RESUME DE L'ACTUALITE A 08h30 GMT (17/09)

le
0

RAMALLAH, Cisjordanie - Le président palestinien Mahmoud Abbas a confirmé hier qu'il demanderait la semaine prochaine à l'Assemblée générale de l'Onu la reconnaissance d'un Etat palestinien, une initiative rejetée par Israël et les Etats-Unis.

Pour l'instant, les Palestiniens disposent d'un statut d'observateur aux Nations unies. L'octroi d'une reconnaissance d'Etat de droit exige l'approbation du Conseil de sécurité mais les Etats-Unis, alliés d'Israël, ont fait savoir qu'ils feraient usage de leur droit de veto à toute résolution en ce sens.

Face à ce blocage, Mahmoud Abbas pourrait demander un statut d'Etat non membre, qui requiert une majorité simple à l'Assemblée générale.

Abbas a précisé que les Palestiniens réclameraient la reconnaissance d'un Etat dans les frontières de 1967, avant la Guerre des Six-Jours, depuis laquelle Israël occupe la Cisjordanie et Jérusalem-Est.

PARIS - L'Elysée refuse de dire quelle serait l'attitude de la France si Mahmoud Abbas s'en tenait à son projet de demande d'adhésion à part entière de l'Etat palestinien à l'Organisation des nations unies.

Alors que les Etats-Unis et Israël ont condamné par avance une telle initiative, Paris a adopté une attitude beaucoup plus prudente, tout en invitant le président de l'Autorité palestinienne à bien en peser les termes et les conséquences.

---

LE CAIRE - Les partisans de Mouammar Kadhafi ont infligé de lourdes pertes hier aux forces du Conseil national de transition (CNT) qui tentaient de prendre la ville de Bani Walid, a affirmé le porte-parole du "guide" libyen.

"La bataille de Libye est loin d'être terminée (...) Nous nous sommes préparés à une longue guerre, nous avons des armes et du matériel", a dit Moussa Ibrahim dans un enregistrement audio diffusé par la chaîne de télévision syrienne Arrai.

Des colonnes de combattants et de véhicules des forces révolutionnaires libyennes se sont retirées en désordre vendredi soir de Bani Walid, après des heures de violents combats qui ne leur ont pas permis de déloger les soldats de Kadhafi.

Sur le plan diplomatique, le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, s'est rendu à son tour à Tripoli au lendemain de

la visite de Nicolas Sarkozy et de David Cameron.

---

AMMAN - Les forces syriennes ont abattu vingt personnes hier et se sont déployées dans la campagne autour de Damas pour tenter de mettre fin à six mois de manifestations contre le régime de Bachar al Assad, ont rapporté des militants.

Malgré cette démonstration de force, les militants ont signalé des rassemblements sur le pourtour de Damas, dans la province septentrionale d'Idlib, à la frontière avec la Turquie et dans d'autres régions du pays. Des banderoles appelaient au renversement du régime de Damas.

---

WASHINGTON - L'ambassade des Etats-Unis à Alger a reçu des informations sur une menace d'attentats islamistes contre des avions affrétés par des compagnies pétrolières au Maghreb, a annoncé hier le département d'Etat américain.

---

ISLAMABAD - Le réseau Haqqani, l'un des groupes armés les plus redoutables d'Afghanistan, prendra part à des discussions de paix avec le gouvernement de Kaboul et les Etats-Unis seulement si les taliban y participent, a déclaré samedi son chef, Sirajuddin Haqqani, contacté par téléphone par Reuters.

Le groupe a rejeté par le passé plusieurs ouvertures émanant des Etats-Unis ou de l'administration du président Hamid Karzaï parce qu'elles visaient à "créer des divisions" entre les mouvements armés, a-t-il ajouté.

---

LONDRES - La police britannique veut obtenir de la justice qu'elle ordonne au Guardian de révéler les sources qui lui ont permis de faire éclater l'affaire des écoutes téléphoniques pratiquées par News of the World, le tabloïd du groupe de Rupert Murdoch.

Dans un article publié hier sur son site internet, le Guardian précise que la Metropolitan Police de Londres s'appuie sur l'Official Secrets Act, une loi protégeant les informations classées et s'appliquant généralement aux questions de sécurité nationale et d'espionnage.

Les articles du Guardian ont contribué à faire éclater le scandale, braquant les projecteurs sur les pratiques en vigueur à News of the World et conduisant le groupe News Corp à fermer début mai son hebdomdaire, vieux de 168 ans.

---

RENO, Nevada - Un avion de collection s'est écrasé hier lors d'un show aérien à Reno, dans le nord du Nevada, faisant au moins trois morts dont le pilote et plus de 50 blessés, ont annoncé les organisateurs.

L'appareil, un chasseur P-51 Mustang datant de la Deuxième Guerre mondiale, s'est écrasé en milieu d'après-midi à proximité d'une tribune où se pressaient les spectateurs.

---

ANTANANARIVO - Le président malgache Andry Rajoelina a signé ce samedi une feuille de route de sortie de crise qui autorise le retour sans condition dans le pays de son prédécesseur Marc Ravalomanana, exilé en Afrique du sud depuis mars 2009, ont annoncé les médiateurs et les partis politiques.

Deux des trois principaux partis d'opposition du pays ont signé cet accord qui va, selon un diplomate européen, permettre aux pays donateurs de reconnaître le régime de Rajoelina pour la première fois depuis son coup d'Etat en 2009.

---

WROCLAW, Pologne - De fortes divergences de vues sur la gestion de la crise de la dette se sont matérialisées vendredi entre Européens et Américains.

Lors d'une réunion cruciale des ministres des Finances de la zone euro, à laquelle avait été exceptionnellement invité le secrétaire d'Etat américain au Trésor Timothy Geithner, l'Allemagne s'est refusée à engager plus de fonds publics pour soutenir la zone euro, comme l'y invitait ce dernier.

A son tour, Timothy Geithner a exclu une taxe sur les transactions financières, pourtant appelée de leurs voeux par les poids lourds de la monnaie unique.

---

PARIS - Soixante-huit pour cent des Français désapprouvent l'augmentation de la contribution française au sauvetage de la Grèce, selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest France.

Trente-deux pour cent des personnes interrogées déclarent approuver ce nouveau coup de pouce.

Le Parlement français a adopté début septembre un projet de loi de finances rectificative à la suite du deuxième plan d'aide à Grèce scellé le 21 juillet par les Etats de la zone euro, après un premier plan de 110 milliards en 2010.

L'endettement français sera accru d'environ 15 milliards d'euros d'ici à 2014 en raison de sa mise en oeuvre.

---

PARIS - Dominique Strauss-Kahn s'exprimera demain soir dans le journal de 20 heures de TF1, a confirmé hier la chaîne de télévision.

Il s'agira de la première intervention publique de l'ancien patron du Fonds monétaire international depuis son retour en France, le 4 septembre, après l'abandon par la justice américaine des poursuites contre lui dans une affaire de tentative de viol présumée sur une femme de chambre à New York.

---

PARIS - Plus de 2.000 fidèles se sont pressés hier dans une ancienne caserne du nord de Paris transformée en mosquée pour accueillir les musulmans qui prient habituellement dans les rues du quartier parisien de la Goutte d'Or.

Ce lieu de culte a ouvert le jour de l'interdiction par le ministre de l'Intérieur des prières de rue à Paris. "Si d'aventure il y a des récalcitrants, nous y mettrons fin", a prévenu dimanche le ministre de l'Intérieur Claude Guéant.

---

KAUNAS, Lituanie - La France est parvenue hier pour la première fois de son histoire en finale du championnat d'Europe de basket grâce à une victoire parfaitement maîtrisée aux dépens de la Russie (79-71).

Après avoir échoué à quatre reprises à ce stade de la compétition (1991, 1999, 2003 et 2005), les hommes de Vincent Collet ont su cette fois franchir l'obstacle et décrocher par la même occasion leur billet pour les Jeux olympiques de Londres l'an prochain.

La France sera opposée demain dimanche en finale à l'Espagne, championne d'Europe en titre, qui a disposé de la Macédoine 92-80 dans l'autre demi-finale.

---

CORDOUE, Espagne - L'équipe de France de tennis a vécu hier la pire journée de son histoire en Coupe Davis et peut pratiquement tirer une croix sur une nouvelle finale. Rafael Nadal a d'abord balayé Richard Gasquet 6-3 6-0 6-1 (en 2h07) avant que David Ferrer n'enfonce le clou face à Gilles Simon sur le score de 6-1 6-4 6-1 (en 2h08).

---

AUCKLAND - Pour la première fois depuis le début de la Coupe du monde il y a une semaine, les All Blacks se sont montrés à la hauteur des espoirs de tout un peuple en infligeant une sévère correction au Japon (83-7).

---

LILLE - Dépités d'avoir laissé filer la victoire face à Moscou en Ligue des champions, Lille cherchera à rebondir en championnat en recevant ce soir Sochaux. Parmi les autres affiches du premier acte de la 6e journée de L1, Montpellier, le leader, se déplace à Brest tandis que Lorient recevra Saint-Etienne.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant