RESUME DE L'ACTUALITE A 10h00 GMT (05/04)

le
0

MARSEILLE - Les opérations visant à retrouver les 150 victimes du crash de l'A320 de Germanwings, le 24 mars, ont pris fin. Le procureur de Marseille, Brice Robin, a déclaré cette semaine que 150 profils ADN avaient été isolés à partir de plus de 2.000 échantillons prélevés sur le site. Il a ajouté qu'il faudrait "trois à cinq semaines" pour procéder aux identifications. Dans le massif alpin où le copilote, Andreas Lubitz, a précipité délibérement l'appareil selon les conclusions tirées de l'étude des deux boîtes noires, la recherche des corps a pris fin mais celle des effets personnels des victimes se poursuit. --- NAIROBI - Le président kényan Uhuru Kenyatta a affirmé hier que les combattants du groupe islamiste somalien Al Chabaab, responsable de l'attaque d'un campus universitaire qui a fait près de 150 morts à Garissa jeudi, ne réussiront pas à instaurer un califat au Kenya. Le Kenya fera "tout pour défendre son mode de vie", a déclaré le chef de l'Etat dans une intervention télévisée, demandant l'aide de la communauté musulmane locale pour aider à lutter contre les islamistes qui ont menacé le Kenya de nouvelles attaques. Kenyatta a reconnu que la lutte contre les Chabaab était difficile à mener car, a-t-il dit, ceux qui ont organisé et financé l'attaque contre le campus de Garissa "sont solidement intégrés" dans la population. --- ADEN - Les miliciens houthis, soutenus par des unités de l'armée, continuent de progresser face aux partisans du président Abd-Rabbou Mansour Hadi dans Aden, la grande ville du sud du Yémen. Les habitants de la ville ont fait état d'échanges de coups de feu sporadiques et d'explosions provoquées par des lance-grenades. Un témoin a dit avoir vu un char des Houthis dans le quartier central de Moualla qui se situe à proximité de la zone du port commercial. Des appareils de l'armée de l'air saoudienne ont procédé vendredi à des largages d'armes légères, d'équipements de télécommunication et de lance-grenades dans le quartier de Taouahi, tout au bout de la péninsule encore tenue par les partisans du président Hadi. Des raids aériens ont été signalés dans la capitale Sanaa tandis que des combats se poursuivent dans la ville côtière de Moukalla entre des soldats et des milices tribales. --- TRIPOLI- Le gouvernement libyen reconnu par la communauté internationale a annoncé qu'il avait l'intention d'ouvrir un compte bancaire à l'étranger afin d'y déposer les revenus tirés de la vente du pétrole et ainsi les soustraire au gouvernement dissident installé à Tripoli. La question des revenus pétroliers est au coeur de la bataille que se livrent le gouvernement légitime qui a fui dans l'est de la Libye et le gouvernement dissident qui est revenu dans la capitale. Le gouvernement du Premier ministre Abdallah al Thinni a présenté les détails d'un nouveau système de paiement pour le secteur pétrolier mais les observateurs estiment qu'il a peu de chances de convaincre les acheteurs internationaux qu'il est le détenteur légitime du brut libyen. --- DUBAI - Toutes les mesures des résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu relatives au programme nucléaire iranien seront immédiatement levées en cas d'accord définitif, a affirmé hier le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif. Ce dernier, après avoir conclu un accord d'étape avec les puissances occidentales en Suisse, doit maintenant convaincre l'opinion publique du pays, que tout le processus sert les intérêts de l'Iran. Au terme de huit jours de négociations marathon à Lausanne, l'Iran et les puissances impliquées dans les négociations sur son programme nucléaire ont conclu jeudi un accord-cadre portant sur au moins dix ans et qualifié d'"historique" par Barack Obama. Cet accord politique devra désormais être concrétisé par un règlement définitif global sur le programme nucléaire de Téhéran, lequel doit être conclu au plus tard le 30 juin. --- PARIS - Europe-Ecologie/Les Verts (EELV) atteint des records d'impopularité à l'heure où une partie de ses dirigeants n'excluent plus un retour au gouvernement, selon un sondage Odoxa pour Le Parisien, publié dimanche. Selon cette enquête, 63% des personnes interrogées disent avoir une mauvaise image des écologistes (contre seulement 35% de bonnes opinions) et 72% les jugent "divisés". --- PARIS - Plus de trois Français sur dix souhaitent que le Front national dirige au moins une région française à l'issue des élections de décembre prochain, selon un sondage BVA pour Orange et iTELE diffusé aujourd'hui. A la question de savoir s'ils voudraient voir une région de France dirigée par un élu FN, 31% des personnes interrogées répondent oui, soit un niveau supérieur à tous les scores moyens à l'échelle nationale dans l'histoire du FN. --- PARIS - Les syndicats de Radio France, à l'origine d'un mouvement de grève qui dure depuis 17 jours, ont fait état aujourd'hui de leur mécontentement face au plan présenté par le président Mathieu Gallet, dont le programme a été en grande partie validé par le ministère de la Culture. Mathieu Gallet avait convoqué une réunion de négociations pour présenter le plan stratégique à partir duquel sera signé avec l'Etat un contrat d'objectifs et de moyens pour la période 2015-2019. --- ZURICH/GENEVE - L'accélérateur de particules (LHC) du CERN, qui avait permis la découverte du Boson de Higgs en 2012, a été remis en service après deux années de renouvellement des équipements. Cette remise en service a été couverte en direct sur le blog du Centre européen de recherche nucléaire. L'un des deux rayons a parcouru la totalité de l'anneau de 27 kilomètres formant l'accélérateur. Les travaux d'équipement effectués depuis deux ans devraient permettre de nouvelles découvertes scientifiques, toutefois celles-ci ne sont pas attendues avant le milieu de l'année 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant