RESUME DE L'ACTUALITE A 10h00 GMT (12/09)

le
0

BAGDAD - François Hollande se trouve en Irak pour une visite d'une journée destinée à préparer avec le président Fouad Massoum la stratégie de lutte contre l'Etat islamique qui doit être validée lundi lors d'une conférence internationale à Paris. A son arrivée, le président français s'est entretenu pendant environ une heure avec son homologue irakien, avec lequel il co-présidera la conférence de Paris. "Vous affrontez un ennemi, un groupe terroriste qui n'a pas de frontières mais des intérêts territoriaux, qui ne veut pas simplement faire la guerre à l'Irak mais à tous les peuples qui ne partagent pas cette vision fondée sur la terreur", a dit François Hollande devant la presse. "L'objet de cette conférence, c'est de coordonner les aides, les soutiens, les actions pour l'unité de l'Irak et contre ce groupe terroriste", a-t-il ajouté aux côtés de Fouad Massoum, qui a remercié la France pour son engagement. DAMAS - Toute intervention étrangère en Syrie sera perçue comme une agression à moins qu'elle n'ait reçu le feu vert de Damas, a déclaré hier un ministre syrien au lendemain d'un discours dans lequel le président américain Barack Obama s'est dit prêt à des frappes aériennes dans ce pays. "Sans l'accord du gouvernement syrien, toute action, quelle qu'en soit la forme, est une agression contre la Syrie", a dit Ali Haidar, ministre de la Réconciliation nationale. DJEDDAH, Arabie saoudite - Les Etats-Unis ont obtenu hier de leurs alliés arabes qu'ils acceptent de participer par "de nombreux aspects" à leur campagne militaire contre les djihadistes de l'Etat islamique, qui ont proclamé un califat sur les territoires qu'ils contrôlent en Irak et en Syrie. Dans un communiqué commun rendu public après une journée de discussions en Arabie saoudite autour du secrétaire d'Etat John Kerry, les Etats-Unis, l'Egypte, l'Irak, la Jordanie, le Liban et six pays du Golfe expriment la volonté de stopper l'afflux d'armes et d'argent à destination de l'Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL, devenu Etat islamique) et de contribuer à la reconstitution des communautés "maltraitées" par les djihadistes. --- BRUXELLES - L'Union européenne a officiellement instauré de nouvelles sanctions contre la Russie, qu'elle accuse d'alimenter l'instabilité en Ukraine. Ces sanctions visent des entreprises publiques russes, dont l'accès aux marchés financiers européens est limité, et des responsables politiques russes, dont les avoirs sont gelés et qui ne pourront plus se rendre dans l'UE. Parmi les personnalités visées figurent Igor Lebedev, vice-président de la Douma, la chambre basse du Parlement, ainsi que le dirigeant nationaliste Vladimir Jirinovski et un certain nombre de responsables séparatistes pro-russes dans l'est de l'Ukraine. --- MILAN - Les ministres des Finances de la zone euro examineront la volonté de la France de retarder le respect de ses objectifs budgétaires une fois qu'ils disposeront de son projet de budget pour 2015, a déclaré Jeroen Dijsselbloem, président de l'Eurogroupe. Tous les membres de l'Union européenne doivent soumettre d'ici la mi-octobre à la Commission européenne leurs hypothèses budgétaires, dont l'ampleur des déficits. "Nous en sommes au début des discussions, il nous faut voir le projet de budget 2015 de la France, l'examiner. Ce n'est qu'ensuite que nous pourrons dire où se situe la France en termes de respect du Pacte de croissance et de stabilité", a déclaré Jeroen Dijsselbloem. Mercredi, le gouvernement français a annoncé qu'il renconçait à tenter de ramener le déficit public à la limite européenne de 3% avant la présidentielle de 2017 et qu'il prévoyait pour cette année une dégradation des comptes, au lieu de l'amélioration qu'il promettait encore avant l'été. --- PRETORIA - Oscar Pistorius a été déclaré coupable d'homicide involontaire pour la mort de sa compagne Reeva Steenkamp le 14 février 2013. L'athlète paralympique sud-africain risque 15 ans de prison. Il est resté impassible à la lecture du verdict par la juge Thokozile Masipa, qui l'a acquitté la veille de l'accusation de meurtre. --- LONDRES - L'épidémie de fièvre Ebola en Afrique de l'Ouest a fait plus de 2.400 morts sur 4.784 personnes contaminées et cette évaluation sous-estime très probablement la réalité du bilan, a déclaré la directrice générale de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS). Margaret Chan a souligné que les capacités des autorités sanitaires des pays touchés ne permettaient pas en l'état d'enrayer la propagation du virus. "L'épidémie d'Ebola qui ravage certaines parties d'Afrique de l'Ouest est la plus vaste, la plus complexe et la plus grave depuis près de 40 ans que la maladie a été découverte", a-t-elle déclaré lors d'une conférence de presse à Genève. --- EDIMBOURG - Cinquante-deux pour cent des électeurs écossais se prononceront la semaine prochaine contre l'indépendance de l'Ecosse, selon un sondage YouGov pour le Times et le Sun. Plusieurs sondages récents ont en revanche donné le "oui" à l'indépendance vainqueur du référendum du 18 septembre, ce qui a fait souffler un vent de panique sur la classe politique et sur les marchés financiers en Grande-Bretagne. --- BARCELONE - Plusieurs centaines de milliers de personnes ont manifesté hier à Barcelone pour apporter leur soutien au référendum sur l'indépendance de la Catalogne prévu le 9 novembre prochain. Selon les autorités centrales espagnoles, environ 500.000 personnes sont descendues dans les rues de la capitale catalane. La police de Barcelone, pour sa part, a parlé d'un million huit cent mille participants. --- PARIS - Une majorité de sympathisants UMP souhaite voir Nicolas Sarkozy prendre la tête du parti et être candidat à l'élection présidentielle de 2017, selon un sondage Harris Interactive pour LCP. L'ancien chef de l'Etat n'a pas encore dit s'il briguerait la présidence de l'UMP lors du congrès de novembre mais son retour sur le devant de la scène politique ne fait plus de doute. Selon Le Parisien et le site internet du Journal du Dimanche, Nicolas Sarkozy annoncera sa candidature à la présidence de l'UMP le 21 septembre sur le plateau d'un journal de 20 heures et accompagnera cet entretien d'une tribune dans la presse. --- MEAUX, Seine-et-Marne - Manuel Valls et Jean-François Copé ont joué l'entente cordiale à Meaux (Seine-et-Marne), où l'ancien président de l'UMP et le Premier ministre socialiste se sont retrouvés sur le thème du "sursaut français" en temps de crise. La commémoration du centenaire de la bataille de la Marne, qui arrêta les Allemands sur le chemin de Paris en 1914, a réuni les deux hommes au musée de la Grande Guerre de Meaux, fief de de Jean-François Copé. L'occasion d'une trêve au coeur d'une rentrée difficile pour le Premier ministre et d'une apparition devant les caméras pour l'élu de l'UMP dont la carrière est entre parenthèses depuis le début de l'affaire Bygmalion, un système de fausses factures présumées liées à la campagne de Nicolas Sarkozy en 2012. --- PARIS - Le Conseil d'Etat a rejeté une demande en référé de suspension d'un arrêté gouvernemental annulant la hausse de 5% des tarifs réglementés de vente de l'électricité aux particuliers qui était prévue le 1er août. La juridiction administrative était saisie par l'Anode, l'association des concurrents d'EDF, qui s'appuie sur la loi pour réclamer des hausses de tarifs permettant de couvrir les coûts de l'opérateur historique. L'arrêté attaqué a concrétisé l'annonce de la ministre de l'Energie Ségolène Royal, en juin, de geler les tarifs pour les particuliers au 1er août et de procéder à l'automne à une augmentation moins importante que prévu mais pas encore précisée. --- PARIS - Les violences à l'encontre de la communauté juive en France ont presque doublé au premier semestre 2014, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur publiés par le service de protection de la communauté juive (SPCJ). Les actes antisémites ont augmenté de 126% par rapport au premier semestre de 2013 tandis que les menaces ont crû de 79%, selon ces chiffres publiés sur la page Facebook du SPCJ. --- KOUROU, Guyane - Ariane 5 a mis sur orbite géostationnaire les satellites de télécommunications MEASAT-3b pour le compte de l'opérateur malaisien Measat et OPTUS 10 pour l'opérateur australien Optus, annonce Arianespace. Cette mission, la 219e depuis le vol inaugural d'Ariane, la 75e d'une Ariane 5, est la quatrième réussie cette année par le lanceur européen.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant