RESUME DE L'ACTUALITE A 10h00 GMT (07/04)

le
0

TOURS - Le sénateur socialiste et ancien maire de Tours Jean Germain s'est donné la mort mardi à quelques heures de l'ouverture du procès dans lequel il devait comparaître pour complicité de prise illégale d'intérêts, a-t-on appris de source policière. Jean Germain devait être jugé dans l'affaire dite des "mariages chinois", des cérémonies fictives de groupe qu'il célébrait à la mairie de Tours et organisées par une société dont la dirigeante, Lise Han, était également chargée des relations franco-chinoises à la mairie. --- PARIS - Les forces spéciales françaises ont libéré un otage néerlandais lors d'une opération hier matin dans l'extrême nord du Mali, a annoncé le ministère français de la défense. A Bamako, un porte-parole du dispositif Barkhane, déployé par l'armée française contre les groupes djihadistes au Sahel, a précisé que deux combattants islamiques avaient été tués et deux autres capturés lors de l'opération qui a permis la libération de Sjaak Rijke, enlevé à Tombouctou en novembre 2011. "M. Rijke a été évacué et mis en sécurité à Tessalit, sur la base temporaire avancée de l'opération Barkhane. Il est sain et sauf", a précisé le ministère à Paris. En visite au mémorial d'Izieu, dans l'Ain, François Hollande a déclaré que les commandos français ignoraient tout de la présence de l'otage néerlandais au moment de leur intervention. --- BEYROUTH - Des insurgés islamistes ont relâché hier 300 civils kurdes qu'ils avaient enlevés la veille dans le nord de la Syrie, a annoncé un responsable kurde syrien. Nawaf Khalil, porte-parole en Europe du PYD (Union démocratique kurde), a déclaré par téléphone à Reuters que tous les otages avaient été libérés "par les groupes islamistes qui les retenaient". Selon un responsable kurde en Syrie, le Front al Nosra, branche syrienne d'Al Qaïda, était responsable de ces enlèvements. L'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH) a confirmé la libération des civils kurdes. --- ADEN, Yémen - Des combattants du sud du Yémen, appuyés par l'aviation de la coalition arabe, ont attaqué hier les miliciens chiites houthis dans plusieurs provinces méridionales et sont parvenus à les chasser de certaines de leurs positions, ont rapporté des témoins et des sources proches de ces combattants. Les combattants du Sud ont enregistré ces succès au 12e jour des opérations aériennes de la coalition arabe, sous conduite saoudienne, qui cherche à empêcher les Houthis de s'emparer d'Aden, grande ville portuaire et dernier gros bastion des partisans du président Abd-Rabbou Mansour Hadi. Les violents combats ont fait des centaines de morts, coupé l'eau et l'électricité à une partie de la population et conduit l'Unicef, le Fonds des Nations unies pour l'enfance, à mettre en garde contre l'imminence d'une catastrophe humanitaire. Le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a l'intention d'acheminer 48 tonnes d'aide médicale et autres produits de première nécessité au cours des deux jours à venir. --- NAIROBI - L'aviation kényane annonce avoir détruit dans la région de Gedo, en Somalie, deux camps des Chabaab, les islamistes qui ont revendiqué le massacre du campus universitaire de Garissa, dans l'est du Kenya, où 148 personnes ont été massacrées jeudi dernier. Les islamistes somaliens ont démenti que leurs camps aient été touchés, affirmant que les bombes de l'armée de l'air kényane étaient tombées plus loin, dans des champs. --- MAIDUGURI - Des islamistes du groupe Boko Haram se faisant passer pour des prédicateurs ont tué au moins 24 personnes dans un village de l'Etat de Borno, dans le nord-est du Nigeria, ont rapporté hier un témoin et une source militaire. Les assaillants sont arrivés en voiture dimanche soir dans le village de Kwajafa et ont rassemblé des habitants aux abords d'une mosquée en se présentant comme des prédicateurs. C'est alors qu'ils ont ouvert le feu sur la foule, a rapporté un témoin, Simeon Buba. --- ATHENES - La Grèce devra parvenir à un accord-cadre sur sa dette avec ses créanciers lors de la réunion de l'Eurogroupe programmée pour le 24 avril, déclare le ministre des Finances Yanis Varoufakis dans une interview publiée par le journal grec Naftemporiki. "Il faudra être parvenu à une conclusion préliminaire (des négociations) à l'Eurogroupe du 24 avril, conformément à l'accord intervenu à l'Eurogroupe du 20 février", dit-il. Yanis Varoufakis a rencontré hier à Washington la directrice générale du FMI, Christine Lagarde, et a assuré à cette occasion que son gouvernement avait l'intention d'honorer "toutes ses obligations" - allusion à un prêt de 450 millions de dollars du FMI qui arrive à échéance ce jeudi. ATHENES - L'Allemagne doit près de 279 milliards d'euros à la Grèce en réparations de guerre à la suite de l'occupation du pays par l'armée allemande entre 1941 et 1944, a déclaré hier le vice-ministre grec des Finances, Dimitris Mardas. Devant une commission parlementaire, il a avancé le chiffre de 278,7 milliards d'euros, en se fondant sur les calculs de la cour des comptes grecque. --- NEW DELHI- L'Inde a demandé à Dassaut Aviation de s'en tenir au prix initialement annoncé pour ses Rafale, faute de quoi le constructeur risque de perdre l'un des plus gros contrats d'avions militaires au monde, écrit mardi le journal Times of India. Les tractations sur un projet d'achat de 126 Rafale sont en cours depuis plus de trois ans. Ce contrat sera de nouveau sous les feux de l'actualité avec la visite en France cette semaine du Premier ministre indien Narendra Modi. Initialement chiffré à 12 milliards de dollars (environ 11 milliards d'euros), le contrat envisagé serait maintenant passé à 20 milliards de dollars (18,3 milliards d'euros), avant tout du fait des retombées liées au fait de construire une partie de ces avions en Inde. --- MARSEILLE - Un homme d'une vingtaine d'années a été tué de trois balles de gros calibre dans un bar du XIIIe arrondissement de Marseille, dans les quartiers nord, a-t-on appris de source policière. Ses agresseurs, sans doute au nombre de trois, ont pris la fuite sans être inquiétés, a-t-on ajouté de même source. La victime était connue des services de police pour des faits mineurs, notamment de violence, mais pas pour trafic de stupéfiants. --- MARSEILLE - Dix personnes sont jugées mardi et mercredi devant le tribunal correctionnel de Marseille pour leur participation présumée à un trafic de bébés roms mis à jour à l'été 2013. Quatre Roumains soupçonnés d'être les organisateurs du réseau sont poursuivis pour des faits aggravés de "traite d'être humain". Ils encourent une peine de dix ans d'emprisonnement. Selon l'accusation, ils auraient agi comme intermédiaires pour approcher des couples ne pouvant pas avoir d'enfant, des gens de la communauté du voyage, afin de leur vendre des nourrissons nés de mères roms jusqu'à 10.000 euros par bébé. --- PARIS - Il n'y a pas assez de mosquées en France, a estimé le secrétaire d'Etat chargé de la Simplification, Thierry Mandon, expliquant que le manque de lieux de cultes "décents" était un des facteurs de la radicalisation. Le président du Conseil français du culte musulman, Dalil Boubakeur, a appelé samedi à doubler le nombre de mosquées en France d'ici deux ans, demande jugée "légitime" par le porte-parole de la conférence des Évêques de France. --- PARIS - Le conseil d'administration d'Orange se réunit aujourd'hui pour étudier une offre de Vivendi sur Dailymotion après que le chinois PCCW a renoncé à négocier un partenariat avec le site de vidéos en ligne face à l'hostilité du gouvernement français. De source proche du dossier, on a appris lundi que Vivendi proposait de l'ordre de 250 millions d'euros pour l'essentiel du capital de Dailymotion, contrôlé à 100% par Orange depuis début 2013. L'annonce de cette offre intervient après que le groupe chinois PCCW a annoncé hier matin mettre un terme à ses discussions avec Orange en vue d'un accord de partenariat avec Dailymotion.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant