RESUME DE L'ACTUALITE A 08h30 GMT (27/09)

le
0
    AMMAN - Les forces syriennes appuyées par des blindés et des 
hélicoptères ont lancé ce matin un assaut contre Rastan, ville 
du centre-ouest du pays devenue un point de rassemblement des 
déserteurs de l'armée, ont rapporté des habitants.  
    Plusieurs dizaines de chars et de blindés sont entrés dans 
cette cité de 40.000 habitants située entre Homs et Hama, le 
long du grand axe routier reliant Damas, dans le Sud, à Alep, 
dans le Nord.  
    L'assaut a été lancé après une nuit de pilonnage par des 
chars et des hélicoptères à la suite de deux jours de siège.  
    Cette région du centre de la Syrie est devenue, avec la 
province d'Idlib près de la frontière turque dans le Nord, un 
foyer de résistance armée aux forces de Bachar al Assad après 
six mois de manifestations réclamant la chute du régime à 
travers le pays.      
    ---  
    NATIONS UNIES - Le Conseil de sécurité de l'Onu a commencé 
hier à examiner la demande palestinienne de reconnaissance d'un 
Etat, qui devrait selon toute vraisemblance échouer.  
    Cette discussion préliminaire a marqué le début d'un 
processus qui devrait durer au moins plusieurs semaines. Les 
membres du Conseil de sécurité se sont séparés au bout d'une 
heure de discussions.   
    Les Etats-Unis ont dit qu'ils opposeraient leur veto mais 
les Palestiniens espèrent obtenir neuf voix sur les 15 membres 
du Conseil de sécurité - le nombre minimum pour adopter une 
résolution sans veto -, ce qui constituerait une victoire 
morale.  
    ---  
    NEW YORK - Dominique Strauss-Kahn a demandé hier à la 
justice new-yorkaise de rejeter la plainte au civil déposée par 
Nafissatou Diallo pour agression sexuelle en invoquant 
l'immunité au regard du droit international dont il bénéficiait, 
selon lui, au moment du dépôt de la plainte.   
    Les avocats de l'ancien directeur général du Fonds monétaire 
international ont également fait valoir que les allégations de 
la femme de chambre guinéenne avaient gêné le FMI "en pleine 
crise financière internationale", selon le texte de la demande 
déposée auprès de la Cour suprême de l'Etat de New York, sise 
dans le Bronx.   
    ---  
    SYRTE, Libye - Les forces du conseil intérimaire au pouvoir 
en Libye ont resserré hier leur étau sur les partisans de 
Mouammar Kadhafi retranchés dans Syrte, l'un des deux derniers 
gros bastions qu'ils tiennent encore.   
    Du côté Est de la ville portuaire, les troupes du CNT 
(Conseil national de transition), qui étaient bloquées à des 
dizaines de kilomètres en raison d'une vive résistance ces 
dernières semaines, n'étaient plus, lundi, qu'à deux kilomètres 
du centre. L'Otan a mené des attaques aériennes contre des 
positions kadhafistes dans Syrte, en préparation d'un nouvel 
assaut des ex-insurgés.  
    ---  
    MADRID - Le président du gouvernement espagnol, le 
socialiste José Luis Rodriguez Zapatero, a dissous hier le 
parlement, prélude aux élections législatives du 20 novembre qui 
devraient déboucher sur le retour de la droite au pouvoir. Le 
scrutin a lieu avec quatre mois d'avance sur la date la plus 
tardive possible, mars 2012. La campagne officielle débutera le 
4 novembre.  
    ---  
    MOSCOU - Le ministre russe des Finances Alexeï Koudrine a 
quitté ses fonctions hier, conséquence de sa rébellion contre le 
projet de Vladimir Poutine et Dmitri Medvedev d'échanger leurs 
postes en 2012.   
    ---  
    PARIS - La quasi-totalité des syndicats d'enseignants du 
public et cinq syndicats du privé organisent grèves et 
manifestations aujourd'hui en France pour protester contre les 
suppressions de postes dans l'Education nationale.  
    Après 50.000 suppressions de postes entre 2007 et 2010, le 
gouvernement en a programmé 16.000 pour cette rentrée et 14.000 
en 2012, soit 80.000 sur le quinquennat.  
    L'enseignement privé sous contrat est également affecté, 
avec plus de 1.500 suppressions de postes cette année et 1.350 
en 2012. Depuis 2008, 5.000 postes ont été supprimés dans ce 
secteur alors que les effectifs d'élèves ne cessent d'y croître. 
     
    ---  
    PARIS - Le secrétaire général de l'UMP Jean-François Copé a 
admis hier s'être fait financer des vacances par l'homme 
d'affaires Ziad Takieddine, intermédiaire dans des contrats 
d'armement et poursuivi dans l'enquête sur une présumée 
corruption lors de la présidentielle de 1995.   
    Interrogé sur TF1, le patron du parti majoritaire a 
toutefois contesté toute implication personnelle dans cette 
procédure, soulignant qu'il n'avait que 28 ans en 1993 et 
soutenait alors Jacques Chirac, et non Edouard Balladur, présumé 
bénéficiaire de la supposée corruption.  
    Selon des procès-verbaux d'audition de police publiés par le 
site Mediapart, l'ex-femme de Ziad Takieddine a déclaré aux 
policiers que Jean-François Copé s'était fait financer par le 
milliardaire au début des années 2000, quand il était membre du 
gouvernement, des séjours avec sa famille et des frais à 
Antibes, à Londres, au Liban et à Venise.  
    ---  
    PARIS - Au lendemain de sa victoire au Sénat, la gauche a 
mis en garde hier la majorité contre le "hold-up" que 
constituerait à ses yeux la réélection à la présidence de la 
haute assemblée de l'UMP Gérard Larcher.   
    Une semaine de négociations s'ouvre pour le vote du 1er 
octobre lors de ce "troisième tour" de scrutin qui portera au 
"plateau" la personnalité appelée à remplacer le président en 
cas d'empêchement ou de décès. Malgré une cinglante défaite, la 
majorité croit encore en ses chances face au candidat socialiste 
Jean-Pierre Bel.   
      
    PARIS - David Douillet a été nommé hier ministre des Sports 
en remplacement de Chantal Jouanno, démissionnaire après son 
élection dimanche au Sénat. Les deux autres ministres qui 
étaient en lice aux sénatoriales, Gérard Longuet (Défense) et 
Maurice Leroy (Ville), restent en fonction.   
    ---  
    PARIS - Le procès en appel du député-maire UMP du Ve 
arrondissement de Paris, Jean Tiberi, accusé de fraude 
électorale dans les années 1990, s'est ouvert hier après 14 ans 
de procédure, sur une nouvelle demande de renvoi.   
    Déclaré inéligible pour trois ans en première instance en 
2009, mais resté maire et député grâce au caractère suspensif de 
son appel, Jean Tiberi, âgé de 76 ans, a en effet déposé 
plusieurs "questions prioritaires de constitutionnalité", (QPC) 
une procédure devenue classique dans les procès de délinquance 
politique.  
    ---  
    TAKAPUNA, Nouvelle-Zélande - Le sélectionneur du XV de 
France Marc Lièvremont semble avoir trouvé l'essentiel de son 
équipe type avec trois changements seulement pour la rencontre 
face au Tonga et une charnière reconduite, composée de Dimitri 
Yachvili et Morgan Parra. L'entraîneur français cesse de 
bouleverser son équipe, comme il l'avait fait lors des premiers 
matches de la Coupe du monde face au Japon (47-21) et au Canada 
(46-19), et fait confiance à presque toute l'équipe battue par 
les All Blacks (37-17). Le talonneur William Servat, le n°8 
Raphaël Lakafia et l'ailier Alexis Palisson font leur retour 
dans le quinze de départ.  
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant