RESUME DE L'ACTUALITE A 10h05 GMT (19/10)

le
0

PARIS - Avant d'inaugurer une conférence sociale boycottée par la CGT, François Hollande a prôné ce matin sur RTL l'apaisement social en France, grâce notamment au dialogue avec les syndicats qu'il juge indispensable, et estimé que la situation à Air France n'était pas représentative de l'état du pays. Des licenciements peuvent être évités à Air France si les efforts nécessaires sont réalisés pour permettre à la compagnie d'améliorer sa compétitivité, a encore estimé le chef de l'Etat, en appelant la direction et les organisations syndicales à faire preuve de "responsabilité". Le président de la République a déclaré que la croissance économique atteindrait 1,1% cette année en France, soit un peu mieux que le 1,0% prévu par le gouvernement, et que le chômage finirait pas reculer, sans faire de pronostic sur la date de cette baisse. Il a annoncé en outre qu'il proposerait des mesures pour faciliter l'accession à la propriété, en soulignant que la déprime du secteur de la construction tirait la croissance du pays à la baisse. Au sujet des élections régionales de décembre, le chef de l'Etat a mis en garde contre le vote Front national, estimant que le fait d'avoir une ou des régions dirigées par le FN aurait un impact négatif en France comme à l'étranger. François Hollande a également déclaré que le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian, tête de liste PS en Bretagne, devrait quitter le gouvernement s'il était élu président de région. --- MADRID - Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a jugé vital, aujourd'hui lors d'une visite à Madrid, que les dirigeants israéliens et palestiniens clarifient le statut de l'esplanade des Mosquées à Jérusalem et se mettent d'accord sur les mesures qui peuvent être prises pour calmer les violences qui secouent Israël et les territoires palestiniens depuis le début du mois d'octobre. Le chef de la diplomatie américaine doit rencontrer cette semaine le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu en Allemagne. Il verra aussi le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le roi Abdallah de Jordanie pour discuter des moyens de mettre fin aux violences. Un homme armé a attaqué hier la gare routière de Beersheba, dans le sud d'Israël, tuant un militaire et blessant neuf autres personnes avant d'être abattu, rapporte la police. Un troisième homme a trouvé la mort, un Erythréen pris à tort pour un agresseur qui a été blessé par balles par un vigile puis tué à coups de pied par la foule présente dans la gare. --- MADRID - Le secrétaire d'Etat américain John Kerry a annoncé qu'il rencontrerait cette semaine en Europe les représentants des gouvernements turc, saoudien, jordanien et russe pour discuter d'une transition politique en Syrie. Le chef de la diplomatie américaine, qui s'exprimait lors d'une conférence de presse à Madrid, doit rentrer aux Etats-Unis lundi pour des entretiens à la Maison blanche avant de retourner en Europe. "Je reviendrai dans quelques jours et je vais rencontrer les dirigeants de Russie, de Turquie, d'Arabie saoudite et de Jordanie pour travailler sur des options réelles et tangibles susceptibles de relancer le processus politique et d'apporter une transition politique en Syrie", a déclaré John Kerry. A Moscou, le ministère russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dit être au courant de la proposition de son homologue américain et dit être "en train de l'étudier", selon une dépêche de l'agence Interfax qui cite une source au sein du ministère. --- ISTANBUL/BERLIN - La chancelière allemande Angela Merkel, en visite hier à Istanbul, a offert à la Turquie une assistance financière et diplomatique -- pour accélérer les discussions sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne -- en échange de l'aide d'Ankara face à la crise migratoire qui touche l'Europe. Lors d'une conférence de presse avec le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, Angela Merkel s'est dite prête à appuyer la Turquie dans ses efforts pour adhérer à l'Union. Elle est aussi disposée à aider Ankara qui demande une exemption de visas pour les Turcs désirant se rendre dans un pays de l'UE. Ankara a entamé les négociations formelles d'adhésion en 2005 mais en raison de l'opposition de plusieurs membres de l'UE dont Chypre et la France, seuls 14 chapitres de négociations sur un total de 35 ont été ouverts à ce jour et un seul a été clôturé. --- ZURICH - L'Union démocratique du centre (UDC), parti de la droite anti-immigration, a remporté les élections fédérales de dimanche en Suisse, confortant sa place de premier parti politique du pays. Selon une décompte définitif diffusé par la Radio Télévision Suisse (RTS), l'UDC a remporté 29,4% des suffrages. En 2011, l'UDC avait obtenu 26,6% des voix et les sondages lui prédisaient environ 28% des suffrages. Après l'avancée de l'UDC, couplé à celle du Parti libéral-radical (PLR), favorable aux milieux d'affaires, les commentateurs évoquaient lundi matin un "Rechtsrutsch", un glissement vers la droite du paysage politique suisse. --- PÉKIN - La croissance économique de la Chine est tombée au troisième trimestre sous 7% en rythme annuel pour la première fois depuis la crise financière mondiale, un ralentissement qui, bien qu'un peu moins marqué qu'escompté, plaide pour de nouvelles mesures de soutien et une poursuite de la baisse des taux. Le produit intérieur brut (PIB) n'a progressé que de 6,9%, a annoncé le Bureau national de la statistique, un chiffre légèrement supérieur aux prévisions de 50 économistes interrogés par Reuters qui tablaient en moyenne sur 6,8%. Ce chiffre conforte le scénario selon lequel la Chine saura éviter un atterrissage brutal de son économie, les analystes prédisant désormais un glissement plus progressif de l'activité. --- PARIS - Près de 90% de votants ont dit "oui" à l'union de la gauche et des écologistes pour les élections régionales de décembre lors du référendum organisé par le Parti socialiste, selon des estimations annoncées par Jean-Christophe Cambadélis. Au total, 251.327 personnes (135.027 dans les points de vote, 116.300 sur internet) ont répondu à la question "Face à la droite et à l'extrême droite, souhaitez-vous l'unité de la gauche et des écologistes aux élections régionales?" "C'est le top, pas le flop", a commenté Jean-Christophe Cambadélis lors d'une conférence de presse. "Pour le peuple de gauche, c'est un succès parce que nous avons déjà enregistré des 'bougés', que ce soit au niveau du Parti communiste, que ce soit au niveau des écologistes", a-t-il assuré. --- PARIS - Michel Platini réaffirme que le versement de deux millions de francs suisses (1,8 million d'euros) reçu de la Fifa en 2011 a rémunéré un travail réel et avait été convenu oralement avec Sepp Blatter lors d'un échange relaté dans Le Monde par le président de l'UEFA. L'ancien capitaine de l'équipe de France, candidat déclaré à la présidence de la fédération internationale de football, a été suspendu 90 jours par la commission d'éthique de la Fifa en raison de doutes sur la légalité de ce versement. Dans un entretien publié sur le site internet du Monde, Michel Platini assure qu'il brigue toujours la présidence de la Fifa malgré les accusations qui lui valent un statut "entre celui de témoin et d'accusé" devant la justice suisse, et le risque que sa candidature ne soit pas validée. "Je trouve honteux d'être traîné dans la boue", dit l'ancien meneur de jeu, suspendu au même titre que le président démissionnaire Sepp Blatter ou le secrétaire général de la Fifa Jérôme Valcke, visés par des enquêtes sur des faits de corruption présumée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant