RESUME DE L'ACTUALITE A 10h00 GMT (29/08)

le
0

KIEV - Le Premier ministre ukrainien, Arseni Iatseniouk, a annoncé aujourd'hui que son gouvernement allait demander au parlement de lancer les procédures d'adhésion de l'Ukraine à l'Otan. Cette initiative, qui devrait être très mal accueillie à Moscou, intervient au lendemain des accusations d'"invasion militaire" lancées par Kiev contre la Russie. Arseni Iatseniouk, qui s'exprimait pendant une réunion gouvernementale, a ajouté que l'Ukraine allait quitter le groupe des non-alignés et que son principal objectif était d'adhérer à l'Union européenne. --- MOSCOU/KIEV - Le chef séparatiste ukrainien Alexander Zakhartchenko a affirmé aujourd'hui qu'il était disposé à ouvrir un "corridor humanitaire" destiné à permettre l'évacuation de soldats ukrainiens encerclés par les rebelles. Vladimir Poutine avait lui-même demandé jeudi aux insurgés d'établir un tel corridor pour éviter, selon un communiqué du Kremlin, "des pertes de vie inutiles". Les autorités de Kiev, qui accusent la Russie d'avoir lancé une "invasion" en envoyant des soldats et des blindés russes conquérir la ville de Novoazovsk, dans le sud-est de l'Ukraine, ont qualifié l'épisode du corridor de preuve que les rebelles sont aux ordres de Moscou. KIEV - Les combats entre les forces gouvernementales ukrainiennes et les rebelles séparatistes pro-russes de l'est de l'Ukraine ont fait 2.593 morts depuis le mois d'avril, a déclaré ce matin un responsable des Nations unies. --- MOSCOU - Le ministre russe de l'Energie a déclaré aujourd'hui que son pays était toujours disposé à reprendre les négociations sur les livraisons de gaz à l'Ukraine et à offrir une "ristourne" à Kiev, avec effet rétroactif. Aucune date n'a été fixée pour de nouvelles discussions trilatérales avec l'Ukraine et la Commission européenne (CE), a cependant dit Alexander Novak à l'issue d'un entretien avec le Commissaire européen à l'Energie. --- GENEVE - Trois millions de Syriens sont enregistrés en tant que réfugiés dans les pays limitrophes de la Syrie à la date de vendredi, soit un million de plus qu'il y a un an, annonce l'Onu. Si l'on ajoute les 6,5 millions de déplacés à l'intérieur de la Syrie, cela signifie que "près de la moitié des Syriens ont déjà dû quitter leur maison ou ont été forcés de fuir pour sauver leur vie", écrit le Haut Commissaire des Nations unies pour les réfugiés (HCR) dans un communiqué. La plupart des réfugiés sont hébergés par les pays voisins de la Syrie, avec les plus fortes communautés au Liban (1,14 million), en Turquie (815 000) et en Jordanie (608 000). Les autres sont principalement en Irak et en Egypte. --- NATIONS UNIES - Un groupe de 43 casques bleus des Nations unies sur le plateau de Golan, occupé par Israël, sont retenus par un groupe armé combattant l'armée syrienne, annonce l'Onu en ajoutant faire "tout son possible" pour obtenir leur libération. Les militaires détenus sont originaires des Philippines et de Fidji. --- WASHINGTON - Le président américain a demandé à son secrétaire d'Etat, John Kerry, de se rendre au Proche-Orient pour constituer une coalition internationale destinée à lutter contre les djihadistes de l'Etat islamique. Barack Obama, qui s'exprimait à la Maison blanche avant une réunion de son conseil de sécurité nationale consacrée à la situation en Irak et en Syrie, a ajouté qu'il avait confié au secrétaire à la Défense, Chuck Hagel, le soin de préparer un éventail d'options militaires. "Ma priorité est de m'assurer que les gains territoriaux de l'Etat islamique en Irak sont effacés", a-t-il déclaré, ajoutant que la stratégie que les Etats-Unis mettront en place comportera "un volet militaire". --- DOHA - Le Hamas ne renoncera pas à la résistance contre Israël tant qu'il n'aura pas atteint ses objectifs, a déclaré hier Khaled Mechaal en qualifiant le récent conflit dans la bande de Gaza d'"étape importante" dans ce but. Lors d'une conférence de presse à Doha, au Qatar, où il vit en exil, le chef du mouvement islamiste palestinien a insisté sur le fait que le Hamas ne déposerait jamais les armes dans le cadre d'un accord partiel, comme celui qui a été conclu au Caire pour mettre fin à sept semaines de combats. --- STOCKHOLM - Une éruption volcanique survenue près du glacier islandais de Dyngjujokull a conduit les autorités à relever d'orange à rouge le niveau d'alerte à l'attention des compagnies aériennes. Aucun nuage de cendres n'a toutefois été détecté dans le ciel au-dessus de cette zone où l'activité sismique connaît un regain depuis environ une semaine. En 2010, l'éruption du volcan Eyjafjallajokull avait entraîné la fermeture pendant six jours de la majeure partie de l'espace aérien européen, ce qui avait affecté dix millions de personnes et coûté 1,7 milliard de dollars (1,3 milliard d'euros). --- ATHENES - Un séisme de magnitude 5,7 est survenu ce matin en mer Méditerranée, à un peu plus de cent kilomètres au sud d'Athènes, selon l'institut américain d'études géologiques (USGS). Aucune victime n'a été signalée dans l'immédiat --- BRUXELLES - L'inflation en zone euro s'est établie à 0,3% en rythme annuel en août, un plus bas depuis octobre 2009, selon la première estimation publiée aujourd'hui par Eurostat. --- PARIS - Le gouvernement français doit dévoiler aujourd'hui un nouveau plan de relance du secteur immobilier, dont la crise pèse très lourd sur l'économie française, incluant des mesures fiscales et de simplification censées donner un coup de fouet à l'investissement. Alors que les chiffres confirment chaque mois la déprime du marché et que la France a affiché une croissance nulle au premier semestre, François Hollande a fait du logement une de ses priorités pour tenter de doper l'activité économique. L'objectif du gouvernement est de "restaurer la confiance", comme l'a dit la ministre du Logement, Sylvia Pinel, dans un entretien au Nouvel Observateur publié hier et, à ce titre, l'essentiel des mesures devrait bénéficier aux investisseurs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant