RESUME DE L'ACTUALITE A 10h05 GMT (02/06)

le , mis à jour à 12:20
0

ATHENES - La Grèce a soumis hier soir à ses créanciers un projet d'accord global dont le sort dépend désormais des dirigeants politiques européens, a déclaré aujourd'hui le Premier ministre Alexis Tsipras. "Nous avons soumis un projet réaliste pour sortir la Grèce de la crise. Un projet réaliste dont l'acceptation par les institutions, nos créanciers et nos partenaires en Europe marquera la fin du scénario de la division de l'Europe", a dit le chef du gouvernement à la presse. "Nous n'attendons pas d'eux qu'ils soumettent une proposition. La Grèce soumet un projet, il est désormais clair que (...) la décision appartient aux dirigeants politiques de l'Europe", a-t-il ajouté. Le président de la Banque centrale européenne, Mario Draghi, et la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde, ont débattu du dossier grec hier soir à Berlin avec le président français, François Hollande, la chancelière allemande, Angela Merkel et le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. --- PARIS - La coalition internationale ne fournit pas suffisamment d'aide à l'Irak pour freiner la progression de l'Etat islamique, a estimé ce matin le Premier ministre irakien avant l'ouverture d'un sommet à Paris consacré à la stratégie de lutte contre les djihadistes. "Le soutien aérien n'est pas suffisant", a déclaré à la presse Haïdar al Abadi, qui co-préside le sommet avec le chef de la diplomatie française Laurent Fabius. "Il y a trop peu de surveillance. Daesh (acronyme arabe de l'Etat islamique-NDLR) est mobile et se déplace en très petits groupes". Concernant les armements et les munitions, "nous n'en avons pas reçu beaucoup, nous devons compter sur nous-mêmes", a-t-il ajouté. "Il y a beaucoup de mots concernant le soutien à l'Irak mais peu d'actions sur le terrain". Quelque 24 ministres et institutions internationales sont réunis à Paris ce mardi pour faire le point sur la stratégie de lutte contre les djihadistes à l'heure où la perte des villes de Palmyre et de Ramadi met en doute l'efficacité des bombardements arabo-occidentaux. Les membres de la coalition qui participent aux frappes aériennes écartent pour l'heure toute intervention au sol. --- PARIS - La présidente du Front national, Marine Le Pen, entend faire le "procès du Qatar" en réponse à la "plainte incroyable" déposée par l'émirat contre son numéro deux Florian Philippot, qui accuse Doha de financer le djihadisme. "C'est la première fois qu'un pays porte plainte contre un parlementaire", a-t-elle dit sur iTELE, ajoutant : "Tant mieux, nous allons faire le procès du Qatar, nous allons nous servir de ce procès pour démontrer ce qu'est le Qatar, pour démontrer que c'est une puissance qui a financé les fondamentalistes islamistes". Le Qatar a porté plainte pour diffamation contre le vice-président du FN Florian Philippot qui a accusé l'émirat de financer "l'islamisme qui tue" dans la foulée des attentats de janvier à Paris. --- LE CAIRE - La décision sur la condamnation à mort de l'ancien président islamiste Mohamed Morsi, qui était attendue aujourd'hui en Egypte, a été reportée au 16 juin, a annoncé un tribunal du Caire. La justice égyptienne a réclamé le mois dernier la peine de mort pour Mohamed Morsi et d'autres responsables des Frères musulmans, dont le guide de la confrérie Mohamed Badie, reconnus coupables d'implication dans le meurtre et l'enlèvement de policiers, dans l'attaque de postes de police et dans une évasion collective d'une prison du Caire durant le soulèvement de 2011 contre Hosni Moubarak. --- SHANGHAI - Un bateau avec 458 personnes à bord, essentiellement des touristes chinois âgés, a fait naufrage hier soir par mauvais temps sur le Yangzi Jiang, plus long fleuve de Chine, et seules une douzaine de personnes ont pu être secourues jusqu'à présent, rapportent les médias officiels. Cinq corps ont été jusqu'ici récupérés par les sauveteurs, dont le travail est gêné par la pluie et le mauvais temps. L'agence Chine nouvelle écrit que les secours ont pu entendre les cris de passagers appelant à l'aide de l'intérieur du navire. --- BRUXELLES - Les prix à la consommation ont augmenté de 0,3% dans la zone euro en mai, mettant fin à une série de cinq mois de baisse ou de stagnation malgré une nouvelle diminution des prix des l'énergie, selon l'estimation rapide publiée ce matin par Eurostat, l'office statistique de l'Union européenne. L'estimation rapide d'Eurostat ne comporte pas de variation mensuelle mais les données sur un an montrent que les prix ont surtout augmenté dans les services (+1,3% après +1,0% en avril) et dans l'alimentation (+1,2% contre +1,0% en avril). --- BERLIN - Le taux de chômage s'est maintenu à 6,4% en mai en Allemagne, son niveau le plus bas depuis la réunification du pays en 1990, ce qui donne à penser que la consommation des ménages va continuer de soutenir la croissance de la première économie de la zone euro. Le nombre de personnes sans emploi a reculé de 6.000 (contre un consensus Reuters de -10.000), à 2,786 millions, en données corrigées des variations saisonnières. --- PARIS - Le porte-parole du gouvernement a ouvert ce matin la porte à une réorientation du pacte de responsabilité si le patronat n'assume pas ses responsabilités en termes de créations d'emploi. Stéphane Le Foll a indiqué en outre sur Europe 1 que les 100.000 nouveaux contrats aidés dont la création a été annoncée lundi par le ministre du Travail François Rebsamen seraient financées "avec des économies sur le budget de la nation". Au lendemain de l'annonce d'un nouveau record de demandeurs d'emplois, il a appelé les entreprises à assumer leurs responsabilités en termes de contreparties aux baisses de charges et de fiscalité prévues par le pacte. Le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A (sans aucune activité) a progressé de 0,7% le mois dernier, soit de 26.200 personnes, pour s'inscrire à 3.536.000, un nouveau record. --- PARIS - Une opération de police a été lancée ce matin pour évacuer un camp de 350 migrants africains installé depuis plusieurs mois sous le pont du métro aérien boulevard de La Chapelle à Paris. Les forces de l'ordre sont intervenues pour démanteler les tentes et évacuer leurs occupants, pour l'essentiel des Erythréens et des Soudanais. La ministre des Affaires sociales et de la Santé, Marisol Touraine, a justifié cette opération par des raisons sanitaires. --- PARIS - Nicolas Sarkozy a reconduit ce matin Nathalie Kosciusko-Morizet comme numéro deux du principal parti d'opposition, Les Républicains (ex-UMP), et promu Eric Woerth au poste de délégué général au projet. Laurent Wauquiez est confirmé au poste de secrétaire général, poste qu'il occupait déjà au sein de l'UMP depuis le retour de Nicolas Sarkozy à la tête de la formation, lit-on dans un communiqué. Le maintien de Nathalie Kosciusko-Morizet au poste de numéro deux avait fait l'objet de spéculations dans la presse ces derniers jours, l'ancienne ministre faisant l'objet de nombreuses critiques en interne pour sa liberté de parole.Elle perd toutefois la responsabilité du projet de l'UMP au profit d'Eric Woerth, réhabilité après sa relaxe dans l'affaire Bettencourt. --- ZURICH - La Fifa a démenti ce matin l'implication de son secrétaire général Jérôme Valcke ou de tout autre membre de son actuelle direction dans un transfert de 10 millions de dollars au coeur d'un scandale de corruption sur lequel enquête la justice américaine. Selon une source proche du dossier, Jérôme Valcke, bras droit du président Sepp Blatter, aurait supervisé le versement de cette somme en 2008 à Jack Warner, vice-président de la Fifa à l'époque. Le nom de Jérôme Valcke n'apparaît pas dans l'acte d'accusation déposé auprès d'un tribunal fédéral de Brooklyn, à New York, mais le Français serait le "responsable de haut rang de la Fifa" qui a organisé le transfert de cette somme vers Jack Warner, soupçonné d'avoir encaissé des pots-de-vin pour aider l'Afrique du Sud à obtenir l'organisation de la Coupe du monde 2010.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant