RESUME DE L'ACTUALITE A 10h00 GMT (08/09)

le
0

PARIS - Aucun élément de l'enquête sur l'enlèvement et la séquestration de quatre journalistes français en Syrie ne fait état d'un projet d'attentat de Mehdi Nemmouche en France, a indiqué le procureur de Paris. Selon Libération, Mehdi Nemmouche, accusé d'avoir tué quatre personnes au musée juif de Bruxelles en mai, avait l'intention de commettre "au moins un attentat en France", notamment à Paris lors du défilé du 14 Juillet. Une information qui ressort, selon le quotidien, des procès-verbaux d'auditions des plaintes des quatre ex-otages, dont le Franco-Algérien Mehdi Nemmouche aurait été le geôlier officieux en Syrie, dans un ancien hôpital d'Alep transformé en prison. --- VIENNE - Le cessez-le-feu en vigueur depuis vendredi soir dans l'est de l'Ukraine a globalement tenu mais reste fragile, a déclaré le président en exercice de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE). "Globalement, le cessez-le-feu a tenu même s'il reste fragile", a dit l'ambassadeur suisse Thomas Greminger lors d'une réunion extraordinaire des 57 pays membres de l'OSCE. Il a ajouté que les prochains jours seraient décisifs pour la viabilité de cette trêve. Le bilan du conflit dépasse désormais les 3.000 morts si l'on inclut les victimes du vol MH17, qui s'est écrasé le 17 juillet près de la frontière russe, a déclaré le secrétaire général adjoint de l'Onu aux droits de l'homme. MOSCOU - La Russie répliquera "de manière asymétrique" à toute nouvelle sanction à son encontre, probablement par des mesures relatives à l'utilisation de son espace aérien, si les pays occidentaux cèdent à "la tentation de recourir à la force dans les relations internationales", a déclaré Dmitri Medvedev. Dans une interview publiée lundi par le quotidien russe Vedomosti, le Premier ministre russe déclare que Moscou a peut-être trop tardé à réagir aux sanctions imposées jusqu'à présent par les Etats-Unis et l'Union européenne en raison de la crise en Ukraine. Cité par l'agence de presse RIA Novosti, le ministre russe de l'Industrie et du Commerce, Denis Mantourov, déclare quant à lui que la Russie pourrait construire ses propres navires de guerre identiques au Mistral, porte-hélicoptères français dont Paris a suspendu la livraison à Moscou en raison du dossier ukrainien. --- WASHINGTON - Barack Obama a prévu de rencontrer demain les leaders du Congrès américain et de s'adresser à la nation mercredi pour expliquer son projet d'offensive contre l'Etat islamique qui, estime-t-il, peut se transformer en menace directe pour les Etats-Unis. Dans son allocution, le président américain va "décrire ce que sera le plan d'action" des Etats-Unis contre les djihadistes qui contrôlent de vastes territoires en Syrie et en Irak. La veille, il tentera de convaincre les parlementaires d'accorder leur soutien à sa stratégie apparue hésitante après le retrait des troupes présentes en Irak. Les Etats-Unis ont effectué hier quatre frappes aériennes contre des positions de l'Etat islamique (EI) menaçant le barrage de Haditha, dans l'ouest de l'Irak. LE CAIRE - Les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe sont convenus hier au Caire de prendre les mesures nécessaires pour faire face à l'Etat islamique (EI) et de coopérer à toutes les initiatives internationales, régionales et nationales pour combattre le mouvement. Dans le communiqué final de leur réunion, ils reprennent par ailleurs à leur compte la résolution adoptée le mois dernier au Conseil de sécurité de l'Onu qui appelle les Etats membres de l'organisation à faire cesser l'afflux d'armes, de matériel et de fonds destinés aux djihadistes de l'EI. ------ NEW YORK - Un vaccin expérimental contre la fièvre Ebola s'est révélé efficace pendant au moins cinq semaines chez des singes et un rappel permet d'étendre son efficacité à dix mois, selon une étude publiée dimanche par la revue Nature Medicine. Il s'agit de la première étude à faire état d'une "immunité durable" contre le virus Ebola, qui a fait plus de 2.000 morts depuis mars en Afrique de l'Ouest. Les quatre singes auxquels le vaccin a été administré ont été protégés pendant dix mois. --- LONDRES - Le gouvernement britannique cherche une réponse à l'inversion de tendance qui laisse entrevoir une possible victoire des partisans de l'indépendance en Ecosse lors du référendum prévu le 18 septembre. Au lendemain de la publication d'un sondage de l'institut YouGov pour le Sunday Times donnant 51% des intentions de vote aux indépendantistes, le ministre britannique des Finances George Osborne a annoncé la présentation dans les prochains jours d'un plan accordant d'avantage d'autonomie à l'Ecosse. --- PARIS - Le Front national n'est pas proche du pouvoir contrairement à ce qu'affirme Manuel Valls, a jugé le secrétaire général de l'UMP, Luc Chatel, qui voit dans son parti "le seul rempart" face à la formation d'extrême droite. Le Premier ministre a estimé dimanche que "l'extrême droite et Marine Le Pen (étaient) aux portes du pouvoir" et rappelé la nécessité de tenir le même cap économique et politique malgré les sondages négatifs, l'absence de résultats et une fronde qui s'amplifie à gauche. Marine Le Pen s'est posée elle-même en recours face à la "situation catastrophique" que traverse à ses yeux le pays, en appelant François Hollande à dissoudre l'Assemblée nationale. --- PARIS - Le ministère de l'Education nationale a porté plainte après la diffusion sur Internet d'une fausse circulaire visant à faire croire que Najat Vallaud-Belkacem préconisait l'enseignement de l'arabe aux écoliers. Ce courrier, identifié comme un faux par le ministère, porte une copie de la signature de Najat Vallaud-Belkacem et du logo du ministère, incomplet cependant. --- PARIS - Nicolas Sarkozy, qui n'a pas encore dévoilé publiquement ses intentions, sera bien candidat à la présidence de l'UMP lors de l'élection de novembre, a affirmé Bruno Le Maire, lui-même en campagne pour prendre la tête du parti. Bruno Le Maire, qui a pour unique adversaire déclaré Hervé Mariton, a dit se réjouir de compter l'ancien chef de l'Etat parmi les candidats au scrutin prévu le 29 novembre. --- PARIS - L'ancien trader de la Société générale Jérôme Kerviel est sorti ce matin de la prison de Fleury-Mérogis (Essonne), après avoir obtenu la semaine dernière un placement sous surveillance électronique. A sa sortie, Jérôme Kerviel, condamné à cinq ans de prison dont trois ferme pour une perte record en 2008 dans le cadre de ses activités à la banque, s'est déclaré "super heureux" mais a souligné que son "combat" allait se poursuivre. --- LONDRES - Le prince William et son épouse Kate attendent un deuxième enfant, a annoncé le palais de Buckingham, sans préciser la date prévue de sa naissance. Le couple a eu un premier enfant en juillet 2013, le prince George. William, petit-fils de la reine Elizabeth, est deuxième dans l'ordre de succession au trône britannique, George étant troisième.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant