RESUME DE L'ACTUALITE A 11h00 GMT (06/04)

le
0

PARIS - Les forces spéciales françaises ont libéré un otage néerlandais lors d'une opération ce matin dans le nord du Mali, annonce le ministère de la défense. Plusieurs individus ont été capturés lors de l'opération qui a permis la libération de Sjaak Rijke, enlevé à Tombouctou en novembre 2011. Les ministres français de la Défense et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian et Laurent Fabius, ont informé leurs homologues néerlandais de la libération de l'otage, qui était apparu sur une vidéo d'Al Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) diffusée en novembre dernier. --- ADEN, Yémen - Des explosions ont été entendues aujourd'hui dans Aden, la grande ville du sud du Yémen où des habitants rapportent qu'un navire de guerre bombarde des positions tenues par les rebelles chiites Houthis à la périphérie de la ville. Aden, dernière place forte tenue par les partisans du président Abd-Rabbou Mansour Hadi, est depuis plusieurs jours le théâtre de combats de rue et de bombardements. L'offensive aérienne déclenchée le 26 mars par l'Arabie saoudite et ses alliés sunnites n'a pas stoppé la progression des rebelles chiites Houthis, alliés à l'Iran. ISLAMABAD - L'Arabie saoudite a demandé au Pakistan des avions de guerre, des bateaux et des soldats, a révélé aujourd'hui le ministre pakistanais de la Défense, Khawaja Asif, à l'ouverture d'un débat au Parlement sur la demande d'aide militaire formulée par Ryad dans sa lutte contre les Houthis chiites au Yémen. En demandant au Pakistan de s'impliquer dans l'offensive déclenchée le 26 mars dernier, l'Arabie saoudite, principale puissance sunnite dans la région du Golfe, place le Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif dans une position délicate. Le Pakistan, majoritairement sunnite, est en effet le théâtre de tensions religieuses, des groupes armés s'en prenant à des membres de la minorité chiite, qui représente 20% d'une population de 180 millions d'habitants. --- BEYROUTH - Des combattants de l'organisation Etat islamique (EI) ont détruit à l'explosif une église syrienne vieille de 80 ans le dimanche de Pâques dans la province de Hassaka (nord-est), rapporte aujourd'hui l'agence de presse syrienne SANA. L'agence, qui ne fait pas mention de victimes, précise que l'édifice visé, l'église de la Vierge Marie, se trouve à Tel Nasri, une localité assyrienne située dans une zone où des milices chrétiennes et kurdes combattent les djihadistes de l'Etat islamique. --- NAIROBI - Des avions kényans ont bombardé deux camps des Chabaab, les islamistes somaliens qui ont revendiqué le massacre du campus universitaire de Garissa, dans l'est du Kenya, où 148 personnes ont été assassinées la semaine dernière, a-t-on appris aujourd'hui de source militaire. Ces raids aériens visaient la région de Gedo, en Somalie, qui jouxte l'extrémité nord-est du Kenya. Ils constituent la première riposte militaire d'envergure à la tuerie de jeudi à Garissa, située à 200 km de la frontière somalienne. --- WASHINGTON - Le ministre des finances grec Yanis Varoufakis a déclaré que le pays "avait l'intention d'honorer tous ses obligations vis à vis de ses créancier et ce "ad infinitum", cherchant ainsi à apaiser les craintes d'un défaut avant une importante échéance de remboursement cette semaine. S'exprimant à la suite d'une rencontre avec la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) Christine Lagarde, Yanis Varoufakis a ajouté que le gouvernement prévoyait de "réformer la Grèce en profondeur" et qu'il s'efforcerait à améliorer "l'efficacité des négociations" avec ses créanciers. Athènes est en passe de manquer de liquidités et ses créanciers internationaux maintiennent le gel de leur aide financière en reprochant au nouveau gouvernement grec issu du parti de la gauche radicale Syriza l'absence d'engagements clairs en matière de réformes. ATHENES - La Grèce devra parvenir à un accord-cadre sur sa dette avec ses créanciers lors de la réunion de l'Eurogroupe programmée pour le 24 avril, déclare le ministre des Finances Yanis Varoufakis dans une interview que publie aujourd'hui le journal grec Naftemporiki. --- MADRID - Le nombre d'Espagnols inscrits au chômage a reculé de 60.214 en mars par rapport à février, soit une baisse de 1,3% qui ramène le nombre de demandeurs d'emplois à 4,45 millions, selon des données publiées aujourd'hui par le ministère du Travail. --- PARIS - Des responsables politiques de tous bords ont appelé la RATP à revenir sur sa décision de refuser la mention "au bénéfice des chrétiens d'Orient" sur une affiche publicitaire d'un concert du groupe Les Prêtres. La Coordination chrétiens d'Orient en danger (CHREDO) a décidé de son côté de maintenir sa plainte contre la Régie autonome des transports parisiens, qui a tenté sans succès de proposer un compromis. --- PARIS - Les syndicats de Radio France, à l'origine d'un mouvement de grève qui dure depuis 18 jours, ont fait état hier de leur mécontentement face au plan présenté par le président Mathieu Gallet, dont le programme a été en grande partie validé par le ministère de la Culture. Mathieu Gallet avait convoqué une réunion de négociations pour présenter le plan stratégique à partir duquel sera signé avec l'Etat un contrat d'objectifs et de moyens pour la période 2015-2019

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant