RESUME DE L'ACTUALITE A 11h00 GMT (21/12)

le
0

TUNIS - Près de 5,3 millions d'électeurs sont appelés aux urnes aujourd'hui en Tunisie pour départager Béji Caïd Essebsi et Moncef Marzouki au second tour de l'élection présidentielle qui clôt la transition près de quatre ans après le renversement de Zine ben Ali. Au premier tour, le 23 novembre, Essebsi, candidat de l'alliance laïque Nidaa Tounès, a obtenu 39,4% des suffrages contre 33,4% à Marzouki, président sortant élu il y a trois ans par l'assemblée constituante. Moins de 200.000 voix les séparent. Ancien ministre et président de la Chambre des députés du temps d'Habib Bourguiba et de Ben Ali, Essebsi est accusé par ses détracteurs d'incarner à 88 ans les régimes autocratiques du passé. Marzouki, 69 ans, se voit reprocher son alliance avec les islamistes d'Ennahda qui lui a permis d'être élu président de transition. Les bureaux de vote, qui ont ouvert à 08h00 (07h00 GMT), fermeront à 18h00. L'Instance supérieure indépendante des élections (ISIE) ne devraient communiquer aucun résultat préliminaire avant demain. Un important dispositif de sécurité a été mis en place pour assurer le bon déroulement de cette première élection présidentielle au suffrage universel direct que des islamistes ont menacé de perturber. Tard hier soir, un homme armé a été tué et trois autres arrêtés dans une fusillade devant un bureau de vote du gouvernorat de Kairouan, dans le centre du pays. --- NEW YORK - Un Noir de 28 ans a abattu hier deux policiers à New York avant de se donner la mort. Un message laissé sur internet évoque un acte de vengeance contre les violences policières dont sont victimes des membres de la communauté afro-américaine. "Ils prennent un des nôtres (...) Prenons deux des leurs", peut-on lire sur ce texte diffusé via le site Instagram et accompagné de hashtags évoquant Eric Garner et Michael Brown, deux Noirs morts cette année dans des incidents impliquant des policiers blancs, le premier à New York, le second à Ferguson dans le Missouri. Dans les deux cas, des grands jurys ont décidé de ne pas poursuivre les policiers. Barack Obama a dit condamner sans réserve ce double meurtre. Les policiers, a-t-il dit, "méritent chaque jour notre respect et notre gratitude". --- HONOLULU - Les Etats-Unis ont noué des contacts avec plusieurs pays pour tenter d'organiser une riposte internationale au piratage informatique du studio de cinéma Sony Pictures, qu'ils imputent à la Corée du Nord. Les pays consultés sont la Grande-Bretagne, l'Australie, la Nouvelle-Zélande, la Corée du Sud, le Japon, la Chine et la Russie. Washington a opposé en revanche une fin de non recevoir à la Corée du Nord, qui a démenti hier être à l'origine de cette attaque informatique et a proposé la création d'une commission d'enquête conjointe pour établir la vérité. Les "Guardians of peace" (Gardiens de la paix) qui ont revendiqué la cyberattaque contre la filiale de Sony ont exigé, et obtenu, que la comédie "The Interview", dans laquelle deux journalistes sont mandatés par la CIA pour assassiner le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un, ne soit pas diffusée. --- MONT SINDJAR, Irak - Des combattants kurdes irakiens se sont déployés hier sur le flanc nord du mont Sindjar en faisant le signe de la victoire, deux jours après avoir réussi à briser l'encerclement par l'Etat islamique de ce refuge de la minorité yazidie, assiégée depuis des mois par les djihadistes. Une journaliste de Reuters arrivée dans ce massif montagneux du nord-ouest de l'Irak hier soir a pu voir les combattants kurdes et yazidis célébrer le succès de leur offensive déclenchée mercredi matin avec l'appui aérien des Etats-Unis. C'est le sort des Yazidis assiégés par l'EI, ainsi que la progression des djihadistes vers Erbil, la capitale du Kurdistan autonome, qui a incité Barack Obama à ordonner des frappes aériennes contre le groupe islamiste en août dernier. Des milliers de Yazidis, une minorité religieuse kurdophone, ont été tués ou capturés par les hommes de l'EI. --- GENEVE - La fièvre Ebola a fait 7.373 morts en Guinée, en Sierra Leone et au Liberia sur un total de 19.031 cas recensés dans les trois pays les plus touchés par l'épidémie en cours depuis le mois de mars, a annoncé hier l'Organisation mondiale de la santé (OMS). D'après ce nouveau bilan, près de 500 décès supplémentaires ont été enregistrés depuis les chiffres communiqués le 17 décembre par l'OMS. --- PARIS - Le parquet antiterroriste a été saisi hier après la mort d'un individu qui a attaqué au couteau des policiers du commissariat de Joué-lès-Tours (Indre-et-Loire) en criant "Allahou Akbar" avant d'être abattu, a-t-on appris de sources judiciaires. "Celui-ci, connu des services de police pour des faits de délinquance de droit commun, ne s'était jamais signalé par des activités à caractère terroriste. Les premiers éléments de l'enquête orientent cependant les investigations en ce sens", a déclaré le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve dans un communiqué diffusé hier soir. Trois policiers ont été blessés, dont deux sérieusement, mais leurs jours ne sont pas en danger, a indiqué la préfecture d'Indre-et-Loire. --- PARIS - Thales annoncera demain la nomination d'Henri Proglio, l'ex-patron d'EDF, au poste de président non exécutif, avec pour directeur général Patrice Caine, actuel numéro deux de l'équipementier d'aérospatiale et de défense, selon des sources citées hier soir par l'AFP. L'Etat et Dassault Aviation, les deux principaux actionnaires du groupe, discutent depuis plusieurs semaines sur la succession de l'ex-PDG Jean-Bernard Lévy, dont la nomination surprise à la tête d'EDF pour remplacer Henri Proglio a été annoncée le 15 octobre. Ni Thales, ni Dassault, ni Bercy n'ont pu être joints dans l'immédiat.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant