RESUME DE L'ACTUALITE A 11h00 GMT (12/03)

le
0

FERGUSON, Missouri - Deux policiers ont été blessés par balle tôt ce matin à Ferguson, dans le Missouri, lors d'une manifestation devant le commissariat de police de cette ville des Etats-Unis théâtre d'émeutes en août après la mort d'un adolescent noir tué par un policier blanc. L'un d'eux a été touché au visage et l'autre à l'épaule. Ils sont conscients et ont été transportés à l'hôpital pour y être soignés, a déclaré à la presse Jon Belmar, le chef de la police de St Louis, la grande ville voisine de Ferguson. Les manifestants, qui commençaient à se disperser quand les coups de feu ont éclaté - au moins trois, selon Jon Belmar -, ont fui les lieux en entendant les détonations, peu après minuit. --- DUBAI - Le guide suprême de la Révolution iranienne a fustigé aujourd'hui la lettre ouverte des sénateurs républicains menaçant de remettre en cause un accord sur le nucléaire à la fin du mandat de Barack Obama et exprimé sa méfiance envers la propension qu'ont selon lui les Etats-Unis à "poignarder dans le dos". Selon l'agence de presse Mehr, qui rapporte l'information, l'ayatollah Ali Khamenei a estimé pendant une réunion avec le président Hassan Rohani que les Américains devenaient "plus intransigeants, plus durs et plus grossiers" à chaque fois que les négociateurs progressaient sur la voie d'un accord. --- MOSCOU - Vladimir Poutine a justifié l'annexion de la région ukrainienne de Crimée par la Russie il y a un an en expliquant que cette initiative "décisive" avait évité un conflit du type de celui qui secoue l'est de l'Ukraine, rapporte aujourd'hui l'agence de presse russe Ria Novosti. Réagissant avec célérité au renversement du président Viktor Ianoukovitch à Kiev, Moscou a annexé la péninsule, qui héberge une importante base navale et de nombreux russophones, en mars 2014, après y avoir envoyé des soldats sans signe distinctif et organisé un référendum dont les résultats n'ont pas été reconnus par la communauté internationale. --- DJAKARTA - Les dix étrangers condamnés à mort en Indonésie pour trafic de drogue, dont le Français Serge Atlaoui, seront exécutés en même temps mais pas avant au moins 16 jours, le temps d'examiner leurs différents recours, a annoncé aujourd'hui le parquet général indonésien. Arrêté en 2005 dans un atelier clandestin de production d'ecstasy, Serge Atlaoui a été condamné à mort en 2007. Ses proches affirment que cet artisan soudeur de profession avait accepté d'installer des machines dans cet atelier en ignorant leur usage. Ils le disent victime d'un procès inéquitable, bâclé. --- BEYROUTH - Quelque 83% de toutes les sources de lumière se sont éteintes en Syrie depuis le début de la guerre civile en 2011, montrent aujourd'hui des recherches basées sur l'étude des images satellites du pays. Plus de 200.000 personnes sont mortes et près de quatre millions ont fui le pays en raison du conflit, selon les Nations unies. Cette étude a été menée par une coalition de 130 organisations humanitaires et de défense des droits de l'homme, baptisée WithSyria, en coordination avec des chercheurs de l'université de Wuhan en Chine. Elle a consisté à comparer la lumière captée en moyenne chaque mois par les satellites durant les nuits de ciel clair, entre mars 2011 et mars 2015. --- VEYRINS-THUELLIN, Isère - L'euro est maintenant à sa bonne parité, a déclaré ce matin François Hollande, après un net recul de la devise européenne face au dollar ces derniers jours. "Il y aura un effet favorable pour l'activité avec un euro qui est maintenant à sa bonne parité", a déclaré le chef de l'Etat en marge d'une visite d'un site du groupe Poma, une entreprise spécialisée dans le transport de voyageurs par câble. L'euro est tombé aujourd'hui sous 1,05 dollar, son plus bas niveau depuis 12 ans, avant de se reprendre légèrement. --- PARIS - Plusieurs responsables politiques de droite comme de gauche ont rejeté aujourd'hui la proposition écologiste de rendre obligatoire le vote en France, à dix jours d'élections départementales pour lesquelles on prédit un fort taux d'abstention. Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, s'est dit opposé à cette proposition, à titre personnel. "A dix jours du premier tour des élections départementales, (...) la première des choses eut été pour la gauche d'être en capacité de se rassembler", a-t-il dit sur BFM TV et RMC. --- PARIS - Les habitants de la dizaine de villes qui ont élu un maire Front national il y a un an se déclarent satisfaits à 73% de leur choix, dix points de plus que ceux de villes comparables dirigées par des élus d'autres bords politiques. Un sondage Ifop-Fiducial pour iTELE, Sud Radio et Paris Match diffusé aujourd'hui montre que seuls 27% des habitants des villes "frontistes" (Beaucaire, Béziers, Cogolin, Fréjus, Hayange, Hénin-Beaumont, Le Luc, Le Pontet, Mantes-la-Ville et Villers-Cotterêts) se disent plutôt ou très mécontents. Ils estiment à 52% que les médias donnent une mauvaise image de leur ville, et 34% d'entre eux se disent "choqués" par certaines mesures prises par leur maire, comme la fin de la gratuité dans les cantines dans certaines villes. --- PARIS - L'Autorité de la concurrence a infligé aujourd'hui un montant total de 192,7 millions d'euros d'amendes à dix producteurs de produits laitiers pour une entente sur les prix des produits vendus sous marques de distributeurs entre 2006 et 2012. --- PARIS - Les syndicats CFDT, SNJ et Unsa de Radio France appellent les salariés à arrêter le travail pendant 24 heures aujourd'hui pour la défense de l'emploi. "Une menace de réduction drastique des effectifs pèse sur l'ensemble des services à Radio France", écrivent-ils dans un communiqué commun. "Si le PDG ne nous défend pas davantage, un plan social aux conséquences désastreuses se profile."

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant