RESUME DE L'ACTUALITE A 11h00 GMT (16/02)

le
0

LE CAIRE - L'armée de l'air égyptienne a bombardé tôt dans la matinée des positions du groupe Etat islamique (EI) en Libye, annonce la télévision d'Etat au lendemain de la diffusion d'une vidéo montrant la décapitation de 21 Égyptiens de confession copte. L'attaque aérienne, aux premières heures du jour, a été réalisée conjointement avec les forces aériennes fidèles au gouvernement officiel libyen. L'opération visait des camps, des sites d'entraînement et des arsenaux de l'EI situés à proximité de la frontière avec la Libye. C'est la première fois que l'Egypte confirme avoir mené des frappes aériennes contre le groupe islamiste, ce qui laisse entendre que le président égyptien Abdel Fattah al Sissi est prêt à une confrontation avec les djihadistes de l'EI basés en Libye. Le Caire a de nouveau demandé lundi à ce que la coalition formée à l'initiative des Etats-Unis pour combattre l'EI s'attaque aux rebelles islamistes implantés en Libye. L'Egypte s'est jusque là tenue à l'écart de la coalition emmenée par les Etats-Unis qui mène régulièrement des attaques contre des positions de l'EI en Irak et en Syrie, préférant concentrer ses efforts sur ses propres frontières menacées par des insurgés islamistes. PARIS - La France va signer dans la journée le contrat de vente de 24 Rafale et d'une frégate multimissions à l'Egypte à l'heure où le pays, riverain d'une Libye plongée en plein chaos, est la cible d'attaques revendiquées par l'Etat islamique. A quelques heures du déplacement à forte connotation sécuritaire de Jean-Yves Le Drian au Caire, qui doit marquer la première vente à l'export de l'avion de combat français, Abdel Fattah al Sissi et François Hollande se sont entretenus par téléphone pour évoquer la situation dans la région. --- COPENHAGUE - Les deux hommes arrêtés hier par les forces de l'ordre danoises ont été formellement accusés aujourd'hui d'avoir aidé le suspect des attaques de Copenhague, annonce la police. "Les deux hommes sont accusés d'avoir soutenu le suspect lié aux fusillades de Krudttonden et Krystalgadeen en lui apportant des conseils et une aide matérielle", dit la police dans un communiqué donner sans davantage de précisions. La capitale danoise a été visée par deux fusillades samedi après-midi et dimanche matin, la première dans un centre culturel, la seconde devant la grande synagogue de Copenhaque, faisant deux morts. Le suspect, tué lors d'une fusillade dimanche en début de matinée, était un jeune homme de nationalité danoise, âgé de 22 ans et déjà connu des services de police pour des actes de violence et pour détention d'armes. --- VOUHLEHIRSK, Ukraine - La ville de Debaltseve était toujours visée par d'intenses bombardements ce matin, au lendemain de l'entrée en vigueur d'un cessez-le-feu qui, d'après les rebelles pro-russes, ne concerne pas cette zone. Une source militaire ukrainienne a déclaré aujourd'hui que quatre soldats de l'armée gouvernementale avaient été tués et 21 blessés depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu. Un correspondant de Reuters présent à Vuhlehirsk, à environ 10 kilomètres à l'ouest de Debaltseve, a entendu des bombardements très intenses, disant entendre des explosions toutes les dix secondes environ. --- BERLIN - Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a déclaré ce matin qu'il n'était pas très optimiste sur les chances d'un accord entre la Grèce et ses partenaires européens à l'issue des discussions prévues dans la journée à Bruxelles entre ministres des Finances de la zone euro. Le ministre des Finances grec, Yanis Varoufakis, rencontre ses homologues et le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, aujourd'hui à Bruxelles pour tenter de parvenir à un accord sur le programme d'aide de la Grèce, qui expire le 28 février. "Je m'attends à des négociations difficiles mais je n'en suis pas moins plein de confiance", a déclaré pour sa part le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, au magazine allemand Stern. Un responsable européen s'est montré plus pessimiste, déclarant que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker effectuait une "dernière tentative" pour parvenir à un accord "dans une situation extrêmement difficile", après s'être entretenu dimanche au téléphone avec Alexis Tsipras. --- PARIS - La menace terroriste reste "particulièrement élevée" en Europe et en France et les moyens déployés pour y faire face depuis les attentats de janvier le resteront "autant que nécessaire", a déclaré ce matin Manuel Valls sur RTL. "Il faut s'habituer (...) à vivre avec cette menace terroriste qui est le fruit d'organisations internationales particulièrement barbares, comme Daesh ou al Qaïda, mais aussi d'individus radicalisés qui sont sur notre sol, qui sont des Français", a-t-il ajouté. MONTRY, Seine-et-Marne - François Hollande s'est rendu ce matin à Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, sur les lieux de l'entrepôt où s'étaient retranchés les frères Kouachi, auteurs présumés de la fusillade de Charlie Hebdo le 7 janvier dernier. Le chef de l'Etat a assuré le maire de la commune et le directeur de l'imprimerie CTD, qui n'a toujours pas rouvert ses portes, de la solidarité de l'Etat. --- PARIS/MONTRY (Seine-et-Marne) - François Hollande et Manuel Valls ont vivement condamné aujourd'hui la profanation de plus de 200 tombes dans le cimetière juif de Sarre-Union, dans le Bas-Rhin, acte antisémite qui appelle selon le président "la réaction la plus forte". En déplacement à Montry, en Seine-et-Marne, le chef de l'Etat a annoncé qu'il assisterait à la cérémonie prévue mardi sur le site "si les conditions sont réunies, c'est-à-dire s'il y a eu le travail d'enquête". "Rien ne sera toléré et rien ne sera laissé comme ça sans réaction", a dit François Hollande, appelant à un "sursaut de la communauté nationale". --- PARIS - La moitié des sympathisants de l'UMP sont favorables à des alliances locales entre leur formation politique et le Front national pour les départementales de mars prochain, selon un sondage réalisé par TNS Sofres pour France Info, Le Monde et Canal+, un bond de dix points par rapport à l'an dernier. Ils sont 45% à refuser de tels accords locaux mais 43% des électeurs UMP souhaitent un accord électoral national entre les deux partis, contre 50% qui sont d'un avis contraire. Dans l'autre sens, 73% des sympathisants FN sont pour des alliances locales avec l'UMP et 77% pour un accord national. Pour l'ensemble des Français, les pourcentages sont respectivement de 30 et de 28%. --- TOKYO - Après deux trimestres consécutifs de contraction, l'économie japonaise a rebondi dans les trois derniers mois de 2014, mais moins que prévu, les dépenses des ménages et des entreprises se révélant décevantes. Le produit intérieur brut a crû de 2,2% en rythme annualisé sur le trimestre d'octobre à décembre, selon les statistiques gouvernementales publiées aujourd'hui. Cette première estimation de la hausse du PIB fait suite à une contraction de 2,3% au troisième trimestre 2014, quand l'économie souffrait encore de la hausse de la TVA.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant