RESUME DE L'ACTUALITE A 10h00 GMT (15/05)

le , mis à jour à 12:15
0

BUJUMBURA - Trois généraux impliqués dans la tentative de coup d'Etat visant à déposer le président burundais, Pierre Nkurunziza, ont été arrêtés mais leur chef, général Godefroid Niyombaré est toujours en fuite, a annoncé ce matin un porte-parole de la présidence. Parmi les officiers arrêtés, figurent un général de police et deux généraux d'armée, dont l'ancien ministre de la Défense Cyrille Ndayirukiye, a dit à Reuters Gervais Abayeho, porte-parole de la présidence. Pierre Nkurunziza est rentré au Burundi hier quelques heures après une déclaration du chef de l'armée faisant état de l'échec du coup d'Etat fomenté la veille. En décidant de briguer un troisième mandat, le président burundais a provoqué la colère de l'opposition, qui l'accuse de trahir la Constitution et les accords de paix d'Arusha ayant mis fin en 2005 à la guerre civile entre Hutus et Tutsis du Burundi qui a fait 300.000 morts. Sa candidature a été validée par la Cour constitutionnelle. --- BEYROUTH - L'organisation Etat islamique a diffusé hier un enregistrement sonore qu'elle attribue à son chef Abou Bakr al Baghdadi, lesquel appelle les musulmans à rejoindre la Syrie et l'Irak ou à prendre les armes dans leurs pays d'origine. Ce serait, si le message est authentifié, le premier message de Baghdadi depuis que des rumeurs le donnaient blessé cette année en Irak. Certains ont évoqué sa mort, d'autres déclaré qu'il ne dirigeait plus l'EI. Dans l'enregistrement posté sur divers sites islamistes par l'organe de l'EI chargé des médias, une voix ressemblant à celle du "calife" autoproclamé déclare: "Il n'y a aucune excuse pour les musulmans de ne pas venir dans l'Etat islamique (...) Participer (au combat) est un devoir pour tout musulman. Nous vous demandons de nous rejoindre ou de prendre les armes là où vous vous trouvez". --- JERUSALEM - Le nouveau gouvernement de coalition de Benjamin Netanyahu, l'un des plus à droite de l'histoire d'Israël, a obtenu l'investiture de la Knesset par la plus courte des majorités, au terme d'une journée qui a vu le Likoud se déchirer sur l'attribution des portefeuilles ministériels. Le Premier ministre israélien s'est réservé quatre portefeuilles ministériels au détriment de poids lourds de son propre parti, alimentant les spéculations sur le fait qu'il les garderait en réserve au cas où Isaac Herzog, le chef de file de l'opposition de centre-gauche, rejoindrait un gouvernement de type "union nationale". "Je laisse la porte ouverte à un élargissement du gouvernement", a reconnu Benjamin Netanyahu dans son discours d'investiture. "Le pays en a besoin." La coalition gouvernementale regroupe, autour des 30 députés du Likoud, les 8 élus du Foyer juif, formation d'extrême droite de Naftali Bennett, les élus des deux partis ultra orthodoxes (6 pour le Parti unifié de la torah, et 7 pour le parti Shas) et les 10 députés du parti centriste Kulanu créé par l'ancien ministre Moshe Kahlon, issu du Likoud. --- WASHINGTON - Barack Obama a promis à ses alliés du Golfe arabo-persique l'aide des Etats-Unis contre toute "attaque extérieure" avec l'espoir de les rassurer sur le degré d'engagement de Washington dans la région malgré la perspective d'un accord sur le programme nucléaire iranien. Au terme d'un mini-sommet à Camp David, dans le Maryland, Barack Obama a déclaré que les Etats-Unis oeuvreraient avec le Conseil de coopération du Golfe (Arabie saoudite, Koweït, Qatar, Bahreïn, Emirats arabes unis et Oman) pour contrer les "activités déstabilisatrices" de Téhéran au Moyen-Orient. Barack Obama n'a cependant pas offert aux Etats du Golfe l'accord de défense formel que certains d'entre eux réclament. Des mesures plus modestes ont été annoncées, portant sur l'aide des Etats-Unis pour la mise en place d'un système régional intégré de défense antimissile, sur la simplification des procédures de vente d'armements et sur l'augmentation des exercices militaires communs. --- DERA ISMAIL KHAN, Pakistan - L'armée pakistanaise a lancé ce matin une offensive aérienne et terrestre contre les taliban retranchés dans le Nord-Waziristan, a-t-on appris de responsables et d'habitants. Des avions de combats pakistanais ont pilonné la vallée de Shawal aux premières heures du jour, tuant entre six et 15 combattants, ont dit quatre sources proches des services pakistanais de renseignements. Les taliban contrôlaient jusqu'en juin dernier la quasi totalité du Nord-Waziristan, zone montagneuse frontalière de l'Afghanistan. Ils maintiennent leur emprise sur la vallée de Shawal d'où ils lancent leurs attaques contre les forces pakistanaises. --- PEKIN/NEW DELHI - La Chine et l'Inde doivent travailler à "contrôler leurs différences" afin de renforcer leurs relations, a déclaré Xi Jinping en recevant le Premier ministre indien Narendra Modi, qui effectue une visite de trois jours en Chine. La liste des problèmes entre Pékin et New Delhi est longue, d'un différend frontalier tenace au soutien de la Chine au Pakistan, ennemi juré de l'Inde. Mais Xi Jinping a estimé que les deux premiers pays du monde par le nombre d'habitants pouvaient promouvoir ensemble un "ordre international plus juste et équitable" et coopérer dans des domaines comme le transport ferroviaire, les parcs industriels, l'urbanisation et la formation pour contribuer au "rajeunissement national" des deux pays. --- DJAKARTA - La marine indonésienne a refusé l'accès de ses eaux territoriales à un bateau rempli de centaines de migrants alors que dans le même temps, la Thaïlande remorquait un navire en dehors de ses limites maritimes vers l'Indonésie. On ignore s'il s'agit de la même embarcation qui, selon les autorités thaïlandaises, compte environ 400 passagers. Par ailleurs, près de 800 migrants originaires de Birmanie et du Bangladesh ont été recueillis par des pêcheurs indonésiens et conduits à Aceh, sur la pointe nord de l'île de Sumatra. --- PARIS - La Russie a refusé les conditions de résiliation du contrat Mistral posées par la France, qui se dit prête à rembourser les sommes déjà versées une fois que Moscou aura autorisé par écrit la revente des deux navires de guerre à un autre pays, rapporte le quotidien russe Kommersant. Cette offre prévoit le remboursement de quelque 785 millions d'euros à la Russie si cette dernière donne son accord par écrit à une réexportation des navires, précise le quotidien économique, qui cite des sources technico-militaires. "L'option d'un remboursement de la somme mentionnée dans la proposition française ne nous convient pas du tout et le vice-Premier ministre Dmitri Rogozine en a déjà informé" la partie française, disent ces sources. Moscou estime le préjudice subi par la Russie à près de 1,163 milliard d'euros, selon la source citée par Kommersant. De source française, on indique que "des discussions à l'amiable sont en cours sur les conditions et l'avenir du contrat" sans donner plus de précisions sur leur avancement. --- SAN FRANCISCO, Californie - Le guitariste B.B. King est mort hier à Las Vegas à l'âge de 89 ans, rapporte la presse américaine qui cite l'avocat du bluesman. L'interprète de "The Thrill Is Gone" fait partie d'une génération de musiciens qui ont contribué à populariser le blues hors de l'Amérique rurale où il était jusqu'alors cantonné. Connu entre autres pour son indéfectible attachement à sa guitare Gibson, qu'il avait surnommée Lucille, B.B. King a influencé une longue liste de musiciens, d'Eric Clapton à Stevie Ray Vaughan. Diabétique depuis les années 1980, B.B. King avait été hospitalisé quelques jours en avril après avoir souffert d'une déshydratation liée à sa maladie.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant