont toujours visibles. Le séisme de 9,15 degrés de magnitude qui s'est produit le 26 décembre 2004 a soulevé une vague de plus de 17 mètres qui a dévasté le littoral d'une douzaine de pays, rayant de la carte des villes entières en quelques secondes. Dans certaines de ces zones, la vie n'a toujours pas repris un cours normal et les habitants se plaignent de la lenteur de la reconstruction. Dans la seule province indonésienne d'Aceh, où le tsunami a mis fin à un vieux conflit séparatiste, près de 167.000 personnes ont trouvé la mort. Les survivants leur ont rendu hommage vendredi, nombre d'entre eux fondant en larmes à la lecture de poèmes ou lors de la projection d'un montage vidéo montrant des images de la province dévastée après le passage de la vague. --- KUALA LUMPUR - Plus de 100.000 personnes ont été évacuées par les autorités malaisiennes dans cinq Etats du nord du pays touchés par des inondations sans précédent depuis des décennies. De nombreux cours d'eau sont sortis de leur lit après des pluies diluviennes en pleine période de mousson, compliquant l'évacuation des populations et l'acheminement de denrées alimentaires, a déclaré dans un communiqué le Premier ministre Najib Razak. --- DERA ISMAIL KHAN, Pakistan - Deux drones ont ouvert le feu sur des repaires de combattants dans le nord-ouest du Pakistan tuant au moins sept d'entre eux, ont déclaré des responsables pakistanais du renseignement. L'attaque a été menée dans la zone dans laquelle l'armée pakistanaise s'est déployée et où elle pourchasse des taliban. --- MOGADISCIO - Huit rebelles islamistes somaliens d'Al Chabaab se sont introduits hier dans une base de l'Union africaine (UA) à Mogadiscio où ils ont tué trois "casques verts" de l'Amisom et un sous-traitant civil, rapportent l'organisation et les autorités somaliennes. Le mouvement, qui a revendiqué l'attaque, parle quant à lui de 14 morts. Selon des témoins, des explosions et des échanges de tirs ont retenti une bonne partie de la journée. --- PARIS - Une quarantaine de vols effectuant pour l'essentiel des liaisons en France seront annulés ou modifiés aujourd'hui par EasyJet en raison d'une grève lancée par deux syndicats d'hôtesses et de stewards. Le SNPNC-FO (majoritaire) et l'Unac ont annoncé une grève pour aujourd'hui et demain, mais aucun vol n'était programmé le jour de Noël, précise la compagnie dans un communiqué. Pour dedmain, 1.200 vols sont prévus au total et la grève "affectera essentiellement les vols domestiques français", soit 38 vols sur environ 150.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant