RESUME DE L'ACTUALITE A 11h00 GMT (26/02)

le
0

KIEV - Le président ukrainien Petro Porochenko va probablement ordonner dans la journée aux forces gouvernementales de retirer leurs armes lourdes de la ligne de front, conformément à l'accord conclu le 12 février avec les rebelles prorusses, a-t-on appris de source militaire. Les séparatistes prorusses ont dit mardi avoir commencé à le faire et ont invité la presse à le constater. De fait, l'intensité des combats semble diminuer depuis ces derniers jours laissant espérer qu'enfin, le cesse-le-feu conclu à Minsk soit respecté. --- BERLIN - Les députés allemands devraient approuver vendredi à une écrasante majorité la prolongation de quatre mois de l'aide financière internationale à la Grèce, même si bon nombre doutent qu'Athènes tienne ses promesses de réformes. La coalition dirigée par la chancelière Angela Merkel dispose d'une majorité suffisante au Bundestag pour assurer un vote positif même si de nombreux élus ont exprimé leur scepticisme quant à la fiabilité des engagements grecs. Le ministre des Finances Wolfgang Schäuble, qui a adopté ces dernières semaines une attitude plus que ferme vis-à-vis d'Athènes, a plaidé auprès des députés en faveur de la prolongation, tout en ajoutant qu'elle pourrait être invalidée si la Grèce ne respectait pas ses engagements. Yanis Varoufakis a évoqué ces derniers jours la possibilité d'une décote de la dette publique et laissé entendre qu'Athènes aurait du mal à honorer ses obligations envers ses créanciers au cours des prochains mois. --- VIENNE - La France se considère comme un intermédiaire entre la Grèce et ses partenaires de la zone euro, a déclaré le ministre des Finances au quotidien autrichien Der Standard. "Paris veut être le lien entre Athènes et la zone euro. Nous ne pouvons pas agir comme si rien n'avait changé en Grèce lors des dernières élections", dit Michel Sapin. Il a estimé que tous les membres de la zone euro devaient respecter les règles communes et ajouté que les ministres des Finances de la zone euro avaient eu raison de prolonger de quatre mois l'aide à la Grèce afin de donner à Athènes du temps supplémentaire pour élaborer un plan viable. --- PARIS - Le porte-parole du gouvernement français a écarté toute nouvelle hausse d'impôts dans le cadre des efforts budgétaires supplémentaires réclamés par la Commission européenne. "C'est très clair, il n'y aura pas de hausse d'impôts", a déclaré Stéphane Le Foll sur France 2. "Des économies seront faites dans tous les secteurs", à l'exception du budget de la Défense qui a été sanctuarisé, a-t-il ajouté. La Commission a demandé mercredi à la France d'accentuer son effort budgétaire pour le porter à 0,5 point de PIB cette année au lieu de 0,3 estimé actuellement. Le gouvernement doit donc trouver 0,2 point de PIB supplémentaire, soit environ 4 milliards d'euros. --- PARIS - La visite de quatre parlementaires français en Syrie, où trois d'entre eux ont rencontré Bachar al Assad, est "une faute morale" au regard de la responsabilité du régime dans le conflit qui ravage le pays depuis quatre ans, a dit Manuel Valls. Le déplacement des quatre élus PS, UMP et UDI constitue une ligne de fracture avec la position officielle de la diplomatie française qui a rompu tout contact avec le régime syrien en mars 2012 sur fond de répression orchestrée par Bachar al Assad. Il illustre également les interrogations grandissantes au sein des cercles diplomatiques et de renseignements sur l'attitude à adopter face à Damas, qui pourrait contribuer à endiguer la montée en puissance de l'Etat islamique (EI). Tout en reconnaissant le droit des parlementaires "à se déplacer", le Premier ministre a condamné leur initiative "avec la plus grande vigueur". --- BAGDAD - Une frappe aérienne de la coalition menée par les Etats-Unis a causé la mort de 17 combattants de l'Etat islamique (EI) et de neuf civils en Irak, près de la ville frontalière d'Al Kaïm, a-t-on appris de source médicale. Selon la chaîne arabophone Al Arabia Al Hadath qui cite des sources anonymes, Abou Bakr al Baghdadi, calife autoproclammé de l'EI, se trouvait sur place mais cette information n'a pas pu être confirmée. --- BEYROUTH - Des djihadistes de l'Etat islamique ont enlevé 220 chrétiens assyriens dans des villages du nord-est de la Syrie au cours des trois derniers jours, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'homme. L'OSDH explique que les enlèvements se sont produits lors de la capture d'une dizaine de villages situés non loin de la ville d'Hassaka. Cette région du nord-est de la Syrie est le théâtre d'affrontements entre djihadistes de l'Etat islamique et combattants kurdes des Unités de protection du peuple (YPG). Les miliciens kurdes ont lancé une double offensive contre l'EI dimanche, avec le soutien de peshmergas irakiens et l'appui aérien de la coalition formée par les Etats-Unis. --- ISMAILIA/LE CAIRE - Plusieurs dizaines d'islamistes ont été tués par l'armée égyptienne dans le nord du Sinaï, a-t-on appris de sources proches des services de sécurité. Des hélicoptères Apache ont détruit quatre véhicules, tuant 18 militants islamistes présumés. Vingt autres ont été tués dans le bombardement de bâtiments dans la ville de Cheikh Zouweid, où ils s'étaient rassemblés, selon les sources. LE CAIRE - Une personne a trouvé la mort et cinq autres ont été blessées au Caire dans l'explosion de deux bombes dans la capitale égyptienne, a-t-ont appris de sources proches des services de sécurité. Trois autres engins ont explosé dans le quartier de Mohandeseen, provoquant quelques dégâts alentours sans faire de victime, a ajouté le ministère. Les attentats n'ont pas été revendiqués. --- PARIS - Le gouvernement va créer une instance de dialogue pour combler les faiblesses du Conseil français du culte musulman (CFCM), qui n'a jamais réussi à s'imposer vraiment depuis sa création en 2003. Il s'agit d'un élément clé du plan destiné à favoriser le dialogue avec l'islam, la sécurité des musulmans et la formation de leurs représentants qui a été présenté en conseil des ministres, un mois et demi après les attentats de Paris. Des propositions visant à élargir la représentativité des organisations musulmanes devront émerger de cette consultation avant le ramadan, autour du 17 juin, précise-t-on au ministère de l'Intérieur. Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a précisé hier que cette instance de dialogue se réunirait deux fois par an autour du Premier ministre "pour discuter de questions très concrètes", et que le CFCM resterait la pierre angulaire du dispositif. --- PARIS - Manuel Valls a annoncé hier aux partenaires sociaux qu'un projet de loi sur la modernisation du dialogue social serait présenté au conseil des ministres fin mars, début avril pour adoption définitive cet été afin de doper l'emploi. Le Premier ministre a décidé de reprendre la main après l'échec des négociations entre le patronat et les syndicats sur ce sujet jugé crucial par l'exécutif, tout en promettant la poursuite de la concertation sur le futur texte. "Un dialogue social de meilleure qualité améliore la performance collective. C'est pour cela que le gouvernement entend proposer une réforme ambitieuse", a déclaré Manuel Valls, selon le texte de son discours devant les partenaires sociaux. --- PARIS - Trois journalistes de la chaîne de télévision Al Djazira ont été mis en garde à vue hier à Paris après avoir été interpellés en possession d'un drone, a-t-on appris de source judiciaire. Ils sont soupçonnés d'avoir fait voler cet engin dans l'après-midi au bois de Boulogne, a-t-on précisé. "Il n'y a aucun rapprochement pour le moment entre ces interpellations et les survols nocturnes" de sites à Paris par des engins volants sans pilotes, a précisé la source. Après le survol de centrales et de sites nucléaires fin 2014, cinq drones ont été repérés survolant des sites sensibles de Paris, dont l'ambassade des Etats-Unis et les parages de l'Elysée, dans la nuit de lundi à mardi. Des vols similaires ont eu lieu la nuit suivante. (Jean-Philippe Lefief pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant