RESUME DE L'ACTUALITE A 10h00 GMT (17/10)

le
0

JERUSALEM - Deux Palestiniens ont été abattus ce matin alors qu'ils tentaient d'attaquer des Israéliens à l'arme blanche, rapportent les autorités israéliennes. Le premier incident s'est produit dans une colonie juive à Hébron, en Cisjordanie, où un civil israélien, armé, a tué son agresseur, selon l'armée israélienne. Peu après, la police des frontières israélienne a contrôlé un homme dans un faubourg proche de Jérusalem-Est dont elle jugeait la démarche suspecte. Ce dernier a sorti un couteau et essayé de poignarder les policiers, qui l'ont abattu, a déclaré la police. Au cours des deux dernières semaines, 39 Palestiniens et sept Israéliens sont morts dans des heurts et des agressions entre les deux communautés. Barack Obama a appelé vendredi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à éviter de tenir des propos de nature à alimenter cette vague de violence. --- BUDAPEST - La Hongrie, qui a fermé hier soir sa frontière avec la Croatie pour réduire l'afflux de migrants et réfugiés sur son territoire, va rétablir temporairement des contrôles à sa frontière avec la Slovénie, a déclaré son ministre des Affaires étrangères Peter Szijjarto à l'agence de presse MTI. Le chef de la diplomatie hongroise explique avoir été informé que les migrants en provenance de Croatie étaient redirigés vers la frontière entre la Slovénie et la Hongrie, ce qui rend ces contrôles nécessaires. Il ajoute que cette mesure est prise en conformité avec les accords de Schengen sur la libre circulation. Contrairement à la Croatie, la Hongrie et la Slovénie appartiennent à l'espace Schengen. --- ISTANBUL - Le président turc Recep Tayyip Erdogan a estimé hier que l'Union européenne avait mis trop longtemps à réaliser l'importance du rôle d'Ankara dans la crise des migrants et il a accusé les dirigeants européens de manquer de sincérité quand ils évoquent l'adhésion de la Turquie. Lors d'un Conseil européen consacré à la crise migratoire, les dirigeants de l'UE se sont mis d'accord pour offrir à la Turquie une aide financière qui pourrait s'élever à trois milliards d'euros, la perspective d'un assouplissement de l'octroi de visas pour ses ressortissants et une relance des discussions sur son adhésion en échange de sa coopération face à l'afflux de réfugiés vers l'Europe. ---- BEYROUTH - L'armée syrienne, aidée au sol par des renforts iraniens et du Hezbollah libanais, et dans les airs par l'aviation russe, a lancé une offensive au sud d'Alep, ouvrant un nouveau front dans sa reconquête de l'ouest du pays. En pressant l'opposition armée sur plusieurs fronts dans ce secteur, le président syrien Bachar al Assad veut récupérer le contrôle de la "Syrie utile", grosso modo la partie occidentale, alors que l'Est est pratiquement contrôlé par l'Etat islamique. Alep, capitale commerciale et industrielle du pays, était la première ville de Syrie avant le début de la guerre civile, il y a quatre ans. Elle compte aujourd'hui encore deux millions d'habitants. Les forces gouvernementales et différents groupes rebelles s'en partagent le contrôle. --- DUBAI - Deux personnes ont été tuées et deux autres blessées hier soir en Iran, lors d'une cérémonie chiite liée aux commémorations de l'Achoura, par des tireurs circulant en voiture qui ont ouvert le feu sur la foule, rapporte l'agence de presse officieuse Fars. La fusillade s'est produite vers 22h30 (19h00 GMT) à Dezful, dans la province du Khouzestan, dans le sud-ouest du pays, précise Fars en citant un témoin. Une autre attaque visant une réunion de membres de la communauté chiite a eu lieu vendredi soir en Arabie saoudite. Un homme armé a tué cinq personnes dans une salle de prière de la ville de Saihat, dans l'est du royaume. Le groupe djihadiste Etat islamique a revendiqué la responsabilité de l'attaque au cours de laquelle l'agresseur a été abattu par la police. --- ATHENES - Le Parlement grec a approuvé hier soir un ensemble hétéroclite de réformes censé favoriser le déblocage de l'aide internationale promise au cours de l'été et l'ouverture de négociations sur un allègement de la dette du pays. Cette loi prévoit notamment un abaissement des pensions de retraite, un report de l'âge du départ à la retraite, un renforcement des sanctions contre l'évasion fiscale ou encore une libéralisation du marché de l'énergie. --- PARIS - Le patronat et trois syndicats ont conclu hier un accord de principe pour redresser les finances des retraites complémentaires des salariés, notamment en incitant ces derniers à travailler plus longtemps par un système de bonus-malus. Le Medef, la CGPME et l'Union professionnelle artisanale du côté patronal, la CFDT, la CFTC et la CFE-CGC du côté syndical, se retrouveront le 30 octobre pour finaliser cet accord visant à enrayer l'érosion des régimes Agirc et Arrco. Les délégations de la CGT et de Force ouvrière ont en revanche rejeté le compromis proposé en milieu d'après-midi par le Medef. La mesure qui a le plus cristallisé débats et oppositions est celle qui rapportera le moins: elle consiste de facto à allonger d'une année la durée de cotisation pour percevoir une pension complémentaire à taux plein. --- PARIS - Jean-Christophe Cambadélis, premier secrétaire du PS, attend au moins 200.000 votants à son référendum sur l'union de la gauche, qui s'est ouvert hier matin en dépit de la perplexité, voire de l'hostilité de ses alliés habituels. Le patron du Parti socialiste mise sur ce scrutin, annoncé en septembre à la surprise générale, pour enclencher une dynamique favorable à la gauche en vue des élections régionales de décembre et éviter une déroute de la gauche. --- LORIENT - Jean-Yves Le Drian a annoncé son intention d'être candidat à la présidence de la région Bretagne tout en laissant à François Hollande la décision de le maintenir ou non ministre de la Défense en cas de victoire aux élections régionales. Selon son entourage, le départ du gouvernement de ce proche de François Hollande ne fait toutefois aucun doute s'il remporte la région qu'il semble être le seul en mesure de maintenir dans le giron socialiste en décembre prochain. "J'ai décidé d'être candidat à la présidence de la région Bretagne", a déclaré Jean-Yves Le Drian, mettant fin à des mois de spéculation sur son sort politique. --- MARSEILLE - Jean-Marie Le Pen a appelé hier ses soutiens à rallier sa petite-fille Marion Maréchal-Le Pen, qui conduit la liste Front national dans la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) "dans l'intérêt supérieur de la région et de la France". --- PARIS - Les simples consommateurs de cannabis pourront désormais échapper au tribunal en payant immédiatement une amende à la police, selon un décret gouvernemental publié au Journal officiel. Cette "transaction pénale" inspirée de la pratique des douaniers s'appliquera à tous les délits punis d'un maximum d'un an de prison. Elle n'inclura pas le défaut de permis de conduire ou d'assurance, qui relèvent du code de la route et non du code pénal, souligne-t-on au ministère de la Justice.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant